Grossesse que faire de la toxicose

Olga Vanechkina journaliste, rédactrice en chef, mère de trois enfants

Les experts ne sont toujours pas parvenus à une seule conclusion qui est à blâmer pour la survenue d'une toxicose pendant la grossesse, mais ce n'est pas plus facile pour les femmes enceintes. Et bien que la soi-disant toxicose précoce (nausées matinales, vomissements, brûlures d'estomac, attitude sélective vis-à-vis des odeurs, des aliments, des plats cuisinés) ne soit pas considérée comme une maladie grave, contrairement à la fin (prééclampsie et éclampsie), elle peut sérieusement aggraver le bien-être et l'humeur. Je sais de ma propre expérience.

Les varices sont facilement éliminées sans chirurgie! Pour cela, de nombreux Européens utilisent Nanovein. Selon les phlébologues, c'est la méthode la plus rapide et la plus efficace pour éliminer les varices!

Nanovein est un gel peptidique destiné au traitement des varices. Il est absolument efficace à n'importe quel stade de la manifestation des varices. La composition du gel comprend 25 composants cicatrisants exclusivement naturels. En seulement 30 jours d'utilisation de ce médicament, vous pouvez vous débarrasser non seulement des symptômes des varices, mais également éliminer les conséquences et la cause de son apparition, ainsi que prévenir le re-développement de la pathologie.

Vous pouvez acheter Nanovein sur le site Web du fabricant.

Non? Pas vrai!

Il n'est pas vrai que les nausées et les vomissements pendant la grossesse ne surviennent que le matin et s'arrêtent généralement entre la 12e et la 16e semaine (bien que l'on pense qu'au quatrième mois, le corps féminin s'habitue à son nouvel état). Beaucoup de femmes n'ont aucune idée de ce qu'est la toxicose malgré trois enfants, tandis que d'autres en souffrent, jour et nuit, depuis neuf mois. Comment sera votre cas particulier – est encore inconnu. Mais, peut-être, tout coûtera vraiment deux ou trois semaines d'attaques légères, confirmant seulement votre position intéressante.

Il n'est pas vrai qu'une toxicose précoce sévère survienne chez celles pour qui les nouvelles de la grossesse sont devenues très inattendues, voire désagréables. La plupart des femmes enceintes qui attendent avec impatience une grossesse éprouvent les mêmes épisodes de nausées matinales et tout le reste, comme celles qui ont reçu avec enthousiasme la nouvelle de la maternité imminente.

En effet, chez la plupart des femmes enceintes «âgées» (surtout après 35 ans), les crises de toxicose peuvent être plus fortes et plus longues. De plus, quel que soit le type de bébé – le premier ou le quatrième – qu'une femme attend. Il y a une explication à cela: le corps n'est plus si jeune et les charges, aussi merveilleuses que la grossesse, peuvent être tolérées différemment. Selon les statistiques, les femmes primipares sont plus susceptibles de souffrir de toxicose. Prenez un confort: la prochaine fois ce sera plus facile (au moins un peu), car c'est plus familier.

En effet, l'hérédité joue un rôle important dans cette affaire – il faut s'attendre à de fortes manifestations de toxicose si votre mère a éprouvé tous ses «charmes» il y a plus de vingt ans. Bien que le réglage et la programmation vous-même n'en valent toujours pas la peine: du coup ça va coûter?

Donc quelqu'un a besoin de ça.

Comme dans toute situation difficile, l'attitude face au problème est très importante. Vous pourrez vous convaincre que "si la toxicose existe, alors quelqu'un en a besoin", cela deviendra plus facile, honnêtement!

Votre relation avec la toxicose pendant la grossesse changera: certains symptômes disparaîtront progressivement, mais quelque chose de nouveau peut également apparaître. Par exemple, mon hostilité persistante envers tous, sans exception, les produits laitiers dans la première moitié de la grossesse a cédé la place à la tolérance relative d'au moins les yaourts après 6 mois. J'étais content!

Les nausées et leurs conséquences fréquentes de vomissements sont, bien sûr, désagréables. Mais malgré tout, après le «processus», qui est assez court, un soulagement important vient. Les changements de style de vie sont beaucoup plus déprimants: si vous étiez active et gaie avant la grossesse, un désir constant de vous allonger sur le canapé, la léthargie et l'apathie peuvent être très ennuyeux. Il s'agit d'un véritable test de toxicose.

