Prévention des varices du petit bassin chez la femme

Les varices du petit bassin chez les femmes sont provoquées par un phénomène tel que le flux sanguin inverse à travers la veine ovarienne, survenant dans le contexte de la compression vasculaire.

Le mécanisme de déclenchement du développement de la maladie est considéré comme la grossesse, à savoir les changements hormonaux observés au cours de cette période et la pression croissante de l'utérus sur les vaisseaux du bassin.

Ce type de varices se manifeste par des douleurs prolongées et intenses dans le bas-ventre, apparaissant généralement après un effort physique constant ou avant les règles.

Pourquoi les varices du bassin se produisent-elles et qu'est-ce que c'est? Dans la plupart des cas, cette maladie est diagnostiquée chez les femmes, et le plus souvent cette maladie se trouve chez les patients âgés de 25 à 45 ans.

Très souvent, ces patients essaient d'abord de guérir indépendamment les varices – les remèdes populaires qui sont utilisés sans prescrire et consulter un spécialiste peuvent entraîner des effets secondaires indésirables, vous devez donc toujours consulter un phlébologue.

Les facteurs qui provoquent le développement de cette maladie comprennent:

  1. Mode de vie sédentaire.
  2. Effort physique excessif.
  3. Problèmes hormonaux.
  4. Maladies inflammatoires des organes pelviens.
  5. Pathologies congénitales des parois vasculaires – sous-développement, aplasticité, faiblesse.
  6. Problèmes sexuels – anorgasmie, douleur et inconfort pendant les rapports sexuels, ayant la nature psychologique de l'événement, ont souvent pratiqué des rapports sexuels interrompus.

Les varices du bassin sont très similaires à l'état des varices sur les jambes. Dans les deux cas, les valves des veines souffrent, ce qui aide le flux sanguin vers le cœur. La fonction de la valve est altérée pour empêcher le reflux du sang. Lorsque les valves sont détruites, une stase sanguine se produit dans les veines sanguines. Les veines, qui sont remplies de sang, sont étirées et augmentent encore plus la stagnation. Le syndrome de congestion veineuse pelvienne se développe principalement près de l'utérus, des trompes de Fallope, de la vulve et même du vagin.

Les varices sont facilement éliminées sans chirurgie! Pour cela, de nombreux Européens utilisent Nanovein. Selon les phlébologues, c'est la méthode la plus rapide et la plus efficace pour éliminer les varices!

Nanovein est un gel peptidique destiné au traitement des varices. Il est absolument efficace à n'importe quel stade de la manifestation des varices. La composition du gel comprend 25 composants cicatrisants exclusivement naturels. En seulement 30 jours d'utilisation de ce médicament, vous pouvez vous débarrasser non seulement des symptômes des varices, mais également éliminer les conséquences et la cause de son apparition, ainsi que prévenir le re-développement de la pathologie.

Vous pouvez acheter Nanovein sur le site Web du fabricant.

Symptômes des varices du petit bassin

Un certain nombre de symptômes peuvent indiquer la présence de varices pelviennes chez la femme. Les plus importantes d'entre elles sont des douleurs sans cause dans le bas-ventre, la région pelvienne, elles sont souvent administrées à la région lombaire ou au périnée. En outre, une femme peut se préoccuper des écoulements muqueux sous forme copieuse des organes génitaux, en particulier dans la seconde moitié de la phase du cycle menstruel.

En plus des principaux, il existe également d'autres symptômes non moins importants des varices des organes pelviens chez la femme:

  1. Dysménorrhée. L'apparition de douleur pendant la menstruation.
  2. Dans certains cas, la fonction de procréation est altérée.
  3. Irradiation douloureuse vers les zones sacrées et du bas du dos, ainsi que vers la région de l'aine.
  4. Le cours palpable des soi-disant syndromes prémenstruels.
  5. L'apparition d'une crise de douleur (à la suite du stress psycho-émotionnel transféré, d'un surmenage physique, d'un refroidissement excessif du corps).
  6. Le phénomène de dyspareunie (l'apparition d'une sensation inconfortable dans la vulve ou dans le vagin à la fois pendant l'intimité et à la fin de celle-ci).
  7. L'apparition de douleurs dans l'abdomen après un effort prolongé (à la fois statique et dynamique).

