Exercices de yoga pour les varices

Les varices sont une maladie chronique répandue dans le monde moderne.

Cette maladie peut affecter divers organes d'une personne, mais le plus souvent, les jambes en souffrent.

La moitié la plus faible de l'humanité est la plus sensible aux varices (20 à 25% des femmes souffrent de cette maladie).

Les varices sont facilement éliminées sans chirurgie! Pour cela, de nombreux Européens utilisent Nanovein. Selon les phlébologues, c'est la méthode la plus rapide et la plus efficace pour éliminer les varices!

Nanovein est un gel peptidique destiné au traitement des varices. Il est absolument efficace à n'importe quel stade de la manifestation des varices. La composition du gel comprend 25 composants cicatrisants exclusivement naturels. En seulement 30 jours d'utilisation de ce médicament, vous pouvez vous débarrasser non seulement des symptômes des varices, mais également éliminer les conséquences et la cause de son apparition, ainsi que prévenir le re-développement de la pathologie.

Vous pouvez acheter Nanovein sur le site Web du fabricant.

Symptômes et causes de la maladie

Les varices des membres inférieurs se manifestent par l'apparition des signes suivants:

  • lourdeur, brûlure et douleur aux jambes;
  • gonflement régulier des tissus mous des jambes;
  • l'apparition de veines d'araignée;
  • vasodilatation avec des protubérances en forme de peau de différentes formes visibles à travers la peau;
  • décoloration de la peau, l'apparition de taches de vieillesse.

Afin de comprendre les causes de la maladie, vous devez comprendre le principe du système veineux. Normalement, le sang, saturé de déchets du corps, monte dans les veines des jambes de bas en haut.

Son mouvement dans la direction opposée est restreint par des valves situées à l'intérieur des vaisseaux. Le mouvement du sang dans la direction opposée à la force de gravité est assuré par la pression du système artériel, ainsi que par le travail des muscles situés le long du vaisseau veineux.

La force de la pression artérielle a un léger effet sur le flux sanguin veineux. Le plus grand rôle dans le mouvement du sang vers le cœur est exercé par les muscles qui remplissent la fonction de pompes.

Les muscles qui se resserrent lors de la marche et d'autres activités motrices compressent et relâchent les veines, aidant ce sang à circuler dans la bonne direction. Avec un effort physique insuffisant exercé sur les muscles des jambes, leur fonctionnalité normale est perturbée.

En même temps, ils deviennent soit faibles et léthargiques, soit constamment tendus et éprouvent des crampes régulières. Dans les deux cas, il y a un effet négatif sur l'élasticité des veines et le fonctionnement des valves vasculaires, ce qui conduit à la stagnation du sang veineux et à l'étirement des parois des vaisseaux.

L'activité physique est un facteur important

Les varices sont considérées comme une maladie professionnelle des personnes dont l'activité est associée à une présence constante dans une position. Il s'agit notamment de la plupart des employés de bureau sédentaires.

Avec les genoux constamment pliés, les veines sont comprimées, ce qui entraîne une violation de l'écoulement de la partie inférieure des membres.

Un travail constant en position debout a également un effet négatif sur l'état des veines. Cela s'applique aux vendeurs, coiffeurs et chirurgiens. Les valves veineuses qui s'y trouvent subissent une augmentation constante de la pression du flux sanguin vertical.

Les deux groupes de professions sont la cause de l'inactivité physique, dans laquelle il y a un affaiblissement des muscles et leur atrophie partielle. Et, comme mentionné ci-dessus, l'état des muscles a un effet significatif sur le fonctionnement du système veineux du corps.

Par conséquent, pour éviter le développement de varices, vous devez faire des pauses régulières, pendant lesquelles vous devez marcher ou marcher du talon aux pieds et faire pivoter vos pieds.

Les sports motorisés dans ce cas ne conviennent pas, ils ne peuvent qu'aggraver l'état des veines. Les types de charges idéales pour la prévention et le traitement des varices sont la danse, le vélo, la visite de la piscine et, bien sûr, le yoga.

Pratique du yoga

Le yoga est un moyen efficace de prévenir les varices, car en faisant des exercices le soir, il aide à soulager la fatigue et la tension des jambes.

En outre, les performances des asanas, à condition qu'elles soient correctement sélectionnées, aideront à soulager considérablement la condition d'une maladie existante.

Un ensemble d'exercices est sélectionné individuellement en fonction de l'état des muscles. Avec des muscles flasques et affaiblis, des asanas sont effectués qui contribuent à leur renforcement et à leur tonus.

