Insuffisance hormonale chez les femmes de plus de 40 ans – changements dangereux

La plupart des femmes après 40 ans commencent à se sentir mal, leur humeur change radicalement, parfois vous voulez pleurer à la moindre excitation. Cela peut être accompagné de certains changements dans le corps, de la fièvre, de légers malaises. L'échec hormonal chez les femmes est à blâmer pour tout. C'est un phénomène normal, mais cela ne devient pas agréable. Que faire du problème et comment restaurer le bien-être?

Les varices sont facilement éliminées sans chirurgie! Pour cela, de nombreux Européens utilisent Nanovein. Selon les phlébologues, c'est la méthode la plus rapide et la plus efficace pour éliminer les varices!

Nanovein est un gel peptidique destiné au traitement des varices. Il est absolument efficace à n'importe quel stade de la manifestation des varices. La composition du gel comprend 25 composants cicatrisants exclusivement naturels. En seulement 30 jours d'utilisation de ce médicament, vous pouvez vous débarrasser non seulement des symptômes des varices, mais également éliminer les conséquences et la cause de son apparition, ainsi que prévenir le re-développement de la pathologie.

Vous pouvez acheter Nanovein sur le site Web du fabricant.

Pourquoi les hormones coquines?

Le système endocrinien, qui comprend plusieurs glandes importantes, dont les organes génitaux, est responsable du fond hormonal. Les processus anatomiques naturels chez la femme sont régulés par plus de 60 hormones. Un déséquilibre peut survenir à tout moment, mais les femmes d'âge sont plus sujettes à des changements dans les concentrations d'hormones. Cela est dû au fait que le corps se prépare à la ménopause, au cours de laquelle les ovaires dorment et la femme perd la possibilité de tomber enceinte.

Le dysfonctionnement des hormones ne peut pas être qualifié de maladie distincte, car il comprend un certain nombre de processus pathologiques. Les organes internes et l'apparence en souffrent. La qualité des cheveux, de la peau, des ongles se gâte. La principale raison pour laquelle les hormones chez une femme commencent à être vilaines, les gynécologues considèrent le début d'une ménopause précoce.

Les troubles hormonaux provoquent les causes suivantes:

  1. Mauvaise alimentation déséquilibrée. Si une fille abuse des régimes alimentaires ou mange trop de fast-food et qu'il y a peu de légumes et de fruits dans son alimentation, la probabilité d'une ménopause précoce augmente. Le corps ne reçoit pas la quantité nécessaire d'oligo-éléments et de vitamines, il n'est donc pas en mesure de maintenir l'activité vitale à un niveau normal. Les hormones chez les filles souffrant d'anorexie ou de boulimie sont particulièrement sévèrement affectées.
  2. Maintenir le mauvais style de vie. Un manque constant de sommeil et de stress peut provoquer des changements pathologiques, y compris une perturbation du système endocrinien. L'abus de mauvaises habitudes, le tabagisme constant, de grandes quantités d'alcool ou de drogues peuvent provoquer une perturbation de la glande endocrine.
  3. Mauvaise immunité. Si le corps est constamment attaqué par des bactéries pathogènes, des symptômes de déséquilibre hormonal peuvent apparaître. Il est nécessaire de renforcer l'immunité en temps opportun, en particulier pendant les périodes hors saison.
  4. Utilisation contraceptive non contrôlée. Étant donné que les contraceptifs ont un effet important sur le corps, ils ne peuvent être pris qu'après avoir consulté un médecin. Aucun conseil d'amis ou de connaissances qui ont mis au point un certain type de contraceptif ne devrait être plus important que la décision d'un médecin. Un bon gynécologue prescrira des analyses de sang avant de sélectionner les pilules pour détecter le déséquilibre hormonal, le cas échéant.
  5. Problèmes sexuels. Une perte de virginité trop précoce ou tardive nuit au sexe plus juste. L'absence de contact sexuel à l'âge adulte peut provoquer un dysfonctionnement.
  6. Maladies sexuellement transmissibles. Les MST sont non seulement désagréables, mais aussi dangereuses. Le résultat d'une maladie non traitée peut être l'infertilité ou des changements incontrôlés du système endocrinien.
  7. Chirurgie gynécologique. Il s'agit non seulement d'interventions chirurgicales sur les ovaires ou l'utérus, mais aussi d'avortement. Après l'avortement, les signes de déséquilibre hormonal sont très courants.
  8. Opérations sur les organes du système endocrinien. Il s'agit notamment d'interventions sur la glande thyroïde, les ovaires et les glandes surrénales.
  9. Certaines maladies des organes internes ou un traumatisme. Un déséquilibre peut survenir même après une lésion cérébrale traumatique, ce qui pourrait endommager l'hypothalamus ou l'hypophyse.