Face à ces symptômes, vous devez immédiatement consulter un spécialiste. Étant donné que cette maladie peut avoir de nombreuses conséquences désagréables:

  • l'activité des organes du système reproducteur est perturbée;
  • les varices peuvent être une contre-indication à l'accouchement naturel;
  • il y a un sentiment d'anxiété et d'irritabilité;
  • il y a une peur des rapports sexuels.

Il convient également de noter que les symptômes ci-dessus peuvent s'exprimer de différentes manières (plus faibles ou plus forts), certaines femmes ont tous les signes de la maladie et environ 1-2 d'entre elles.

diagnostics

Pour poser le bon diagnostic, une femme subit un examen complet.

Lorsqu'un patient se plaint de douleurs survenues pour une raison peu claire, le médecin détermine d'abord tous les facteurs qui ont provoqué l'apparition de la douleur. Inspectez soigneusement les jambes du patient. Ainsi, vous pouvez détecter l'apparition de varices. Dans des cas particuliers, consultez un médecin vasculaire.

  1. Laparoscopie Identifier les varices dans l'ovaire.
  2. Échographie du système veineux. L'étude permet de voir l'expansion des veines, leur tortuosité.
  3. Dopplerographie. Détecte une diminution de la vitesse systolique dans les veines de l'utérus et des ovaires.
  4. Ovarographie sélective. L'étude la plus précise. Elle est réalisée par la méthode d'introduction de contraste à travers les veines fémorales et sous-clavières.
  5. Tomodensitométrie. Il permet d'exclure les pathologies, d'identifier les varices dans l'utérus et les ovaires, de montrer leur tortuosité et leur extension à l'écran.

L'utilisation de telles méthodes peut déterminer plus précisément les symptômes de la maladie.

Pour standardiser le diagnostic et tenter une approche différentielle du traitement, A.E. Volkov a classé les varices du petit bassin en fonction du diamètre des vaisseaux dilatés et de la localisation de l'ectasie veineuse.

Il existe 3 degrés de cette maladie:

  • 1 degré – diamètre de la veine jusqu'à 5 mm (de tout plexus veineux du petit bassin), parcours «en tire-bouchon» du vaisseau;
  • 2 degrés – diamètre des veines 6-10 mm avec type total de varices, ectasie du plexus ovarien lâche (pl.pampiniformis ovarii), veines paramétriques BP (pl.uterovaginalis), veines BP du plexus utérin;
  • Grade 3 – diamètre veineux> 10 mm avec type total de BP ou localisation paramétrique de type tronc.

Selon la gravité du processus pathologique dans le bassin, l'utilisation de méthodes de traitement et d'interventions chirurgicales conservatrices est possible.

Traitement des varices du petit bassin

Si une femme a été diagnostiquée avec des varices du bassin, le traitement vise à atteindre les objectifs suivants:

  1. Arrêt du flux sanguin inverse dans les veines des ovaires.
  2. Normalisation du tonus veineux, amélioration de l'apport sanguin aux tissus.
  3. Soulager les symptômes: douleur, saignement, etc.

La thérapie VRMTT comprend deux composants principaux:

  1. Médicament de cours pendant l'exacerbation.
  2. L'utilisation constante d'exercices de physiothérapie pour la prévention des rechutes.

Avec les varices des veines pelviennes de 1 ou 2 degrés, en règle générale, des méthodes de traitement conservatrices sont utilisées (veinotonique, anti-inflammatoires non spécifiques, exercices de physiothérapie). Le traitement conservateur du syndrome de congestion veineuse du bassin est symptomatique, y compris la normalisation des conditions de travail et de repos à l'exception d'un effort physique important et de séjours debout prolongés.

Il convient de comprendre que même un traitement de la plus haute qualité ne permet pas de guérir complètement les varices du petit bassin. Mais, néanmoins, une thérapie adéquate vous permet de vous débarrasser de la plupart des manifestations cliniques et d'améliorer considérablement l'état du patient.

