Les causes de la douleur testiculaire chez les hommes liste des maladies probables et leurs symptômes

Les testicules masculins sont un organe extrêmement sensible et vulnérable, sujet aux blessures, aux attaques infectieuses, ainsi qu'aux pathologies vasculaires et aux formations tumorales. En réponse aux effets de facteurs négatifs, une douleur d'intensité variable se produit, ce qui dans certains cas est un signal pour le développement d'une maladie grave. Si l'inconfort inquiète depuis longtemps ou progresse, vous devez contacter un urologue ou un andrologue. Un diagnostic et une identification rapides des causes de la douleur testiculaire chez les hommes préviendront les conséquences de l'infertilité ou de l'impuissance.

Les varices sont facilement éliminées sans chirurgie! Pour cela, de nombreux Européens utilisent Nanovein. Selon les phlébologues, c'est la méthode la plus rapide et la plus efficace pour éliminer les varices!

Nanovein est un gel peptidique destiné au traitement des varices. Il est absolument efficace à n'importe quel stade de la manifestation des varices. La composition du gel comprend 25 composants cicatrisants exclusivement naturels. En seulement 30 jours d'utilisation de ce médicament, vous pouvez vous débarrasser non seulement des symptômes des varices, mais également éliminer les conséquences et la cause de son apparition, ainsi que prévenir le re-développement de la pathologie.

Vous pouvez acheter Nanovein sur le site Web du fabricant.

Dommages mécaniques

Si une douleur aiguë dans un testicule sain s'est produite soudainement et sans raison apparente, il existe alors une forte probabilité de torsion du cordon spermatique. Le plus souvent, la pathologie survient chez les adolescents âgés de 12 à 16 ans, les hommes adultes représentent environ 35% des cas. La torsion peut provoquer des vêtements serrés, des mouvements brusques, un surmenage et même une toux persistante.

  • douleur aux piqûres dans le scrotum;
  • nausées et vomissements (caractéristiques des enfants);
  • rétention urinaire aiguë;
  • augmentation de la température corporelle;
  • le testicule grossit et se durcit;
  • le scrotum devient cyanotique et gonfle.

Cette condition nécessite une attention médicale immédiate. Dans les premières heures après la détection d'une pathologie, vous pouvez ramener le testicule à sa position normale par la méthode de la détorsion (manuellement sans chirurgie), mais uniquement chez les enfants et les adolescents. Avec une manipulation réussie, la douleur disparaît, le testicule devient mobile. Les adultes subissent généralement une intervention chirurgicale d'urgence. Si l'intervention est réalisée dans les 6 premières heures, les complications sont rares. Le testicule est retiré dans les cas où son apport sanguin n'est pas rétabli dans les 15 minutes.

Tout coup ou compression des testicules entraîne également une douleur aiguë. Le plus souvent, les athlètes souffrent de blessures de la région inguinale pendant l'entraînement. Avec un coup violent, le scrotum gonfle, des hémorragies sous-cutanées sont visibles, le testicule se développe et reste douloureux pendant 2-3 semaines. Les blessures sont dangereuses par torsion du cordon, rupture des membranes des testicules, lésions de la vessie. Si le scrotum est bleu et enflé, il est nécessaire de contacter un établissement médical ou d'appeler un médecin, avant l'arrivée dont il est important que la victime reste calme.

Maladies inflammatoires

Les douleurs qui surviennent fortement dans le scrotum sont caractéristiques non seulement des blessures et des torsions, mais également des processus inflammatoires. Sans traitement en temps opportun, les conséquences sous forme d'infertilité, le développement d'abcès, de lésions gangreneuses ne sont pas rares.

Épididymite

L'appendice (épididyme) est une formation de 1 à 2 cm de large et de 6 à 8 cm de long, étroitement adjacente à la partie postérieure du testicule et reliée au canal déférent. Un appendice sain est doux, palpable à travers le scrotum, et l'inflammation gonfle et répond avec une douleur intense.