Les étirements dans ce cas ne sont généralement pas nécessaires, les poses de puissance, ainsi que divers asanas, exécutés en position debout, sont utiles.

Pour les muscles raides surmenés, l'accent doit être mis sur les étirements. Lors du choix d'un ensemble d'exercices, il faut garder à l'esprit que pour les muscles raides, les asanas avec une longue fixation dans une position ne sont pas recommandés.

Dans ce cas, les exercices dynamiques et les asanas inversés seront utiles. Les positions assises sont autorisées à condition que des supports soient utilisés pour aider à soulager le serrage des veines.

Baddha konasana ou "pose de papillon"

Cet asana étire les muscles des jambes et améliore la circulation sanguine.

  1. Assis sur le sol, pliez les genoux et tirez les pieds fermés vers l'entrejambe.
  2. Abaissez vos hanches aussi bas que possible, en essayant de toucher vos genoux au sol. Dans ce cas, vous devez essayer d'augmenter les arrêts.
  3. Maintenez cette position pendant environ 1 minute. Progressivement, le temps d'exécution de l'asana augmente.
  4. Pour faciliter la mise en place de cette pose, vous pouvez mettre une couverture sous le bassin. S'il est difficile de garder un dos droit, il est recommandé d'effectuer des asanas assis contre le mur.

Bhekasana ou «pose de grenouille»

Cet asana améliore l'étirement des jambes.

  1. Allongé sur le ventre, étirez vos bras en arrière.
  2. Lorsque vous expirez, pliez vos genoux et, saisissant la plante des pieds avec vos mains, appuyez-les contre le bassin.
  3. Maintenez cette position pendant 2 cycles respiratoires.
  4. Assurez-vous que les pieds sont parallèles au sol, que le poignet pointe vers l'arrière et que les doigts sont dirigés vers la tête.
  5. Les mains sur les pieds, essayez de les appuyer contre le sol. En même temps, tirez la couronne de la tête vers le haut.
  6. Maintenez l'asana pendant 30 secondes, en maintenant une respiration uniforme.

Évaporation des crêtes ou «bouleau»

Cette pose étire bien l'arrière des jambes et soulage la fatigue.

  1. Allongé sur le dos, soulevez vos jambes ensemble en position verticale.
  2. Placez vos jambes derrière votre tête pour soulever votre bassin du sol.
  3. Placez vos paumes sur le bas de votre dos, en posant vos coudes sur le sol.
  4. Soulevez vos jambes en position verticale. Le dos est à un angle de 45 degrés par rapport au sol, et le poids du bas du corps tombe sur les coudes et les paumes.
  5. Restez dans l'asana, en gardant votre respiration calme, jusqu'aux premiers signes de fatigue.
  6. Pour quitter la pose, sans changer la position des jambes, abaissez vos mains au sol avec vos paumes, puis abaissez lentement vos jambes sans les plier.
    Après avoir terminé l'exercice, allongez-vous, détendez-vous pendant au moins 30 secondes.

Vrikshasana ou «pose d'arbre»

Cet asana renforce et tonifie les muscles des jambes.

  1. Tenez-vous droit avec vos pieds ensemble.
  2. Levez vos bras et étirez tout votre corps.
  3. Pliez la jambe gauche au genou et appuyez sur la semelle à l'intérieur de la cuisse droite. Le talon est situé à côté de l'entrejambe et les doigts sont dirigés vers le bas.
  4. Prenez votre genou sur le côté et restez dans cette position pendant plusieurs secondes. Progressivement, le temps peut être augmenté, mais pas plus de 20 secondes.
  5. Revenez à la position de départ et répétez l'exercice en changeant la jambe d'appui.

Janu Shirshasana ou «tête pose sur le genou»

Cet asana étire bien les muscles des jambes.

  1. Asseyez-vous sur le sol, les jambes allongées devant vous.
  2. Pliez la jambe gauche en plaçant le talon à côté de l'entrejambe et tirez le genou le plus loin possible.
  3. Tournez-vous vers le pied droit et saisissez le pied avec les deux paumes.
  4. Penché en avant, abaissez votre front sur votre genou, puis votre menton.
  5. Maintenez l'asana pendant 30 à 60 secondes, en maintenant une respiration régulière.
  6. Revenez à la position de départ et répétez l'exercice avec l'autre jambe.

Supta Padangusthasana ou "The Toe Grab Position"

Cette pose vise à étirer l'arrière de la cuisse et le bas de la jambe.