Le traitement conservateur

En raison de l'emplacement interne des veines malades, les médicaments sont prescrits par voie orale, il n'est pas possible d'utiliser des gels et des onguents veineux. Les outils suivants sont utilisés:

  1. Diosmine (detralex, phlebodia) – pour éliminer l'élasticité accrue des vaisseaux sanguins, réduire leur perméabilité, prévenir la fragilité;
  2. Extrait de marronnier d'Inde (eskusan) – pour soulager l'enflure et l'inflammation;
  3. Troxérutine (troxévasine) – pour améliorer l'écoulement du sang des vaisseaux endommagés, augmenter le tonus veineux, réduire l'enflure et l'inflammation;
  4. Vitamine C (ascorutine) – pour renforcer les parois des vaisseaux sanguins.

Les experts recommandent de combiner la pharmacothérapie avec la physiothérapie et de porter des sous-vêtements de compression spéciaux. Un besoin particulier de sous-vêtements de compression survient pendant la grossesse.

L'intervention chirurgicale

La chirurgie est une mesure extrême utilisée lorsque la maladie est très négligée et qu'il existe une prédisposition aux veines BP. La chirurgie est choisie en fonction de l'emplacement des principales violations et prévoit de telles procédures:

  • ligature de la veine ovarienne;
  • ligature de la veine génitale (souvent en combinaison avec une miniflebectomie périnéale);
  • Opération Troyanov-Trendelenburg (crossectomie) – en cas de lésion des veines des membres inférieurs.

En cas de besoin d'intervention chirurgicale, la sélection des actions appropriées est très individuelle, car tout dépend de la localisation des varices.

Exercices

Les exercices de physiothérapie pour les varices pelviennes se composent des exercices suivants:

  1. À partir d'une position debout, les pieds debout en parallèle, montez les orteils et abaissez-vous. Répétez jusqu'à 30 fois.
  2. En position debout, les talons sont combinés, les chaussettes écartées. Montez sur des chaussettes et tombez jusqu'à 30 fois.
  3. Tenez-vous droit, séparez les talons, en alignant les chaussettes. Montez sur des chaussettes jusqu'à 30 fois.
  4. Faire un "vélo" et un "bouleau", en veillant au redressement complet des jambes.

Les exercices peuvent être effectués n'importe où. Si vous le souhaitez, vous pouvez remplacer, ajouter ou supprimer des exercices, surtout, assurez-vous que le corps ne se fatigue pas trop. Les exercices de physiothérapie doivent être combinés avec le port de bonnets de compression.

Nanovein  Méthodes modernes de traitement des varices des membres inférieurs

Remèdes populaires

Les remèdes populaires les plus populaires et les plus célèbres:

  1. Infusion de kombucha (chaga).
  2. Teinture de marrons d'Inde pour administration orale.
  3. Traitement avec des sangsues, qui sont placées sur le sacrum et le coccyx.
  4. Infusion de racine de pissenlit ou de cueillette de plantes à base de racine de pissenlit. Il a un effet veinotonique.

Le régime alimentaire joue également un rôle important dans le traitement des varices – la nutrition doit être équilibrée et contenir une quantité suffisante de protéines animales et de fibres végétales.

Prévention

Suivez également quelques recommandations simples qui serviront non seulement de mesure préventive pour BPVMT, mais amélioreront également l'état général du corps:

  1. Portez des collants de guérison spéciaux.
  2. Faites des exercices de respiration quotidiennement.
  3. Prenez une douche de contraste, en accordant une attention particulière aux hanches, au périnée et au bas-ventre.
  4. Pendant un travail sédentaire ou debout, faites des pauses, marchez 5 à 10 minutes toutes les 1 à 2 heures.
  5. Ajoutez plus de légumes contenant des fibres végétales et de l'huile végétale à votre alimentation. Évitez les aliments épicés et salés, ainsi que les aliments qui peuvent causer de la constipation.

effets

Les complications les plus courantes de cette maladie sont:

  • maladies de l'utérus et des appendices de nature inflammatoire;
  • maladie de la vessie;
  • saignement utérin.