  • MST (gonorrhée, syphilis, chlamydia) et bactéries intestinales;
  • choc, torsion, interventions chirurgicales;
  • surfusion;
  • prendre certains médicaments (par exemple, l'amiodarone);
  • urétrite, prostate infectée;
  • stagnation;
  • complications de la grippe, de la pneumonie, de la varicelle.

La maladie se développe rapidement, généralement en une journée. Caractéristiques caractéristiques:

  • douleur aiguë dans le testicule. Chez certains hommes, il donne au bas du dos, sacrum, aine, jambe, bas-ventre et anus, s'intensifie lors de la marche;
  • une augmentation des testicules dans un volume de 2-3 fois;
  • fièvre, fièvre;
  • inflammation des ganglions lymphatiques inguinaux;
  • l'apparition de sang dans l'urine, augmentation de la miction, incontinence.

Sans traitement, l'épididymite passe dans la phase chronique, pendant laquelle la douleur de l'appendice pendant la palpation demeure.

Le traitement consiste à prendre des antibiotiques prescrits par les résultats des tests, des vitamines, des anti-inflammatoires. Avec des abcès, des suppurations, des torsions, des rechutes fréquentes et une obstruction de l'appendice, une intervention chirurgicale est utilisée.

Orhit

Le diagnostic d'orchite est posé par une inflammation des testicules. La cause la plus dangereuse de la pathologie est les oreillons (oreillons). Cette maladie virale affecte d'abord les glandes salivaires, puis peut entraîner des complications dans les testicules.

Nanovein  Crampes avec causes et traitement des varices

À la fin de la période d'incubation, un gonflement prononcé apparaît dans la région de la mâchoire inférieure, la température augmente et, après 3-4 jours, ils gonflent, deviennent chauds et les testicules commencent à faire mal (un ou les deux).

La thérapie consiste à observer le repos au lit et un régime spécial, à prendre des anti-inflammatoires, des analgésiques et des corticostéroïdes. Avec une orchite ordinaire causée par des agents infectieux moins dangereux, le testicule devient également enflé, douloureux, mais une cure d'antibiotiques et de médicaments anti-inflammatoires aide rapidement à soulager l'enflure et à réduire la douleur. Les médicaments sous forme de bougies sont efficaces.

L'orchite et l'épididymite avec propagation de l'inflammation se transforment en orchoépididymite – une lésion synchrone du testicule et de son appendice.

Maladies de la prostate

La pathologie de la prostate peut provoquer des douleurs dans les testicules: prostatite, adénome (hyperplasie) ou une tumeur maligne. Un symptôme indiquant que la prostate est la principale source du problème est l'irradiation de la douleur dans le bas du dos, les jambes et le bas de l'abdomen.

Dans un processus inflammatoire aigu de la prostate, la douleur survient spontanément, est paroxystique, piquante, se calme après la prise d'analgésiques. Dans le contexte de la prostatite chronique, l'inconfort est ressenti de manière diffuse dans tout le scrotum et est généralement provoqué par un acte de défécation, d'urination et d'éjaculation. La douleur de dessin dans ce cas peut durer 2-3 heures, puis disparaît.

L'efficacité du traitement de la prostatite infectieuse dépend de la détermination correcte de l'agent pathogène et du régime médicamenteux prescrit. La pathologie de nature non infectieuse est souvent causée par des processus stagnants ou des perturbations hormonales, qui dans la plupart des cas sont corrigées avec succès médicalement et à l'aide de compléments alimentaires.

Tumeur

Les néoplasmes bénins dans la région inguinale se manifestent rarement sous forme de symptômes de douleur, une menace potentielle pour la santé n'est que sous certaines conditions. Les tumeurs testiculaires malignes ne sont diagnostiquées que dans 5% des cas, mais sont extrêmement agressives.