  1. Allongez-vous sur le dos, les jambes allongées.
  2. À l'expiration, pliez la jambe gauche en appuyant le genou contre la poitrine et saisissez le gros orteil avec les doigts de la main gauche.
  3. Tirez la jambe gauche vers le haut, tirez-la lentement vers la tête.
  4. Sans relâcher la tension musculaire, déplacez votre jambe allongée sur le côté jusqu'à ce que le pied touche le sol. La jambe droite est ainsi maintenue par la main droite en position redressée.
  5. Maintenez cette position pendant 2 cycles respiratoires, puis soulevez la jambe gauche en libérant le pouce.
  6. Revenant à la position de départ, répétez l'asana avec le pied droit.
Nanovein  Coagulation endovasale au laser des varices (EVLK)

Si vous ne pouvez pas atteindre vos orteils avec votre main, vous pouvez utiliser la sangle.

Dans la vidéo, le complexe de yoga asanas, utilisé pour les varices:

Caractéristiques du yoga avec varices

Le yoga a un énorme effet positif sur l'état du corps pour la prévention et le traitement des varices. Mais vous devez garder à l'esprit que l'effet maximal ne peut être atteint qu'avec une approche intégrée.

Les cours de yoga doivent être combinés avec un régime alimentaire, des massages et des chaussures confortables. L'effet thérapeutique du yoga sera plus important si vous adoptez une approche prudente pour faire les exercices correctement.

Il faut se rappeler que les varices sont une maladie grave, donc le complexe d'asanas, la durée de leur mise en œuvre et la durée de la formation doivent être convenus avec un instructeur expérimenté.

Est-il possible de faire du yoga avec des varices dans les jambes? Les asanas et la technique de leur mise en œuvre

Ayant clairement diagnostiqué les varices, il n'est pas nécessaire de consulter un phlébologue.

Une étape assez mesurée pour aller voir un coach de yoga.

Tout d'abord, la course est contre-indiquée en cas de varices. Et, deuxièmement, un phlébologue expérimenté vous conseillera toujours sur le yoga.

Par conséquent, le sujet de cet article est le yoga et les varices.

Est-il possible de faire du yoga avec des varices?

Comprendre le mécanisme de formation des varices, il vous est plus facile de comprendre l'essence des exercices de yoga à partir des varices.

Le mouvement du sang à travers les veines des jambes se produit contre la gravité – de bas en haut. Il faut beaucoup de force pour que le sang surmonte la gravité. Contrairement aux artères, les veines ne peuvent pas se contracter seules, dirigeant le sang dans la bonne direction.

Le système circulatoire est conçu pour que le sang des veines saphènes (superficielles) à travers les valves des veines de connexion pénètre dans les veines profondes. Mais les veines profondes n'ont pas la fonction de «faire monter le sang vers le cœur».

Pour ce processus, les veines nécessitent une force musculaire, les compressant et déplaçant le sang vers le cœur. Avec une faible activité musculaire dans les veines profondes, le sang stagne. Le flux sanguin est perturbé. La veine saphène gonfle, se tord, formant des nœuds variqueux.

Dans les deux cas, les muscles manquent d'élasticité suffisante. Par exemple, les muscles faibles sont difficiles à contracter et résistent au stress. Mais il n'y a aucun problème de traction. Les exercices de force pour les femmes avec des muscles faibles sont une torture continue.

Les propriétaires de muscles faibles sont assez flexibles, mais absolument pas physiquement résistants en termes de charges. Pour ces femmes, les exercices d'équilibre et de pose debout seront les plus efficaces.

La tâche principale du yoga avec varices est de faire travailler les muscles, de pousser le sang hors des veines, de favoriser sa circulation. Les caractéristiques des exercices pour cette catégorie de femmes seront discutées dans la section ci-dessous.

Les propriétaires de muscles durs ne sont souvent pas flexibles, mais ils sont physiquement forts. Dans les exercices de yoga pour eux, l'accent est mis sur l'étirement des muscles. L'extension et la contraction des muscles sont les composantes de l'activité musculaire humaine.

Vous avez probablement réussi à remarquer que les femmes sont plus sensibles à cette maladie que les hommes. Une petite masse de muscles provoque une déformation des veines.

Il existe un ensemble d'exercices qui aideront à prévenir les varices et au stade initial de la maladie – l'apparition d'astérisques vasculaires mineurs.