En cas d'insuffisance veineuse, il existe un risque de développer une thrombose veineuse pelvienne. Mais la fréquence de ce type de complications ne dépasse pas 3 à 5%.

Varices du petit bassin: traitement et prévention

Les varices chez les femmes sont le plus souvent associées à une lourdeur dans les jambes, à une hypertrophie des mollets et à une gêne lors d'une longue position assise ou de la marche. Peu de gens savent que des varices se produisent également dans le bassin, ce qui cause une gêne considérable au beau sexe et limite considérablement la qualité de leur vie.

Dans cet article, nous considérerons une maladie, parlerons du traitement et, surtout, de la prévention de cette maladie.

Quelques données sur les maladies

Les varices du petit bassin chez la femme (HRVMT) est un problème médical complexe. De nombreux cas de traitement réussi de cette maladie chronique ont été décrits. Cependant, le BPMT n'est souvent pas diagnostiqué. Avec cette maladie, il existe une forte probabilité d'erreurs de diagnostic, en particulier à un stade précoce.

Le BPMT est causé par deux raisons principales:
1. Obstruction des veines des organes pelviens (ovaires, trompes, utérus), provoquant une augmentation de la pression dans les zones sous-jacentes et leur expansion.
2. Blocage des gros troncs veineux, dans lesquels un vaste réseau de voies de contournement (collatérales) de l'écoulement veineux se développe avec leur expansion.

Le BPMT est plus fréquent avec l'âge. On le retrouve donc chez 20% des filles de 17 ans. Chez les femmes en périménopause (45 – 50 ans), l'incidence des TAR est déjà de 80%.
80% de tous les cas de BPVMT sont une dilatation ovarienne. Très rarement (1%), il y a des varices du ligament large de l'utérus.

Causes et mécanismes du développement de la maladie

La base du BPMT est la dysplasie du tissu conjonctif. Il s'agit d'une violation de la structure et de la fonction du tissu conjonctif dans tout le corps. Elle se manifeste par la faiblesse des éléments reliant les cellules entre elles dans tous les tissus. L'une des conséquences de la dysplasie du tissu conjonctif est la faiblesse des parois vasculaires, en particulier dans les vaisseaux avec une petite quantité de tissu musculaire, c'est-à-dire dans les veines. La raison du développement de la dysplasie du tissu conjonctif est considérée comme l'effet défavorable du fœtus pendant la grossesse, la pollution de l'environnement.
Le BPMT se produit sous l'influence des facteurs provoquants suivants:
– séjour prolongé en position debout ou assise pendant l'activité professionnelle; travail physique intense;
– utilisation fréquente des rapports sexuels interrompus comme méthode de contraception, anorgasmie;
– grossesse et accouchement fréquents;
– de nombreuses maladies gynécologiques, par exemple, l'endométriose, la salpingite, la maladie ovarienne, la flexion en arrière de l'utérus (rétroflexion);
– irrégularités menstruelles, taux d'œstrogènes élevés; Peut-être un certain rôle négatif est joué par l'hormonothérapie substitutive et la contraception hormonale.

Les symptômes de la maladie

Le symptôme le plus courant du BPMT est une douleur chronique au bas de l'abdomen. Le plus souvent, ils font mal, tirent, «donnent» au bas du dos et à la région inguinale. Chez la moitié des patientes, la douleur s'intensifie avant la menstruation. La douleur peut être déclenchée par un effort physique prolongé assis ou debout. Parfois, la cause de l'augmentation de la douleur est les rapports sexuels.

De nombreuses femmes signalent une excrétion accrue des voies génitales sans raison. La menstruation douloureuse est caractéristique, le syndrome prémenstruel est exprimé.

L'une des manifestations de VRMT est la douleur du périnée. Des troubles de la miction peuvent apparaître.

À l'examen, vous pouvez voir des varices sur les hanches, les fesses et le périnée.

