Les varices pendant la grossesse sont un problème grave ou un effet secondaire.

Les varices se réfèrent à des affections, dont la tendance est transmise génétiquement, de plus, elles affectent aussi bien le mâle que la femelle.

Cependant, parmi les patientes souffrant de varices, 70% sont des femmes en âge de procréer. Et, dans la plupart des cas, pour la première fois, l'expansion du réseau veineux se révèle pendant la grossesse.

Les varices sont facilement éliminées sans chirurgie! Pour cela, de nombreux Européens utilisent Nanovein. Selon les phlébologues, c'est la méthode la plus rapide et la plus efficace pour éliminer les varices!

Nanovein est un gel peptidique destiné au traitement des varices. Il est absolument efficace à n'importe quel stade de la manifestation des varices. La composition du gel comprend 25 composants cicatrisants exclusivement naturels. En seulement 30 jours d'utilisation de ce médicament, vous pouvez vous débarrasser non seulement des symptômes des varices, mais également éliminer les conséquences et la cause de son apparition, ainsi que prévenir le re-développement de la pathologie.

Vous pouvez acheter Nanovein sur le site Web du fabricant.

Qu'est-ce que les varices?

La maladie des varices est un processus irréversible qui affecte les vaisseaux veineux à travers lesquels le sang circule des membres inférieurs vers le cœur. Il y a un changement pathologique dans leur forme (allongement, expansion), un amincissement des parois des vaisseaux sanguins, la formation de nodules veineux.

Les varices ne sont pas seulement un défaut esthétique. Son danger est qu'en raison de la déformation de la structure anatomique des vaisseaux veineux, leur fonction de débit est violée, une stagnation sanguine se produit au niveau des locus des lésions variqueuses. La pression artérielle dans les veines des zones touchées augmente plusieurs fois, de nouveaux fragments de varices apparaissent.

Dans les cas avancés, une violation de la fonction du système veineux entraîne des complications associées à la formation de caillots sanguins dans les vaisseaux sanguins et une violation de la coagulation sanguine.

La formation de caillots sanguins, à son tour, peut être la cause de situations mettant la vie en danger pour un patient présentant un risque de décès.

Causes des varices pendant la grossesse

Plus de la moitié des femmes souffrant de manifestations de varices ont reçu ce diagnostic pour la première fois pendant la période de gestation. Il y a plusieurs raisons à cela:

  • hérédité défavorable, à savoir: une violation génétique de l'élasticité du tissu conjonctif, y compris la composante des parois veineuses, faiblesse des valves veineuses;
  • synthèse d'hormones de «grossesse» qui affectent le tonus des muscles lisses des organes internes, y compris le tonus relaxant des parois veineuses;
  • l'augmentation du volume de sang circulant pendant la grossesse, ce qui augmente la pression dans le canal veineux et provoque un étirement de ses parois;
  • prise de poids rapide par la femme enceinte dans un court laps de temps, ce qui crée une surcharge inhabituelle sur le bas du corps, en particulier sur les jambes et, par conséquent, sur les veines;
  • aggravation de l'écoulement du sang du bas du corps en raison de la compression des veines fémorales, de la veine cave inférieure et des veines iliaques par l'utérus en croissance;
  • augmentation physiologique de la coagulation sanguine chez la femme enceinte, pour réduire les pertes sanguines lors de l'accouchement, ce qui crée les conditions préalables à la formation de caillots sanguins, etc.
  • restriction de l'activité motrice par une femme pendant la grossesse de son plein gré ou forcée, sur recommandation d'un médecin ou en raison d'un travail "sédentaire", qui affecte la vitesse du flux sanguin.

Symptômes

La gravité des signes d'expansion pathologique des veines dépend du degré de la maladie.

Au début, les symptômes de la maladie ne causent pas beaucoup d'inconfort au patient, mais au fil du temps, les manifestations des lésions des veines deviennent plus vives et douloureuses.