Aux stades profonds de la maladie, seul un travail individuel avec un entraîneur de yoga compétent (thérapeute de yoga) sera nécessaire.

Quelles sont les caractéristiques des exercices de yoga pour les muscles faibles?

Comme indiqué précédemment, ce complexe d'asanas se concentre sur les poses debout et les poses d'équilibre.

Tadasana ou pose de montagne – un ensemble d'exercices commence avec cet asana dans une pose debout. Dans cet exercice, il est important de ne pas lever la tête.

Et vous devez vous assurer que les pieds ne divergent pas dans des directions différentes. Lorsque vous étirez la colonne vertébrale, assurez-vous qu'il n'y a pas de déviation dans le bas du dos.

La posture Vrikshasana ou arbre est une continuation de l'asana précédente. Il est important de respecter les règles suivantes:

  1. Les pieds ne sont pas seulement debout sur le sol – ils sont en quelque sorte «enracinés».
  2. Gardez un rythme de respiration calme.

Utthita Triconasana nécessite une familiarisation minutieuse avec la technique d'exécution. Avant de procéder à cet asana, il faut maîtriser la technique du Tadasan.

Exercices musculaires durs

Ce complexe a un effet bénéfique sur la tension musculaire, nécessaire à la formation de l'élasticité des muscles durs.

Virasana (pose de héros) + Supata Virasana (pose de héros)

Suivez la technique d'exécution donnée:

  1. Nous nous asseyons, à genoux pour qu'ils touchent le bassin. Dans ce cas, les pieds sont empilés avec les talons vers le haut. Nous nous attardons un moment dans cette position. Respirez doucement.
  2. Nous nous tournons vers la mise en œuvre de Supta Virasana: nous dévions vers l'arrière, posant nos paumes sur le sol. Votre tâche consiste à vous allonger le plus possible sur le dos.
  3. Maintenez cette position pendant 2-3 minutes.

Urdhva Prasarita Padasana (extension des jambes)

La technique comprend les étapes suivantes:

  1. Allongez-vous sur le dos. Les jambes doivent être levées en respectant un angle droit.
  2. Tirez les chaussettes. Verrouillez la pose pendant 2-3 secondes. Retirez ensuite les chaussettes de vous en même temps. Répétez plusieurs fois.
  3. Saisissez vos pieds en vous tirant pendant 30 à 60 secondes.

Pashchimottanasana (se penchant vers les jambes en position assise)

Technique d'exécution:

  1. Assis sur vos fesses, redressez vos jambes. Les chaussettes sont pointées vers vous.
  2. Saisissez vos genoux avec vos mains. Faites attention de ne pas plier le dos.
  3. En nous aidant de nos mains, nous nous étirons progressivement le dos.
  4. Nous détendons le dos en l'abaissant jusqu'aux jambes. Effectuez l'exercice pendant 30 à 60 secondes.
  5. Nous enlevons le bas du dos, levons la tête. Nous plions la poitrine et le dos, ramenant le dos à une vertèbre en position verticale derrière la vertèbre.

Le yoga pour les varices des jambes est une méthode efficace pour augmenter le tonus musculaire. Mais il convient de prêter attention au fait que le yoga ne remplit que la fonction de prévention des varices ou contribue à ralentir le processus de progression de la maladie.

En cas de formes avancées de varices, vous devriez consulter un entraîneur de yoga. N'oubliez pas que même la meilleure méthode a ses contre-indications et nécessite une attention particulière à l'application.

Vidéo utile

La vidéo montre clairement comment faire correctement les asanas pour les varices:

Yoga pour les varices

Dans la pratique du yoga, nous rencontrons souvent des étudiants avec des varices. Souvent, nous entendons des gens se plaindre de fatigue des jambes à la fin de la journée, ou il s'avère que les gens ont du mal à garder certaines poses debout, quelqu'un à cause de ces problèmes ne reçoit pas de poses de lotus. Mais dans le yoga, nous acceptons la situation initiale et commençons à travailler avec elle.

Contenu de l'article

Les varices sont un écart par rapport à un état sain des veines, une faiblesse de la paroi veineuse, qui a sa propre cause, son emplacement et son stade de développement de la maladie. Plus souvent, il se produit dans les membres inférieurs, mais peut également se développer dans les régions pelviennes et rectales.