Les méthodes de diagnostic

La principale méthode de diagnostic du BPMT est la dopplerographie échographique des veines pelviennes. Dans cette étude, les veines sont visualisées à l'aide d'ultrasons. Sur l'écran, des veines dilatées et alambiquées du petit bassin sont visibles, la vitesse du flux sanguin y est réduite. Les signes de dysfonctionnement de la valve veineuse sont déterminés.
Une méthode informative pour diagnostiquer VRVMT est la phlébographie intra-utérine. Il s'agit d'une étude des veines associées à leur remplissage avec un agent de contraste qui est clairement visible sur la radiographie. Le résultat est une série d'images de veines où les collatéraux, les veines dilatées, les lieux de thrombose et l'état des valves sont visibles. La méthode est contre-indiquée en cas d'intolérance à l'iode (partie du contraste) et de grossesse.
En cas de suspicion de BPMT, une laparoscopie est réalisée: un examen de la cavité pelvienne à l'aide d'un endoscope à travers une petite ponction dans la paroi abdominale.

L'étude la plus informative est l'ovarographie sélective: un examen radiologique des veines ovariennes en utilisant le contraste.

À des fins de diagnostic différentiel avec d'autres maladies des organes pelviens, une tomodensitométrie peut être effectuée.

Il est nécessaire d'effectuer un diagnostic différentiel avec des maladies telles que l'inflammation des appendices, l'endométriose, le prolapsus de l'utérus, les neuropathies postopératoires, l'inflammation du gros intestin ou de la vessie, la sciatique et la pathologie des articulations de la hanche.

La thérapie VRMTT vise à atteindre les objectifs suivants:
1. Arrêt du flux sanguin inverse dans les veines des ovaires.
2. Normalisation du tonus veineux, amélioration de l'apport sanguin aux tissus.
3. Soulager les symptômes: douleur, saignement, etc.

Le traitement du BPVMT comprend deux composants principaux:
1. Bien sûr prendre des médicaments pendant l'exacerbation.
2. L'utilisation constante de la physiothérapie pour la prévention des rechutes.

En pharmacothérapie, le rôle principal est joué par les médicaments veinotoniques (améliorant le tonus des veines) en combinaison avec des angiagrégants (empêchant la formation de caillots sanguins dans les veines). La pentoxifylline est également indiquée.

Le médicament veinotonique moderne est Phlebodia 600 (diosmine). Il peut être prescrit au cours du trimestre II – III de la grossesse. La diosmine réduit l'extensibilité des veines, réduit la gravité de la stagnation du sang en elles, améliore l'écoulement de la lymphe et aide à soulager l'enflure. Il normalise la microcirculation dans les tissus, améliorant leur apport sanguin. "Flebodia 600" a un effet anti-inflammatoire.

Prenez ce médicament 1 comprimé le matin à jeun avec une cure pouvant aller jusqu'à 4 mois.

Si les cours répétés de médicaments venotoniques sont inefficaces, un traitement chirurgical est possible.
La meilleure méthode est le blocage artificiel (embolisation) des veines ovariennes. Elle est réalisée à l'aide d'une substance sclérosante spéciale, introduite par un cathéter mince sous contrôle radiologique. Une telle intervention est moins traumatisante et efficace.
Si une telle intervention n'est pas possible, une ablation chirurgicale des veines affectées est réalisée.
Le traitement symptomatique consiste à utiliser des anti-inflammatoires non stéroïdiens contre la douleur.

Remèdes populaires

Les remèdes populaires les plus populaires pour les varices sont le marronnier d'Inde, la racine de pissenlit, le kombucha (chaga). Les infusions et teintures de pharmacie de ces produits préparés de différentes manières normalisent le tonus veineux. Ils peuvent être utilisés pour traiter les varices non seulement des membres inférieurs, mais aussi du bassin.

