Pourquoi les veines des jambes font mal et comment éliminer un symptôme désagréable

La douleur dans les membres inférieurs est familière à beaucoup et se produit souvent en raison de troubles circulatoires. Dans de tels cas, il est généralement dit que les veines des jambes sont douloureuses. Un tel inconfort peut être temporaire ou permanent. Dans le premier cas, la cause est le surmenage habituel, dans ce dernier cas, une visite chez le médecin est nécessaire, car dans ce cas, des douleurs dans les veines indiqueront la progression de la pathologie vasculaire.

Les varices sont facilement éliminées sans chirurgie! Pour cela, de nombreux Européens utilisent Nanovein. Selon les phlébologues, c'est la méthode la plus rapide et la plus efficace pour éliminer les varices!

Nanovein est un gel peptidique destiné au traitement des varices. Il est absolument efficace à n'importe quel stade de la manifestation des varices. La composition du gel comprend 25 composants cicatrisants exclusivement naturels. En seulement 30 jours d'utilisation de ce médicament, vous pouvez vous débarrasser non seulement des symptômes des varices, mais également éliminer les conséquences et la cause de son apparition, ainsi que prévenir le re-développement de la pathologie.

Vous pouvez acheter Nanovein sur le site Web du fabricant.

Les causes de l'état pathologique

Souvent, avant même l'apparition de la douleur dans les veines, un réseau vasculaire apparaît sur les jambes ou un léger ballonnement des vaisseaux est noté. Cependant, peu de gens comprennent immédiatement que vous devez immédiatement consulter un médecin et ne pas résoudre le problème comme un problème cosmétique.

Les principales raisons pour lesquelles les veines des jambes sont douloureuses sont les suivantes:

  • porter des chaussures inadaptées (talon instable, chaussure inconfortable);
  • mauvaises habitudes: tabagisme, abus d'alcool;
  • mauvaise alimentation et surpoids (abondance d'aliments gras et salés, restauration rapide, consommation inadéquate d'eau);
  • antécédents de maladies chroniques (goutte, diabète);
  • hypothermie fréquente des membres inférieurs;
  • prédisposition génétique.

Le port de chaussures inappropriées est une raison possible pour laquelle les veines des jambes font mal

De plus, l'inactivité physique ou, inversement, une activité physique excessive peuvent affecter. Les femmes peuvent être très voleuses en raison d'une inflammation vasculaire pendant la grossesse. En outre, les personnes à risque sont les personnes dont l'activité professionnelle est liée à la levée de poids (déménageurs), à une position debout prolongée (vendeurs, coiffeurs) ou à un long séjour dans la zone de vibration (lorsque vous travaillez avec certains équipements). Cependant, les employés de bureau ordinaires tombent souvent malades en raison d'une position assise prolongée.

Classification et caractéristiques des pathologies veineuses

Les pathologies veineuses ne sont pas si petites et toutes aggravent non seulement la qualité de vie des personnes qui en souffrent, mais elles risquent également à l'avenir des conséquences plutôt désagréables si elles sont ignorées et non traitées. Parmi ces pathologies, les plus fréquentes sont les suivantes.

Phlebeurysm

C'est peut-être le problème le plus courant. Il apparaît en raison de la perte d'élasticité des parois veineuses, entraînant une stagnation du sang. Sous la peau, plus d'un tubercule enflé se manifeste souvent, et les veines dilatées et enflammées le traversent en bleu, verdâtre et violet. De plus, le tégument dans les zones affectées devient plus dense et la pigmentation apparaît.

Au premier stade, en plus des défauts cosmétiques, les varices se manifestent par un gonflement des jambes en fin de journée. Avec le développement de la pathologie, la jambe fait constamment mal et fait mal. En règle générale, les premières sensations de douleur surviennent sous le genou, car cette zone est la plus vulnérable aux efforts physiques sévères. C'est à cet endroit que le réseau vasculaire apparaît pour la première fois, une peau sèche et des démangeaisons se produisent. Souvent, le patient sent qu'une veine de sa jambe est enflée et douloureuse.

Ce problème ne peut pas être déclenché, car les vaisseaux s'amincissent avec le temps. Cela peut entraîner une rupture et une hémorragie. Dans une telle situation, une assistance médicale d'urgence est indispensable. En règle générale, un ulcère se forme sur le site du vaisseau qui éclate et si le traitement est évité, vous pouvez devenir invalide.

Thrombophlébite

Souvent, la phlébite se produit dans le contexte de varices, de blessures ou de maladies infectieuses. En raison de son évolution aiguë, le patient sent que la veine des ongles est gonflée, resserrée et fait mal. Habituellement, le membre affecté est légèrement plus chaud que le membre sain en raison de la fièvre. La maladie est très dangereuse avec la probabilité d'une inflammation purulente (phlegmon, abcès).