Symptômes initiaux des varices:

  • l'apparition d'un motif volumétrique vasculaire brillant sur la zone touchée (le plus souvent, sur le mollet, sous les genoux, sur la surface externe des cuisses), qui ne provoque pas de douleur lors de la palpation;
  • lourdeur dans la partie affectée du corps après l'exercice, position debout prolongée, assise, qui disparaît cependant après le repos;
  • crampes occasionnelles la nuit.

Aux stades suivants de la maladie se joignent:

  • gonflement des parties affectées du corps;
  • changement visuel du schéma veineux, protrusion de veines, apparition de "nœuds" veineux explicites;
  • un changement de l'état de la peau dans la zone touchée: des signes externes de vieillissement cutané, des démangeaisons, une pigmentation, un engorgement, etc. apparaissent;
  • douleur, sensation d'éclatement dans les zones de formations veineuses pathologiques dans n'importe quelle position du corps;
  • l'apparition de formations ulcéreuses trophiques, etc.

De tels signes permettent de constater une maladie variqueuse, sans examen supplémentaire.

L'utilisation de méthodes de diagnostic clinique approfondies peut être nécessaire pour élucider la nature de la maladie, son degré et dans les premiers stades des varices, pour exclure certaines autres pathologies présentant des symptômes similaires.

Nanovein  Comment traiter la varicosité avec du vinaigre de cidre de pomme

Où est variqueuse le plus souvent

La violation de l'écoulement du sang à travers les canaux du réseau veineux affecte presque toujours, tout d'abord, les membres inférieurs, provoquant des changements dans le schéma veineux des jambes.

Pendant la grossesse, les varices des jambes sont souvent rejointes par des dommages aux veines des organes pelviens, des lèvres génitales, des organes génitaux internes, etc.

Varices des membres inférieurs

Les changements dans le corps de la femme pendant la période d'attente de l'enfant, dans l'ensemble, affectent négativement l'état de l'ensemble du système veineux.

En raison des caractéristiques anatomiques de sa structure, le système de canaux veineux sur les jambes réagit le plus activement aux réarrangements en cours. Surtout si, même avant la grossesse, il y avait des signes d'insuffisance veineuse.

Dans ce cas, les varices des membres inférieurs peuvent progresser avec le développement de la grossesse, prenant des formes dangereuses de pathologie veineuse.

Les varices sur les jambes, en règle générale, précèdent les pathologies des veines des organes pelviens, les lèvres, qui sont également soumis à un stress particulier pendant la grossesse. Cette relation facilite le diagnostic de la maladie et avec les plaintes correspondantes du patient, vous permet de choisir la direction des études supplémentaires: échographie, dopplerographie, balayage duplex, etc.

Varices du petit bassin

Les varices des veines pelviennes peuvent être difficiles à différencier avec des maladies gynécologiques inflammatoires et certaines autres pathologies avec des symptômes similaires, à savoir des douleurs dans la région abdominale, des écoulements abondants du vagin, un inconfort avec l'intimité avec et après un partenaire, des difficultés à uriner, etc. .

Le fait est que les manifestations externes de la pathologie des veines des organes pelviens, par exemple, avec une déformation du motif veineux des ovaires, des varices, du vagin, ne peuvent être détectées qu'à l'examen gynécologique par un médecin ou à l'aide de méthodes de diagnostic matériel.

Ce n'est que parfois que les manifestations cosmétiques des varices du petit bassin sous forme de «filets» vasculaires, de «nodules» peuvent être visibles dans les fesses, le périnée et les cuisses.

Par conséquent, la maladie peut se produire cachée pendant une longue période et, par conséquent, prendre des formes compliquées.

Des changements pathologiques progressifs dans le système veineux du bassin entraînent le développement de conséquences telles que des saignements utérins, une inflammation des organes internes, une thrombose, etc.

Varices varices

Les varices dans l'aine ou sur les lèvres chez les femmes enceintes ne sont pas rares. De plus, à chaque grossesse ultérieure, le risque de varices augmente.

Le plus souvent, après l'accouchement, les veines reviennent visuellement à la normale en peu de temps. Cependant, si les symptômes de la maladie ont été notés une fois pendant la période de gestation, la prochaine fois, ses manifestations progressent généralement.