Prévention

1. Normalisation des conditions de travail à l'exception d'un long séjour en position assise ou debout. Gymnastique de production, pauses régulières dans le travail. Exclusion d'efforts physiques intenses, haltérophilie.
2. Normalisation des selles, élimination de la constipation. Il devrait y avoir plus de fibres végétales et d'huile végétale dans l'alimentation. Arrêter l'alcool et fumer. Exclusion de la nourriture des aliments épicés et salés.
3. Douche de contraste ascendante quotidienne sur le périnée.
4. Exercices en décubitus dorsal avec les jambes levées («vélo», «bouleau», «ciseaux»).
5. Gymnastique respiratoire: respiration lente impliquant les muscles abdominaux.
6. Porter des collants médicaux spéciaux classe de compression II.
7. Administration prophylactique de médicaments veinotoniques dans les cours 3-4 fois par an.

Un traitement efficace est reconnu lorsque les symptômes de la maladie cessent, l'écoulement veineux s'améliore selon les études instrumentales et la qualité de vie du patient s'améliore.

Quel médecin contacter

Si le diagnostic est déjà établi, il vaut mieux être traité par un phlébologue – spécialiste des maladies veineuses. Dans le cas où la femme ne connaît pas la cause de la douleur constante dans le bas-ventre, une consultation gynécologique est recommandée. En cas de difficulté, un neurologue ou un urologue est examiné. L'importance dans la reconnaissance de la maladie est jouée par la qualification du docteur en diagnostic radiologique et ultrasonore. Le traitement implique un spécialiste en physiothérapie, un physiothérapeute, un nutritionniste et, dans certains cas, un chirurgien vasculaire.

Nanovein  Causes et traitements des varices

Quel est le danger des varices du petit bassin et comment y remédier?

De nombreuses femmes souffrent de varices affectant les membres inférieurs. Mais il y a des cas où des troubles circulatoires se produisent dans les vaisseaux du bassin. Les varices du bassin ne sont pas une maladie rare. Le traitement doit être commencé immédiatement, car le manque de thérapie entraîne des conséquences graves.

Qu'est-ce que les varices pelviennes et à quel point la maladie est-elle dangereuse?

Un grand nombre de vaisseaux situés dans les organes génitaux externes et internes du corps d'une femme. Le système veineux du bassin est bien développé. Chaque navire a des vannes et est connecté aux voisins. Tout le sang du périnée est collecté et transporté dans la veine cave.

Les veines blessées diffèrent des veines saines et ont les caractéristiques suivantes:

  1. Débordant de sang.
  2. Les faibles.
  3. Fortement serti.
  4. Agrandi en diamètre.
  5. De petits nodules sont observés en surface.

Avec les varices, le sang est collecté de tous les organes génitaux (vulve, ovaire, utérus, trompe de Fallope), mais ils ne sont pas en mesure de le transporter jusqu'à la veine cave. En conséquence, un processus stagnant se forme et le sang pénètre dans les parois des vaisseaux sanguins et des tissus, d'où il doit s'écouler. Les vaisseaux sont remplis, un gonflement et une inflammation apparaissent.

Le danger de la maladie réside dans le fait que dans le contexte de troubles circulatoires, les événements suivants peuvent survenir:

  1. Caillots de sang. Ce sont de petits caillots recouvrant la cavité du vaisseau. Avec la séparation, ils peuvent pénétrer dans n'importe quel organe, y compris le cerveau et le cœur. Le résultat est fatal.
  2. Infertilité Le corps féminin n'est pas capable de porter le bébé.
  3. Irrégularités menstruelles.
  4. Hémorragie de l'utérus.

Les varices du petit bassin sont également dangereuses car elles peuvent provoquer l'apparition de troubles ovariens malhonnêtes.

Il existe de nombreuses raisons pour le développement de vaisseaux variqueux du bassin, et le plus souvent, la maladie se manifeste dans le contexte de changements dans les niveaux hormonaux et la grossesse. Provoquer le développement de la pathologie peut:

  1. Traitement à long terme avec des médicaments hormonaux.
  2. Interruption régulière des rapports sexuels pour la contraception.
  3. Naissances nombreuses ou difficiles.
  4. L'utilisation de contraceptifs hormonaux.
  5. Disparrénie. La maladie se manifeste sous forme de douleur lors d'un contact sexuel.
  6. L'anorgasmie. Manque d'orgasme.
  7. Grande activité physique.
  8. Mode de vie sédentaire.
  9. Maladies congénitales du tissu conjonctif.