Nanovein  Enlèvement au laser des ongles incarnés

La phlébite lancée a la propriété de se transformer en thrombophlébite, caractérisée par une inflammation des parois veineuses, lorsqu'un caillot sanguin se forme dans le vaisseau et que le sang s'épaissit. La pathologie se développe dans le contexte des varices, et un rhume ordinaire peut la déclencher. Dans de tels cas, une personne ressent une douleur aiguë et intense dans la veine, note son compactage et sa transmission à travers la peau. En règle générale, la douleur est concentrée dans la partie supérieure de la jambe inférieure.

De plus, le patient se plaint de faiblesse et de fièvre. Mais le principal danger de la maladie réside dans la violation de l'écoulement veineux, ce qui entraîne un blocage vasculaire. Si vous ne prenez pas de mesures et ne suivez pas de traitement, cela entraînera une rupture du caillot sanguin et une embolie pulmonaire – une conséquence grave, menaçant l'arrêt du flux sanguin et la mort.

Thrombose

Avec cette pathologie, il n'y a pas de symptomatologie claire. On le trouve souvent chez les patients alités et les personnes atteintes de paralysie des membres. Le développement d'une maladie peut déclencher de tels facteurs:

  • l'obésité;
  • l'hypodynamie;
  • vieillesse;
  • activité physique excessive.

Dans ce contexte, les veines profondes sont affectées, entraînant une formation assez rapide d'un caillot sanguin. Puisqu'il n'est pas attaché à la paroi vasculaire, il est capable de se déchirer à tout moment et de continuer à se déplacer avec le flux sanguin. Avec cette maladie, le patient note souvent que les deux jambes sont enflées et enflées. Il se plaint également de douleurs et de pulsations des veines internes. La maladie ne peut pas être traitée, car il existe un risque élevé de voir un caillot de sang se rompre et bloquer la lumière de l'artère pulmonaire.

Symptômes généraux de manifestation

Malgré la cause de l'inflammation dans les veines, elle sera toujours accompagnée du tableau clinique suivant:

  • une sensation de lourdeur dans les pieds et les jambes;
  • douleur de torsion dans les jambes;
  • gonflement des membres inférieurs;
  • crampes nocturnes.

La lourdeur dans les pieds s'accompagne de douleurs dans les veines des jambes

Avec les varices, vous pouvez avoir l'impression que la zone sous le genou est dérangeante. Souvent, la douleur des jambes apparaît en fin d'après-midi, après un effort physique excessif ou si une grande quantité de liquide ou d'alcool a été bu. La douleur peut se faire sentir la nuit et perturber le sommeil. Ces symptômes indiquent précisément des problèmes de veines et non des douleurs musculaires.

De plus, le patient peut avoir l'impression que les veines «brûlent» et démangent à l'intérieur, et après le réveil, des picotements dans les jambes peuvent être ressentis. De plus, ils peuvent être perçus comme du «coton» et dans ce cas, il n’est pas facile pour une personne de se lever. Cependant, assez rapidement, ce sentiment passe.

Les méthodes de diagnostic

Lorsqu'un problème similaire se pose, la plupart des gens ne savent pas à quel médecin s'adresser. Un phlébologue ou un chirurgien vasculaire est impliqué dans le traitement de ces maladies. Si, cependant, il n'y a pas de tels spécialistes à portée de main, vous pouvez consulter un chirurgien ordinaire. C'est lui qui procédera à l'examen initial et prescrira des tests fonctionnels.

Souvent, ils préfèrent ce qui suit.

  1. Valsalva. En position couchée, le patient doit étirer ses jambes pour que les veines soient endormies. Ensuite, il lui est demandé de resserrer ses muscles abdominaux ou de tousser, ce qui conduit au remplissage des veines dilatées avec du sang, et elles apparaissent.
  2. Trois harnais. Des conseils sont appliqués sur la cuisse, au-dessus et en dessous du genou, et le patient doit marcher environ une demi-heure. Ensuite, les harnais sont retirés et ils recherchent un site sur lequel des troubles de la circulation sanguine sont apparus.
  3. Test Trendelenburg-Troyanov-Brody. Le patient soulève sa jambe à angle droit et le médecin réalise une sortie de sang avec des mouvements de massage, après quoi un garrot est appliqué sur le tiers supérieur de la cuisse. La personne est invitée à se lever et à retirer le garrot. Avec la pathologie veineuse, les vaisseaux se remplissent rapidement de sang, bien que cela se produise normalement en 30 secondes ou plus.
Nanovein  Les causes d'un accident vasculaire cérébral à un jeune âge

Mais ce n'est que la première étape du diagnostic. Pour faire un diagnostic précis, recourir à des méthodes de diagnostic instrumentales. Parmi eux:

  • phlébographie;
  • balayage des radionucléides;
  • Échographie des vaisseaux avec dopplerographie;
  • tests de coagulation sanguine.