Au fil du temps, les veines dilatées deviennent laides, pendent, démangent, sécheresse, gonflement des lèvres, sensations douloureuses, sensation de «ballonnement».

Les varices périnéales particulièrement prononcées sont des sensations désagréables pendant la miction, la défécation, après les rapports sexuels, après une position assise prolongée et prolongée, lors de la marche.

Que faire avec les varices ou les principales directions de traitement

Pendant la période de gestation, les méthodes radicales de traitement des varices sont extrêmement indésirables, elles ne sont utilisées que pour des indications vitales. Par conséquent, pour lutter contre les varices pendant cette période, des mesures sont choisies pour atténuer les symptômes de la maladie, améliorer la circulation sanguine et arrêter la progression des varices, pour ainsi dire, "vivre jusqu'à la naissance".

Le complexe de mesures thérapeutiques pour une femme enceinte présentant une pathologie veineuse est déterminé par un phlébologue, en tenant compte de la gravité des symptômes, de l'anamnèse et de l'âge gestationnel.

Mode de vie pour les varices

L'état des veines et la vitesse du flux sanguin sont fortement influencés par le mode de vie de la future mère. Par conséquent, avec les varices, la patiente recevra sûrement des recommandations sur l'organisation de ses activités quotidiennes et de son alimentation:

  • respect d'une activité physique adéquate: natation, marche à un rythme confortable, exercices thérapeutiques;
  • porter des sous-vêtements, des collants et des bas de bonneterie de compression;
  • allocation obligatoire dans la routine quotidienne du temps de repos diurne en position «couchée»; les jambes doivent être placées au-dessus de la tête;
  • refus de prendre des bains chauds, visites de bains, saunas, etc.;
  • restriction des aliments frits, gras, salés, des aliments fumés, etc., provoquant une rétention d'eau dans le corps;
  • contrôle strict de la conformité de la prise de poids avec la grossesse.

Médecine traditionnelle

Aux stades initiaux des varices pendant la grossesse, l'utilisation de médicaments anti-varices à base de dons de la nature peut apporter une aide tangible dans la lutte contre les manifestations de la maladie:

  • cônes de houblon compressés

Préparez 1 grande cuillerée de matières premières avec 1 verre d'eau bouillante, faites cuire à la vapeur dans un bain-marie pendant 20 minutes. 3 cuillères à soupe. l décoction et 500 ml. mélanger le yogourt, appliquer sur un tissu ou un blanc de gaze, appliquer sur la zone affectée, envelopper avec du papier, fixer pendant 20 minutes.

  • compresse à base de fleurs ou de feuilles de marronnier d'Inde.
Nanovein  Dois-je subir une intervention chirurgicale pour les varices

Cuire comme décrit ci-dessus, appliquer pendant la nuit.

  • bains avec ajout de décoctions et d'infusions de cônes de houblon et de marronnier d'Inde;
  • onguents à base d'huile de marronnier d'Inde, de souci, de fleurs de camomille, etc.

médicament

Si les varices de la future mère ont atteint des stades avancés, les changements dans les principes de vie et l'utilisation de remèdes à base de plantes peuvent ne pas suffire.

Ensuite, le besoin se fait sentir pour le traitement des varices avec des médicaments pharmaceutiques autorisés pendant la grossesse – veinotonique (phlébotonique).

Le choix d'un groupe de fonds spécifique pour la patiente, en fonction du degré de la maladie et de la durée de la grossesse, appartient au phlébologue. En règle générale, ce sont:

  • Remèdes pour les varices pour les effets locaux: onguents, gels, crèmes, suppositoires (rectaux), par exemple, tels que Venoruton, Troxevasin, Lyoton,

Pommade à l'héparine, etc. Le choix de ces médicaments est préférable jusqu'à la 12e semaine de grossesse, lorsqu'un effet systémique sur le corps des médicaments n'est pas souhaitable.

  • Médicaments à usage général: comprimés, gélules, dragées et autres médicaments pris par voie orale.