Au début, la maladie ne nous dérange pas du tout, seul l'effet externe sous forme de réseaux veineux et de veines d'araignées est désagréable. Avec le développement de la maladie, une personne commence à ressentir une certaine fatigue à la fin de la journée, surtout si le travail est associé à un long séjour debout. Un gonflement, une lourdeur et une douleur éclatante dans les muscles du mollet peuvent également survenir. Si la maladie est déclenchée, elle peut évoluer vers des formes plus complexes, telles que la thrombose et la thrombophlébite.

Il existe plusieurs facteurs principaux conduisant au développement de varices:

  • l'hérédité est un facteur qui ne peut être modifié d'aucune façon.
  • grossesse et accouchement – une augmentation de l'utérus augmente la pression intra-abdominale, conduit à une détérioration de l'écoulement veineux des membres inférieurs et des organes pelviens;
  • changements hormonaux;
  • caractéristiques du travail lorsque vous devez vous asseoir beaucoup ou rester debout longtemps;
  • levage de poids excessif ou fréquent;
  • manque d'activité motrice;
  • problèmes digestifs conduisant à la constipation;
  • portant des chaussures à talons hauts.

Avec les varices, l'activité physique est extrêmement importante, car un mode de vie sédentaire est un facteur de risque majeur. Sans exercice, le sang dans les vaisseaux affectés stagne et, par conséquent, la pression sur les veines affaiblies augmente. La marche et la natation sont un excellent effort physique pour les varices. Les amateurs de fitness et les adeptes des pratiques orientales ont leurs propres réponses à la question de savoir si c'est possible et comment faire du yoga avec des varices? Le yoga pour les varices est l'une des solutions possibles au problème. Les exercices de yoga déchargent le lit veineux, soulagent l'enflure et la lourdeur des jambes et, surtout, empêchent la progression de cette maladie.

Nanovein  Tatouages ​​de jambe - Tatouages ​​de jambe intéressants pour hommes et femmes

Les cours de yoga pour les varices doivent être construits en tenant compte de l'état des muscles et de vos caractéristiques individuelles.

Le principe principal dans la construction de la pratique du yoga pour les varices est de réduire l'influence des facteurs négatifs et de faire tout ce qui contribue à améliorer la circulation sanguine dans la zone à problème.

Notez les contre-indications du yoga pour les varices:

  • Sur la base des facteurs de risque associés à la nature du travail, nous évitons les longues fixations des asanas sur pied. Depuis un long séjour dans les asanas, le mécanisme de la pompe musculaire est désactivé.
  • Nous excluons également de la pratique les longs séjours dans les asanas assis, tels que Padmasana, Virasana, Vajrasana. Lors de l'exécution d'asanas assis, il est nécessaire d'utiliser divers supports sous le bassin et les hanches afin qu'il n'y ait pas de stagnation dans les membres inférieurs.

  • Vous ne pouvez pas faire de poses qui modifient la pression dans la cavité abdominale. Ces asanas comprennent: Navasana, Ardha Navasana, Ubhai Padangushthasana.
  • Il est également indésirable d'enregistrer les retenues de souffle, ce qui provoque une augmentation de la pression dans la cavité abdominale
  • Le yoga pour les varices est basé sur le principe du vyyam dynamique sur la ceinture des membres inférieurs afin d'engager les muscles lents et de détendre les muscles surchargés, améliorant ainsi la circulation sanguine. La pratique des asanas debout doit être effectuée dans un mode dynamique, alliant force et flexibilité. Par exemple, une combinaison dynamique: Virabhadrasana 2 et Triconasana. Ces asanas améliorent la mobilité des articulations, l'extensibilité de l'appareil ligamentaire, la flexibilité, la redistribution de la circulation sanguine et une augmentation ciblée de l'apport sanguin.

    Un élément important de la pratique du yoga pour les varices des membres inférieurs est une série d'asanas inversés qui améliorent l'écoulement veineux des jambes, renvoyant le sang vers le cœur sous l'influence de la gravité. Pour le système veineux, il est bon de combiner postures inversées et mouvements dynamiques du pied.

    Aussi, pour améliorer le retour veineux, nous incluons dans la pratique les manipulations abdominales (Uddiyana-bandha, Agnisara-dhauti, Nauli). Uddiyana bandha est une excellente technique de vide et crée une pression négative dans les cavités corporelles et augmente ainsi le retour veineux. La pratique conjointe de l'Uddiyana Bandha et des asanas inversés est une combinaison idéale pour les personnes souffrant de varices des membres inférieurs et de varices du petit bassin.