Les causes du déséquilibre sont nombreuses, dans la plupart des cas, les changements dans le corps sont causés par une combinaison de certains d'entre eux. Après 40 ans, toute bagatelle peut provoquer une violation du corps d'une femme, vous devez donc surveiller attentivement le mode de vie.

Symptômes

Comment comprendre que quelque chose ne va pas avec le corps? Il existe certains signes par lesquels il est possible de déterminer un dysfonctionnement du système endocrinien chez une femme après quarante ans. Examinons-les plus en détail:

  1. Violation des habitudes de sommeil. Pourquoi les personnes âgées aiment-elles se lever à 5 heures du matin? Pas parce qu'ils se sont complètement transformés en alouettes. L'augmentation précoce est l'un des signes d'un déséquilibre lié à l'âge.
  2. Température corporelle constamment légèrement élevée. Chez les femmes ayant ce problème, la température corporelle est d'environ 37 degrés.
  3. Vertiges et maux de tête. Les représentants du beau sexe à l'approche de la ménopause et de la ménopause, ressentent de plus en plus des malaises, de la somnolence et des migraines.
  4. Irrégularités menstruelles. Ceux-ci comprennent un allongement ou un raccourcissement du cycle, des écoulements irréguliers, trop ou trop peu, du sang menstruel, une mauvaise santé pendant les jours critiques.
  5. Gain de poids brutal ou perte de poids.
  6. Problèmes avec les cheveux, les ongles et les dents. Ils deviennent fragiles, la peau perd son teint normal.
  7. Changements d'humeur soudains, vous pouvez soudain avoir envie de pleurer, et après 5 minutes – rire sans raison. Certains ont des flambées d'agression non motivée.
  8. Une femme ne peut pas tomber enceinte normalement, avoir un bébé et accoucher sans complications.
  9. En raison d'une violation de la production de collagène, des vergetures apparaissent sur l'abdomen et les hanches même en l'absence de grossesse.
  10. Le niveau de libido est considérablement réduit, vous ne voulez pas avoir de relations sexuelles, vous pouvez ressentir votre propre frigidité.
Nanovein  Les filles, vous vous êtes rasé avant la laparoscopie

Les symptômes ci-dessus de la maladie sont considérés comme les plus courants, selon les caractéristiques individuelles du corps, ils peuvent être complétés par d'autres signes de déséquilibre hormonal.

Nous examinons d'autres symptômes de la ménopause rampante:

Quel est le danger?

Ne pensez pas que l'insuffisance hormonale passera d'elle-même. Le corps humain est intelligent et peut contrôler indépendamment la production d'hormones. Mais en cas d'échecs graves, le traitement est indispensable. Ignorer le problème et le manque de thérapie appropriée entraînera les conséquences négatives suivantes:

  1. l'apparence va empirer. Les cheveux cassants, un teint malsain, de petites rides et un aspect fatigué ne donnaient de la beauté à personne;
  2. comme le fond hormonal contrôle également l'état mental, un déséquilibre prolongé chez la femme peut provoquer une dépression et d'autres troubles psycho-émotionnels;
  3. en raison d'un manque constant de force et de malaise, le syndrome de fatigue chronique peut se développer progressivement;
  4. risque accru de maladies pelviennes;
  5. des néoplasmes bénins et malins peuvent apparaître dans la poitrine, les ovaires, l'utérus;
  6. les os et les articulations deviennent fragiles, entraînant un risque d'ostéochondrose, d'arthrose, de fractures et de luxations;
  7. le fonctionnement normal des organes internes est perturbé, des maladies chroniques apparaissent;
  8. le risque de développer un diabète est augmenté;
  9. une femme perd la possibilité de tomber enceinte normalement, d'avoir un enfant, la lactation est perturbée.

La perturbation du fond hormonal est vraiment dangereuse, il est impossible d'ignorer de tels échecs, les conséquences peuvent être graves. Mais la médecine moderne traite avec succès de telles pathologies, par conséquent, le traitement ne peut pas être retardé. Pour commencer une thérapie à part entière, vous devez contacter un bon endocrinologue.