Envisagez des médicaments efficaces à base de diosmine (Diosmin, Phlebodia, etc.), d'hespérdine (Detralex, Venarus, etc.), de troxérutine (Troxerutin, Troxevasin, etc.). .)

En cas de besoin urgent, pour des raisons médicales (par exemple, avec le développement d'une thrombophlébite, etc.) avant la 30e semaine de grossesse, un traitement chirurgical des varices est possible.

Accouchement avec varices

Le choix des tactiques d'accouchement pour les varices dépend de l'emplacement des zones veineuses affectées, du stade de la maladie, de la gravité des symptômes et de l'état de la femme au moment de son admission à l'hôpital.

Lors de son admission à la maternité, une femme avec un diagnostic de varices doit porter des sous-vêtements compressifs. Avec des varices des membres inférieurs – des bas spéciaux sont nécessaires, ou l'application de bandages élastiques sur les jambes.

Si une femme enceinte développe une hypercoagulabilité due à des varices, avant la naissance, on lui prescrit des anticoagulants et des agents antiplaquettaires (agents antiplaquettaires) pour prévenir la thrombose. La thérapie antiplaquettaire commencée lors de l'accouchement est maintenue dans la période post-partum.

Après l'accouchement, les femmes en travail avec des varices recommandent une levée précoce, y compris après une césarienne, pour une récupération rapide et une amélioration de la circulation sanguine.

Prévention

Étant donné que les varices ne sont pas déraisonnablement considérées comme une maladie principalement féminine, de simples mesures préventives recommandées à toutes les mères potentielles réduiront considérablement le risque de développer cette maladie pendant la grossesse:

  • Efforcez-vous de l'activité physique, comme moyen d'économiser des varices.

Toute activité physique régulière sur tout le corps à un rythme confortable améliore la circulation sanguine. On montre aux femmes enceintes des promenades sans hâte, de la natation à tout moment, de la gymnastique pour les femmes enceintes.

Dans les chaussures à talons hauts (plus de 5 cm), les jambes ne sont pas stressées physiologiquement, il y a une violation de la circulation sanguine. Par conséquent, pendant la semaine, il est conseillé de porter des chaussures confortables qui procurent une légère remontée du pied.

  • Évitez de rester debout longtemps assis.

Une position assise ou debout statique à long terme entraîne une mauvaise circulation, en particulier dans les jambes et les organes pelviens, un œdème. Par conséquent, lors de travaux «sédentaires», de longs trajets dans les transports, les vols, il faut le faire toutes les 45 minutes pour améliorer la circulation sanguine. séances d'entraînement de cinq minutes.

  • Portez des vêtements à la taille.

Lors du choix d'une garde-robe, même au début de la grossesse, les tenues et sous-vêtements ajustés et serrés, les élastiques, etc. doivent être évités.

  • Contrôlez le gain de poids corporel.

Le surpoids crée une charge excessive sur tous les organes, y compris, augmente la pression sur les vaisseaux veineux. Par conséquent, les femmes enceintes, en particulier celles qui sont prédisposées aux varices, doivent limiter le gain de poids corporel dans les limites normales, à la fois en dehors de la grossesse et pendant la gestation.

  • Aux premières "cloches" de perturbation du flux sanguin veineux (jambes "lourdes", gonflement des membres inférieurs, apparition "d'étoiles" vasculaires, etc.), une femme devrait consulter un phlébologue pour recevoir des recommandations sur l'utilisation de médicaments, de remèdes populaires.

Des rendez-vous médicaux aideront à arrêter la progression de la maladie.

Les varices sévères réduisent considérablement la qualité de vie et, pendant la grossesse, peuvent entraîner le développement de complications et de situations critiques pour la vie de la mère et de l'enfant.

Par conséquent, si la femme enceinte a une prédisposition héréditaire à une maladie veineuse ou a déjà manifesté des symptômes de varices, cela doit être porté à l'attention du médecin et ses recommandations doivent être soigneusement observées.

Lagranmasade France