Dans environ 30% des cas, la grossesse devient la cause du développement de la pathologie. Cela est dû au fait que lorsque le fœtus est formé, le système vasculaire change. Lorsqu'elles sont exposées à certains facteurs, des varices peuvent survenir.

Le degré de varices du petit bassin

En médecine, pour déterminer le degré de varices, la classification des A.E. Volkova. Son utilisation vous permet de déterminer le niveau de développement de la pathologie en fonction de la taille de la veine et de la localisation du processus inflammatoire.

Il y a trois degrés:

  1. Le premier degré est caractérisé par une augmentation du diamètre du récipient de pas plus de 5 mm. On note un parcours «tire-bouchon» de la veine.
  2. Au deuxième degré, une expansion de la lumière jusqu'à 10 mm est notée.
  3. Le troisième degré est caractérisé par une localisation paramétrique et une augmentation de diamètre de plus de 10 mm.

Dans le petit bassin, selon le degré de développement et l'emplacement du foyer du processus de modification de la structure des vaisseaux sanguins, il est possible d'utiliser à la fois un traitement médical et une intervention chirurgicale.

Image clinique

Les varices des vaisseaux pelviens se manifestent par un complexe de symptômes. Le premier signe de troubles circulatoires est une douleur dans le bas-ventre, apparaissant sans raison apparente. Des sensations désagréables sont souvent données à la région lombaire ou au périnée. De plus, des débits abondants peuvent apparaître dans la seconde moitié de la période.

Les symptômes des varices du petit bassin sont également:

  1. L'apparition de douleur pendant la menstruation.
  2. Fécondité altérée.
  3. Manifestation intensive de syndromes prémenstruels.
  4. Crise de la douleur. C'est le résultat d'une hypothermie, d'un surmenage ou d'un stress.
  5. Gêne lors des rapports sexuels dans la vulve, les ovaires et le vagin.

Dans le contexte de ces symptômes, les filles peuvent ressentir la peur des contacts sexuels, une sensation d'anxiété et d'irritabilité. Il y a également une violation du système reproducteur, une femme ne peut pas entièrement supporter et donner naissance à un enfant.

Les varices du petit bassin dans certains cas sont une contre-indication à la grossesse.

Tous les signes de varices du bassin chez la femme se manifestent avec une intensité variable. Ils surviennent à la fois de manière complexe et en 1-2. Mais s'ils se produisent, vous devriez consulter un médecin pour subir un examen et un traitement.

diagnostics

Lorsque des symptômes de varices apparaissent, le gynécologue prescrit un examen complet. Lorsque le patient se plaint de douleurs au bas du dos, le spécialiste procède à un examen externe et établit les causes du symptôme. Dans certains cas, une consultation supplémentaire avec un chirurgien vasculaire est nécessaire.

Pour établir le degré de changements vasculaires en cas de varices du vagin et d'autres organes pelviens, les méthodes de diagnostic suivantes sont effectuées:

  1. Laparoscopie Aide à identifier une maladie qui se développe dans l'ovaire et à la surface du myomètre.
  2. Dopplerographie. Il est prescrit pour détecter une diminution de la vitesse du flux sanguin systolique.
  3. Examen échographique du système vasculaire. Vous permet d'établir la tortuosité des veines de la vessie et des organes génitaux internes, ainsi que le degré de leur expansion.
  4. Tomodensitométrie. Aide à établir la présence de vaisseaux variqueux, leur degré de changement et de sertissage. Les indicateurs s'affichent à l'écran.
  5. Ovarographie sélective. C'est l'une des études exactes. La procédure est réalisée en introduisant un agent de contraste dans les vaisseaux de la hanche.

Sur la base des résultats obtenus, le spécialiste détermine le degré de varices des veines pelviennes et prescrit un traitement.

Traitement des varices du petit bassin

Les tâches les plus importantes du traitement des varices du petit bassin sont:

  1. Restauration du tonus vasculaire.
  2. Élimination des processus stagnants.
  3. La prévention des caillots sanguins.
  4. Amélioration du tissu trophique.