Grâce à ces méthodes, le médecin détermine quelle maladie a provoqué une inflammation vasculaire et prescrit une thérapie pour aider à guérir la pathologie.

traitement

La correction de cette maladie est un processus assez long. De plus, la thérapie peut être effectuée de plusieurs façons (cela dépendra de la gravité de l'état du patient). Le médecin traitant recourt initialement à une pharmacothérapie conservatrice, mais des méthodes physiothérapeutiques et des médecines alternatives peuvent être associées. Dans les cas particulièrement difficiles, une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

Le traitement conservateur

Pour la correction médicale de l'état du patient, ils ont recours à des médicaments pour fluidifier le sang, à renforcer les veines, ainsi qu'à des anti-inflammatoires. De plus, si les veines apparaissent et font mal, des préparations topiques peuvent être prescrites – une pommade ou une crème qui peut éliminer l'inflammation et la douleur. Parfois, il peut être nécessaire de prendre des comprimés ou une thérapie par injection, ce qui empêche la formation de caillots sanguins, normalise la circulation sanguine locale et protège des conséquences dangereuses.

Intervention chirurgicale

En cas d'échec du traitement conservateur, une intervention chirurgicale est nécessaire. Les chirurgiens utilisent souvent la méthode de la coagulation au laser, en particulier pour le traitement des petits vaisseaux. Cette méthode n'implique pas l'ablation des veines. Le chirurgien détruit simplement les parois endommagées et les lumières qui en résultent. La sclérothérapie est également utilisée pour corriger les problèmes de petites veines et éliminer le réseau vasculaire.

La miniflebectomie peut également être utilisée pour retirer les vaisseaux affectés – une méthode qui n'a pas besoin d'être coupée et suturée. Une telle intervention chirurgicale est réalisée au moyen de petites perforations. C'est cette technique qui a remplacé la venectomie, qui est maintenant considérée comme une méthode chirurgicale obsolète.

Physiothérapie

Ce traitement est un complément idéal à la pharmacothérapie conservatrice. En règle générale, nommez:

  • UHF;
  • électrophorèse;
  • thérapie à l'ozone;
  • massage pneumatique;
  • magnétothérapie.

Physiothérapie – un traitement pour la douleur des veines des jambes

Chacune des méthodes ci-dessus a sa propre action ciblée: éliminer la douleur, éliminer le foyer inflammatoire, normaliser le flux sanguin.

Traitements alternatifs

Si cela ne dérange pas le médecin traitant, toutes les méthodes de traitement de base peuvent être complétées par d'autres. Souvent recouru à la gérudothérapie (l'utilisation de sangsues), qui aide à fluidifier le sang et est particulièrement pertinente pour les patients immunisés contre les médicaments.

Vous pouvez également utiliser des bains à base d'infusions de plantes médicinales (camomille, ortie, bardane, bourgeons de bouleau) et des compresses avec du jus d'aloès et du vinaigre de cidre de pomme. De plus, les zones touchées peuvent être massées à l'aide d'huiles essentielles de citron, de menthe poivrée ou d'orange.

De plus, la réception interne d'une décoction de cônes de houblon et de teintures de châtaigniers ou de jeunes noix est autorisée. De plus, vous devez suivre un régime qui normalise le poids et fluidifie le sang et surveiller l'utilisation suffisante d'eau propre.

Prévision

Le pronostic le plus favorable est pour les personnes qui consultent un médecin à un stade précoce de la maladie, avec l'apparition des premiers signes de gonflement des jambes. Si la douleur et l'enflure deviennent permanentes et ne disparaissent pas même après le repos, il n'est possible de ralentir le développement de la maladie qu'en portant des tricots de compression et des mini-opérations.

Mesures préventives

Pour prévenir le développement de cette maladie, vous devez analyser votre mode de vie et, si nécessaire, y apporter les modifications suivantes:

  • ajuster le niveau d'activité physique (augmenter ou diminuer);
  • se débarrasser des dépendances (tabagisme, alcool, malbouffe);
  • fournir une relaxation en soirée pour les jambes, en les mettant sur une colline;
  • les femmes feraient mieux de donner des contraceptifs oraux, ce qui augmente le risque de caillots sanguins.

Et bien sûr, si les premiers signes de pathologie apparaissent, ne traînez pas la visite chez un spécialiste.

Lagranmasade France