Hernie inguinale

Une hernie inguinale survient lorsqu'une partie de l'intestin fait saillie dans le canal formé par les fibres musculaires. Une caractéristique distinctive de l'éducation est un changement de sa taille en fonction de la position du corps et de l'activité physique. Une petite hernie peut remonter dans le canal, mais à mesure qu'elle progresse, elle descend dans le scrotum, adhérant au testicule.

La saillie herniaire fait périodiquement mal (tire), il y a parfois un retour au bas de l'abdomen, à la surface interne de la cuisse, et même au bas du dos. Une douleur intolérable, dans laquelle il est impossible de bouger, indique une hernie écrasée. Cette condition nécessite une hospitalisation urgente, car avec une perturbation circulatoire prolongée, elle est lourde de nécrose du tractus intestinal.

Le traitement de la hernie n'est que chirurgical, dans la plupart des cas, des méthodes mini-invasives sont applicables. Chez les hommes adultes, les saillies formées par des méthodes conservatrices (en particulier folkloriques) ne peuvent pas être supprimées.

Kystes

Le kyste testiculaire est généralement situé dans l'épididyme ou le cordon spermatique. Dans la plupart des cas, il ne se manifeste pas par des signes cliniques et n'est détecté que lors des examens. La douleur dans le testicule droit chez les hommes en raison de kystes se produit rarement, principalement le testicule gauche en souffre. Cela est dû aux caractéristiques anatomiques du corps masculin. Si la formation progresse et augmente de plus de 3 cm, les symptômes suivants apparaissent:

  • l'activité physique s'accompagne de douleurs et même de spasmes dans le testicule, donnant souvent à la jambe;
  • le scrotum sur le côté du kyste augmente de taille, une tumeur molle est palpée à travers la peau;
  • avec une inflammation du kyste, la douleur dans le testicule s'intensifie, commence à tirer et à pulser.

Une augmentation et une inflammation du kyste sont lourdes de rupture du kyste et d'expiration du contenu dans la cavité du scrotum. La formation est enlevée par une méthode chirurgicale, mais dans certains cas, une sclérothérapie ou une ponction est utilisée (lourde de rechutes – la croissance des kystes peut reprendre).

Pathologies vasculaires et neurologiques

Les troubles du travail des vaisseaux sanguins et lymphatiques, ainsi que les dommages aux terminaisons nerveuses, peuvent provoquer des douleurs de traction dans les testicules.

Varicocèle

Le diagnostic de "varicocèle" est posé par des varices situées dans le scrotum (plexus vésiculaire). Normalement, les valves veineuses empêchent le mouvement inverse du sang gaspillé et leur fonctionnement est altéré par la varicocèle. En conséquence, le sang est retiré du testicule lentement, gonflant les parois des veines. Les principales causes de pathologie: une prédisposition génétique aux varices, une pression accrue dans la veine, résultant de sa surcharge ou de sa violation.

Nanovein  Causes des varices chez les femmes (3)

La varicocèle se développe généralement à gauche, à droite, elle est extrêmement rare. À l'extérieur, du côté de la veine endommagée, au fil du temps, un changement dans le relief de la peau du scrotum devient perceptible. Dans les premiers stades, la varicocèle est asymptomatique, se manifestant par des picotements périodiques pendant l'exercice, une pulsation est possible à l'arrière du testicule ou en dessous. Ensuite, une sensation désagréable constante de lourdeur dans le scrotum est ajoutée. Pendant les rapports sexuels ou avec excitation, des douleurs, des douleurs sourdes et des maux de dos apparaissent.

Hydrocèle

L'hydrocèle, autrement appelée hydropisie testiculaire, peut également provoquer des douleurs à l'aine douloureuses. La pathologie se développe en raison de l'accumulation de liquide dans l'espace entre les coquilles du testicule. Elle est provoquée par des blessures, des infections sexuellement transmissibles, des charges excessives. Parfois, il suffit juste de fixer le testicule lors d'une longue balade à vélo. Dans la phase aiguë de l'hydrocèle, le testicule gonfle, il est douloureux au toucher, un joint souple et mobile se fait sentir sous la peau. Probablement une augmentation de la température générale et de la faiblesse. Sans traitement, la pathologie entre dans la phase chronique, la douleur aiguë disparaît, laissant place à des douleurs.