Il existe de nombreuses façons de lutter contre la toxicose. Mais vous devez être prudent avec toutes les recommandations possibles – c'est toujours l'expérience des autres. De plus, les «conseils des étrangers» sont parfois contradictoires: par exemple, certains experts recommandent aux pastilles de menthol ou de menthe de mâcher (ou de se dissoudre) constamment pendant la toxicose. D'autres déconseillent également fortement l'utilisation de produits et de produits d'hygiène à la menthe, jusqu'à l'exclusion complète du dentifrice à la menthe et du chewing-gum. J'ai récemment trouvé une explication à cela: la menthe a un effet cholérétique assez fort, et a également un effet calmant sur l'estomac et les intestins, ce qui est très utile pour les nausées et les vomissements. Mais à la fin de la grossesse (et la «toxicose précoce» peut être retardée), les produits contenant de la menthe augmentent considérablement les brûlures d'estomac en raison de la relaxation des muscles de l'œsophage et de l'estomac.

Nanovein  Jambes qui démangent

Recettes alternatives pour la toxicose

  1. Melissa – 4 parties, menthe – 3 parties, fleurs de camomille – 3 parties. 1 cuillère à soupe du mélange sec versez 1 tasse d'eau bouillante pendant 30 minutes. Souche. Pour boire. 4 fois par jour.
  2. 1 cuillère à soupe de menthe versez 2 tasses d'eau bouillante, laissez infuser. Buvez plusieurs fois par jour pour 1/3 tasse.
  3. Vous pouvez mettre de l'huile aromatique de menthe poivrée sur un mouchoir et l'emporter avec vous, en respirant l'arôme si nécessaire.

Conseil oui nourriture

Il est souhaitable de prévenir les crises de nausées et de vomissements. Le matin, juste au lit, sans vous lever, vous pouvez manger un cracker sec ou un petit sandwich au fromage, des raisins secs ou des abricots secs. Pendant la journée, ayez la possibilité de grignoter aussi souvent que nécessaire afin de ne pas vous sentir mal dans le métro ou à l'arrêt de bus. Mais, peut-être, ce conseil s'avérera non pertinent pour vous – il est plus facile pour certaines femmes d'endurer et de rentrer à la maison pour manger ce qu'elles veulent et aiment dans l'atmosphère calme habituelle. Cela aide également de manière aussi simple à éviter les nausées que le reniflement et la succion d'un citron: mettez deux ou trois tranches dans un récipient en plastique et portez toujours dans un sac. Si vous tolérez le citron, alors l'eau de boisson aux fruits aigres – canneberge, airelle, citron – vous conviendra.

Mangez souvent, mais en petites portions. Lorsque l'estomac reste vide pendant longtemps, l'acide gastrique commence à digérer son propre «contenu», ce qui peut également provoquer des nausées.

Évitez les aliments et les odeurs qui vous rendent malade. Il vaut mieux quitter immédiatement la cuisine où le poisson est cuit que de montrer de bonnes manières qui ne sont actuellement pas nécessaires. Les propriétaires ne seront pas offensés, croyez-moi!

Buvez beaucoup de liquides quotidiennement, surtout si les vomissements sont fréquents. Les «liquides» les plus appropriés sont les jus de fruits et de baies, l'eau minérale de table (de préférence encore), le thé vert (faible!), Les soupes légères végétariennes fraîches. Mais parfois, c'est l'utilisation de liquide qui favorise les vomissements, surtout si, par habitude, buvez le premier et le deuxième plat dans le troisième. Dans ce cas, boire et manger séparément vous aidera, ce qui, soit dit en passant, est une très bonne habitude pour tous les temps, quelle que soit la grossesse. Vous devez boire entre les repas.

Recette de soupe. Jetez les pommes de terre, les carottes, les haricots verts, les courgettes ou le chou-fleur dans de l'eau bouillante et faites cuire jusqu'à tendreté. Garnir dans une assiette – verts et un peu de fromage râpé. Faites cuire une telle «soupe du jour» à la fois.

Évitez les mouvements brusques après avoir mangé – ne sautez pas du lit immédiatement après une collation matinale, ne vous pliez pas après le repas. Il y a un autre conseil délicat: après avoir mangé, vous devez maintenir une position verticale du corps pendant un certain temps, car en position assise et couchée, la nourriture ne descend pas, mais est projetée, ce qui provoque une crise de nausée.

Parlez à votre médecin de la prise de vitamines spéciales pour les femmes enceintes – elles sont nécessaires pour compenser les substances manquantes en raison de votre «régime» temporaire causé par la toxicose. Les plus appropriés sont considérés comme des complexes vitaminiques équilibrés contenant non seulement des vitamines, mais aussi des oligo-éléments (sélénium, silicium, zinc, etc.). Cependant, si les crises vous ennuient après chaque repas, il est possible que les vitamines n'atteignent pas la «destination», car il est recommandé de les prendre après un repas.