Diagnostic correct

Avant d'aller chez le médecin, une femme doit savoir quelles méthodes de diagnostic un bon médecin doit utiliser. La base pour déterminer le déséquilibre hormonal est un test sanguin qualitatif. Une analyse générale et une analyse distincte pour les hormones doivent être effectuées. De plus, le médecin peut vous conseiller de faire une échographie et une tomographie du cerveau. Cela permettra de déterminer quel dysfonctionnement de quelle glande particulière a causé le trouble. Dans les cas graves, des méthodes de diagnostic supplémentaires peuvent être nécessaires. Si l'on soupçonne que les coupables du "triomphe" sont les organes du système reproducteur, il est nécessaire de subir un examen complet des ovaires et de l'utérus.

traitement

Le principe clé de la thérapie est l'impact sur le problème de toutes parts. Pour un traitement approprié, il est nécessaire de se concentrer sur trois domaines:

  1. Identifiez la cause première de l'échec. S'il s'agit d'une maladie, vous devez d'abord la guérir ou éliminer autant que possible les symptômes inquiétants. Vous ne pouvez pas commencer à traiter un déséquilibre sans guérir la maladie qui l'a causé.
  2. La bonne thérapie. Un déséquilibre signifie qu'une substance hormonale ne suffit pas, elle doit être obtenue de l'extérieur, si le corps est capable de la produire seule. Pour cela, une cure d'hormones synthétiques est prescrite. L'ingestion de ces médicaments puissants doit être contrôlée par un endocrinologue, sinon la situation ne fera qu'empirer. La thérapie peut durer plusieurs semaines ou mois, avec certaines maladies, il est nécessaire de prendre des hormones tout au long de la vie.
  3. Correction du mode de vie. Si vous n'essayez pas d'éliminer autant que possible tous les facteurs qui peuvent provoquer une insuffisance hormonale, vous ne pouvez pas réussir le traitement. Il est nécessaire d'établir une nutrition, de se débarrasser des mauvaises habitudes, de s'habituer à une activité physique régulière.

Le choix de la thérapie doit être effectué par le médecin traitant, l'automédication dans une affaire aussi grave ne fera que nuire. Dans certains cas, la correction du mode de vie et la thérapie peuvent ne pas suffire, puis recourir à des interventions chirurgicales.

Médicaments

La thérapie avec des pilules est la base du traitement des dysfonctionnements chez les femmes après 40 ans. Comme à cet âge, la pathologie fait souvent référence au système reproducteur féminin, elle peut être traitée à l'aide de contraceptifs correctement sélectionnés. Chaque médicament contient une quantité différente d'hormones, il existe deux types de médicaments: monophasé et biphasé.

Pour une sélection correcte, il est nécessaire de surveiller le déroulement du cycle mensuel. Si un écoulement sanglant continue immédiatement après la menstruation ou apparaît quelques jours après la menstruation, il n'y a pas assez d'œstrogène dans le médicament que vous prenez. S'il saigne au milieu du cycle, il n'y a pas assez de gestagène. Le coupable des saignements à la toute fin du cycle avant le début des menstruations est le manque de progestérone. Seule la sélection correcte de contraceptifs basée sur une numération globulaire complète et un examen des organes pelviens aidera à corriger les troubles hormonaux existants et ne conduira pas à l'apparition de nouveaux.

Si, pour une raison quelconque, vous ne pouvez pas prendre de contraception, une femme se voit prescrire un traitement complexe pour normaliser son équilibre, notamment:

Nanovein  Comment traiter les varices - toutes les méthodes, des comprimés à la chirurgie

  1. Les médicaments "Mastodinon" et "Cyclodinon" pour l'établissement d'un cycle mensuel perturbé chez la femme.
  2. Le médicament "Klimadinon", qui aidera à faire face aux manifestations désagréables de la ménopause et de la ménopause.
  3. La vitamine E, capable de contrôler naturellement la production de progestérone et d'oestrogène, dont le manque ou l'excès entraîne une perturbation du cycle menstruel.
  4. La vitamine A et le calcium, qui amélioreront la qualité des cheveux et des ongles, redonneront du teint à la peau.

Il est impossible de faire face au problème vous-même, par conséquent, au moindre soupçon d'une insuffisance hormonale, consultez un médecin.