La maladie est traitée avec une approche intégrée. Pour ce faire, prescrivez des médicaments. La patiente doit normaliser son mode de vie, bien manger et porter des sous-vêtements de compression spéciaux. Il ne faut pas oublier qu'avec la maladie diagnostiquée, il est strictement interdit d'utiliser les méthodes de médecine traditionnelle. Ils ne peuvent être utilisés qu'après avoir consulté un médecin, en tant que thérapie supplémentaire.

Normalisation du mode de vie

Les raisons de l'impossibilité de concevoir avec des varices des vaisseaux pelviens et l'apparition d'autres symptômes de la maladie deviennent un mode de vie incorrect. Les experts recommandent:

  1. Refuse les mauvaises habitudes.
  2. Exclure debout ou assis pendant plus de trois heures.
  3. Refuser d'un effort physique intense.
  4. Faites de la gymnastique tous les jours.
  5. Ne prenez pas de bain chaud. La procédure peut être remplacée par une douche de contraste. Changer la température de l'eau aidera à garder les vaisseaux en bon état.
  6. Débarrassez-vous de l'excès de poids. Pour ce faire, vous pouvez suivre un régime et faire de l'exercice.

Il n'est pas facile de guérir la maladie. Pour ce faire, vous devez suivre toutes les recommandations du médecin. Le médecin prescrit également une série d'exercices spéciaux qui aideront à rétablir la circulation sanguine.

médicament

Lors du diagnostic des varices, un traitement médicamenteux est également utilisé. Le plus souvent, plusieurs groupes de médicaments sont prescrits:

  1. Phléboprotecteurs. Ils ont un effet anti-inflammatoire, améliorent la circulation sanguine.
  2. Phlébotonique. Les comprimés sont indiqués pour améliorer l'élasticité des parois des vaisseaux sanguins.
  3. Entérosorbants. Indiqué pour la liaison et l'élimination des toxines dans les intestins.
  4. Anti-inflammatoires non hormonaux. Ils aident à soulager la douleur et l'inflammation.

Des complexes de vitamines sont également prescrits pour aider à soutenir le système immunitaire. Pour éviter la formation de caillots sanguins, des agents antiplaquettaires sont prescrits. Les médicaments sont pris uniquement selon les directives d'un médecin aux doses indiquées.

Compression et sclérothérapie

Avec les varices, le port de vêtements de compression spéciaux est indiqué, car il contribue à créer la pression nécessaire sur les vaisseaux. Utilisé à la maison selon les directives d'un médecin.

La sclérothérapie est réalisée à l'aide d'une veine de ponction, qui est élargie. Un médicament spécial est introduit dans la lumière formée, provoquant l'adhésion.

La procédure est le plus souvent réalisée en cas de lésion des veines situées près de la peau.

L'intervention chirurgicale

En cas de lésions veineuses graves, en cas de risque de complications, une intervention chirurgicale est prescrite. Si des varices sont établies, un ovaire ou une veine cave peut être ligaturé.

Il existe plusieurs façons d'effectuer l'opération. Le plus populaire est l'endoscopie. La méthode dans laquelle un laser de haute précision est utilisé est particulièrement populaire.

Le choix du type d'opération est effectué par le médecin traitant en tenant compte des indications et contre-indications.

Le pronostic pour l'établissement des varices du petit bassin dépend de plusieurs facteurs, par exemple le degré de développement de la pathologie, la localisation du processus pathologique et l'âge du patient. Les conséquences surviennent en l'absence de thérapie.

Sous réserve d'une bonne nutrition et des recommandations d'autres médecins, environ 80% des femmes se sentent bien après avoir subi un traitement.

Les vaisseaux variqueux des vaisseaux pelviens sont une maladie dangereuse qui doit être exclue lors de la planification d'une grossesse, car elle peut être une contre-indication à la grossesse. Mais la grossesse peut elle-même devenir la cause du développement de cette pathologie, qui survient à n'importe quel trimestre. Pour réduire le risque de varices, vous devez bien manger, faire de l'exercice et abandonner les mauvaises habitudes.

Lagranmasade France