  • hernie scrotale;
  • suppuration;
  • atrophie testiculaire;
  • l'infertilité;
  • impuissance.

Les tactiques de traitement dépendent de la cause profonde de la pathologie identifiée lors du diagnostic. S'il y a un processus inflammatoire, des antibiotiques sont utilisés, le port d'un bandage spécial est prescrit. Avec une douleur intense, la menace d'une atrophie testiculaire et un grand volume d'accumulations, une opération est effectuée.

neurologie

Les causes de la douleur dans les testicules chez les hommes peuvent être dues à des dommages aux nerfs du plexus lombaire de la colonne vertébrale, qui sont responsables de l'innervation de la région anogénitale. La propagation unilatérale de la douleur dans la jambe, la fesse et le bas du dos est caractéristique. Par exemple, lorsque le testicule gauche fait mal, le recul va du côté gauche. Dans ce cas, la sensibilité des doigts est souvent violée. Ces manifestations peuvent être des signes de névralgie iléo-inguinale ou fémorale.

Le diagnostic et le traitement de ces douleurs pelviennes chroniques sont la responsabilité des neurologues. Une tomodensitométrie ou une IRM vous aidera à déterminer quel nerf est pincé. Après quoi, le médecin prescrira une thérapie conservatrice visant à décompresser l'extrémité endommagée. Dans certains cas, une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

Autres raisons

La douleur dans la région inguinale peut survenir dans le contexte de la lithiase urinaire avec le mouvement de grains de sable le long de l'uretère. Des symptômes supplémentaires sont caractéristiques:

  • crampes pendant la miction et brûlures résiduelles après celle-ci;
  • impuretés du sang dans l'urine;
  • mictions fréquentes, comme pour la cystite.

Les crises de douleur s'intensifient après avoir bu de l'alcool, fait de l'activité physique ou pendant les rapports sexuels. Traitement conservateur (physiothérapie, médication, alimentation) ou traitement chirurgical (si nécessaire, extraction de grosses pierres ou obstruction de l'uretère).

Dans certains cas, l'inconfort dans le scrotum est provoqué par une excitation sexuelle non réalisée, c'est-à-dire lorsque la ruée vers les organes génitaux ne se termine pas par un orgasme. Chez certains hommes, cela réduit les testicules, ce qui provoque une douleur intense. Le problème peut être résolu par l'éjaculation («finition»), ainsi que par la prise d'une pilule contre la douleur.

Les testicules peuvent également tomber malades en raison d'une défaillance hormonale due à l'utilisation de stéroïdes synthétiques, en particulier Turinabol. Cela est mis en évidence par de nombreuses critiques d'athlètes. Symptômes supplémentaires:

  • faiblesse, maux de tête;
  • endurance réduite;
  • augmentation de la température;
  • l'apparition de l'acné "testostérone" rouge foncé;
  • démangeaisons et éruptions cutanées sur le corps;
  • réduction testiculaire, inflammation de la prostate.

Il est possible de dessiner une douleur dans le scrotum en raison d'une hypothermie banale, dans laquelle un vasospasme s'est produit. Après un certain temps, l'inconfort disparaît. Un rhume peut provoquer le développement d'une infection, puis la douleur s'intensifie en raison d'une inflammation.

L'inconfort dans le scrotum inquiète toujours les hommes de tout âge, mais tout le monde ne se tourne pas vers un urologue. Il est déraisonnable de rechercher la cause et l'automédication, en se concentrant sur les symptômes qui l'accompagnent, dans cette situation. L'infertilité et l'impuissance peuvent ne pas être les pires conséquences.

Lagranmasade France