Remèdes populaires

Les amateurs d'essayer de se débarrasser de toutes les maladies à l'aide d'herbes médicinales devraient pirater le nez que la médecine traditionnelle n'est pas en mesure de guérir complètement un dysfonctionnement grave. Les recettes populaires aideront à soutenir le corps et à rendre la pharmacothérapie plus efficace. Les remèdes suivants sont recommandés:

  1. Huile de graines de carvi. Il est efficace pour normaliser les niveaux hormonaux chez les femmes. Lorsqu'elle est utilisée correctement, avec la thérapie médicamenteuse, l'huile de graines de carvi peut même guérir l'infertilité. Les substances contenues dans l'huile aideront à calmer le système nerveux, à renforcer le cœur et les vaisseaux sanguins. Il est recommandé de boire une cuillère à café avant chaque repas, si vous n'aimez pas la texture ou si vous la prenez à jeun, vous pouvez boire de l'huile après avoir mangé. Avec l'utilisation régulière de médicaments hormonaux, il est important de s'assurer qu'il s'écoule au moins 3 heures entre la prise de la pilule et la consommation d'huile, sinon le médicament pourrait ne pas fonctionner.
  2. L'huile de lin. Son effet sur le corps est similaire à celui des œstrogènes naturels. L'huile de lin est recommandée pour les filles de tout âge, mais elle devient particulièrement utile après 40 ans. L'huile de lin soulage les symptômes de la ménopause, a un effet bénéfique sur l'apparence.
  3. Menthe Cette plante est également capable de réduire les manifestations de la ménopause et aide à se sentir mieux. Si vous vous inquiétez des sautes d'humeur et de la dépression nerveuse, il est recommandé de boire une tasse de thé à la menthe la nuit. Les décoctions de menthe aideront à perdre un excès de poids, pour cela, vous devez préparer une cuillère à soupe de la plante dans un verre d'eau chaude. La boisson doit être infusée pendant 15 minutes, puis boire. Grâce aux substances bénéfiques contenues dans la menthe, il est possible de contrôler le métabolisme et de réduire l'appétit.
  4. Betterave. Le jus de betterave est particulièrement efficace car il contient de la phytohormone naturelle, ainsi que de nombreuses vitamines et minéraux. Malgré tous les bienfaits du jus de betterave, vous ne pouvez pas boire plus de 200 ml par jour, surtout en cas de problèmes rénaux, digestifs ou d'hypotension. Il est conseillé de le diluer avec d'autres jus, la carotte est bonne.
  5. Sauge. Cette plante contient beaucoup de phytohormones, elle doit donc être utilisée avec prudence. Les décoctions et infusions à base de sauge aideront à établir le cycle menstruel, à rendre la ménopause moins désagréable et à surmonter l'infertilité. Pour préparer l'infusion, vous devez prendre une cuillère à café de sauge séchée, verser un verre d'eau bouillante et laisser reposer 15 minutes. Le volume résultant doit être divisé en 3 parties et à boire avant chaque repas. Il est important de ne pas prendre la perfusion tard le soir, sinon vous pourriez avoir du mal à dormir. Malgré les avantages évidents pour la santé des femmes, la sauge ne peut pas être utilisée pour les fibromes utérins, l'endométriose, les maladies thyroïdiennes, les maladies des organes pelviens.

L'utilisation de plantes médicinales aidera à établir un équilibre, mais il est nécessaire de consulter un médecin et de suivre toutes ses instructions.

Autres recettes folkloriques – dans la vidéo:

Prévention

Les mesures préventives ne comprennent rien de surnaturel. Pour qu'un déséquilibre hormonal ne dérange pas une femme, il faut:

  1. Établissez un régime. Le petit déjeuner, le déjeuner et le dîner doivent être à peu près au même moment. Essayez d'organiser une alimentation équilibrée qui peut saturer le corps avec les vitamines et minéraux nécessaires. Les plats doivent être faibles en calories, limiter l'apport de sucré, gras et salé. S'il y a un excès de poids, choisissez le bon régime, ne tourmentez pas le corps avec la famine ou des portions excessivement petites.
  2. Normalisez le sommeil. Pour une bonne santé, vous devez dormir au moins 7 heures, vous devez oublier le manque de sommeil. Si vous avez du mal à dormir, vous pouvez prendre des sédatifs doux ou des somnifères, de préférence naturels.
  3. Essayez de minimiser le stress et la tension nerveuse.
  4. Consultez régulièrement votre gynécologue – au moins une fois par an, même en l'absence de plaintes. Cela vous permettra de reconnaître la maladie des organes pelviens au stade de leur origine et de vous en débarrasser rapidement. Si nécessaire, donnez du sang pour les hormones. N'oubliez pas de noter le début des menstruations dans le calendrier, cela vous permettra de suivre les violations du cycle mensuel.

Les changements hormonaux sont un problème grave qui nécessite un traitement rapide. Avant la ménopause, les femmes subissent des fluctuations hormonales.Par conséquent, pendant cette période, vous devez consulter un gynécologue ou un endocrinologue aussi souvent que possible. Si l'un des symptômes ci-dessus vous dérange, ne tardez pas, consultez votre médecin. La maladie peut être guérie si vous abordez ce problème à temps et en toute responsabilité.

Lagranmasade France