Nanovein  Thrombose veineuse profonde des membres supérieurs symptômes

Il n'y a pas de remède spécial contre les nausées matinales. Habituellement recommandés par les thérapeutes et les gynécologues, «Cerucal», «Hofitol» et d'autres médicaments améliorent le fonctionnement du tractus gastro-intestinal et de la vésicule biliaire, c'est-à-dire qu'ils n'influencent pas la cause, mais l'effet. D'un autre côté, la grossesse est un état de vie heureux et peu importe si la toxicose vous tourmente complètement. Il est difficile de ressentir de la joie tout le temps penché sur un bassin. Peut-être, "Tserukal" vous sera utile, et les boules prescrites par le médecin homéopathe.

Les multivitamines pour les nausées n'ont pas encore été inventées, bien que le médicament français Elevit Pronatal, récemment présenté à des spécialistes, ait été démontré par des études comme ayant un si "effet secondaire" si agréable. Le but principal de ces multivitamines est la prévention des malformations congénitales chez un bébé en raison de la présence d'acide folique dans leur composition. Certes, pour cela, le médicament doit être pris avant la conception.

Variété contre les allergies

Avec une toxicose sévère, il est difficile de parler d'une alimentation variée: vous ne voulez manger que ce qui ne vous rend pas malade. Cependant, vous ne pouvez pas constamment manger uniquement des aliments «allergènes» (œufs, poisson rouge, agrumes, fraises, noix, miel), même si vous les tolérez bien. Et en outre, même un régime unique court (c'est-à-dire l'utilisation principalement d'un seul produit) pendant la grossesse peut provoquer le développement d'une allergie chez le bébé. Si vous souffrez vous-même d'allergies, que l'enfant le plus âgé de l'enfance souffrait de dermatite atopique (diathèse) ou que le père du futur bébé est allergique (par exemple, il a le rhume des foins), un régime mono ne vous convient pas – vous devez chercher des moyens de diversifier votre table même avec une toxicose, car il n'y a plus d'aliments rares à présent .

Les produits laitiers augmentent les nausées

Par conséquent, vous n'avez pas besoin de vous forcer à manger du fromage cottage et à boire du lait sous la devise "Le bébé a besoin de calcium". La quantité nécessaire de cela et d'autres oligo-éléments que votre corps obtiendra d'autres produits et complexes vitaminiques. Oui, et les dents, selon des études récentes, se détériorent pendant la grossesse et l'allaitement, principalement en raison de soins inadéquats et d'une mauvaise nutrition. Eh bien, l'hérédité joue un rôle – bien plus que la grossesse elle-même.

Réparation – non!

On pense que les manifestations de la toxicose ne sont associées qu'à la nourriture. Ce n'est pas le cas! Il existe de nombreux aspects de la vie quotidienne qui peuvent améliorer ou atténuer les symptômes désagréables pour vous.

En cas de toxicose, ne pas utiliser de parfums, déodorants, gels douche à forte odeur et savons parfumés. Vous devrez peut-être abandonner les cosmétiques décoratifs: par exemple, le rouge à lèvres, même hygiénique, peut aggraver votre état. Bien que vous vouliez vraiment être attrayant!

Si vous êtes bercé dans une voiture ou que vous n'aimez pas l'odeur de l'essence, la solution au problème est peut-être un transfert vers les transports terrestres (bus, trolleybus, tramway). Dans ce cas, utilisez uniquement les coussinets avant; à l'arrière, il berce et secoue plus fort. Elle ne tombe pas malade dans le métro, mais c'est très étouffant et psychologiquement inconfortable: aux heures de pointe, le nombre de personnes par mètre carré et le train et le quai de la gare dépassent toutes les limites raisonnables. Et vous avez un ventre.

La réparation dans l'appartement dans les premiers mois de grossesse est exclue pour tout le monde! Mais si vous avez une toxicose, vous «mourez» simplement d'odeurs désagréables. Sans oublier qu'il est très nocif pour le bébé. Si les circonstances ne permettent pas de se passer de réparation, il est préférable de la reporter pour les 1,5 à 2 derniers mois avant l'accouchement, et il est conseillé à la femme enceinte de quitter la chambre réparée pendant une semaine et demie.

Bon sommeil et détente, promenades fréquentes au grand air, ambiance agréable (anti-stress!) Au travail et à la maison contribuent grandement à l'amélioration du bien-être. Communiquer avec des amis ou assister à un concert, vous oubliez complètement votre état désagréable – juste une sorte de paradoxe.

Pour les questions médicales, assurez-vous de consulter d'abord votre médecin.

Lagranmasade France