    En outre, le yoga avec des varices est impossible sans pratiques respiratoires. Avec l'aide d'Ujaya sur l'inspiration (l'action d'aspiration de la poitrine sur l'inspiration), nous augmentons la pression négative dans la poitrine et, par conséquent, améliorons le retour veineux.

    Ainsi, lors de la construction de la pratique du yoga avec des varices des membres inférieurs, nous utilisons la nature dynamique de la pratique sans longues fixations; des asanas inversés doivent être effectués, à la fois en tant que pratique indépendante et en combinaison avec des manipulations abdominales. En position assise, nous effectuons soit en dynamique, soit en utilisant des supports sous le bassin et les hanches pour que l'écoulement veineux ne souffre pas.

    La principale condition de réussite est la construction correcte et la régularité de la pratique. Voici un exemple d'ensemble de pratiques de yoga pour les varices.

    Vyayama dynamique sur les membres inférieurs

    Position de départ en position debout, assise ou allongée sur le dos.

    • Rotation du pied, dans le sens horaire et antihoraire un nombre égal de fois, répétez sur l'autre jambe.
    • Dessinez les cercles avec les gros orteils
    • Orteils sur moi
    • Rotation du bas de la jambe et de la cuisse. Effectuez des mouvements circulaires du bas de la jambe au détriment de l'articulation du genou. Pliez la jambe au genou, à angle droit, et faites pivoter la jambe en raison de l'articulation de la hanche. Effectuez plusieurs mouvements un nombre égal de fois vers l'intérieur et vers l'extérieur.

    Position de départ

    • Rouler des orteils aux talons. Répétez plusieurs fois et restez quelques secondes dans les positions extrêmes.

    Position de départ couchée

    • Vélo d'imitation
    • Simulation de marche

    Un ensemble dynamique de poses basé sur Surya Namaskar

    Nous développons la mobilité des articulations de la hanche, du bas du dos, du sacrum

    1. Tadasana. Tenez-vous droit, pieds joints ou légèrement écartés, la colonne vertébrale s'étend du coccyx à la couronne, les mains le long du corps
    2. Urdhva hastasana. Étirez vos bras vers le haut et le dos. Une légère déviation dans le dos, étirant la colonne vertébrale de la base, tandis que les jambes restent droites au niveau des genoux. Asana respire.
    3. Uttanasana. Penchez-vous en avant de vos hanches dans un mouvement fluide. Détendez-vous la tête et le dos, et les jambes opposées, restez forts et forts. La pose est exhalée.
    4. Ashwa Sanchalasana. Placez vos paumes sur le sol et reculez avec votre pied droit. Gardez vos doigts sur le sol, éloignez-vous d'eux et étendez toute la colonne vertébrale du bassin à la tête. La jambe gauche reste à un angle aigu, la jambe droite est étendue le long du sol. Vous sentirez l'extension de la face avant de la cuisse droite.

    Adho Mukha Shvanasana. De la position précédente, reculez avec votre pied gauche. Les jambes sont écartées de la largeur des hanches, les bras sont écartés de la largeur des épaules, la colonne vertébrale s'étend de la tête au bassin. Les bras, les jambes et le dos sont droits.

    Dans la position d'Adho Mukha Svanasana, le Bandha naturel d'Uddiyana a lieu. Mais vous pouvez également améliorer cet effet. Inspirez, expirez et après avoir expiré sur un retard, tirez l'estomac vers la colonne vertébrale, maintenez cette position pendant 3-5 secondes, puis relâchez le retard et respirez comme d'habitude. Faites quelques cycles de respiration.

  • Virabhadrasana 2. Depuis Adho Mukh Svanasana, faites un pas avec votre pied droit en avant, pliez votre pied droit au genou de sorte que le bas de la jambe et la cuisse forment un angle de 90%. La jambe gauche est droite, le pied est pressé au sol. Soulevez le boîtier et ouvrez vos bras sur les côtés
  • Triconasana. redressez deux jambes et faites une inclinaison latérale vers la jambe droite. Tournez tout le corps de droite à gauche, de sorte que le corps se trouve le long de la jambe droite. Tournez votre poitrine, étirez vos bras en ligne. Respirez calmement.

  • Parswa Konasana. Revenez à la position de Virabharasan 2. Étendez vos bras sur les côtés, et pendant que vous expirez, penchez-vous vers la droite, placez votre main droite derrière votre pied droit. Tirez votre main gauche vers le haut, tournez tout le corps de droite à gauche.
  • Parshvottanasana. De la position précédente, redressez la jambe droite et penchez-vous en avant le long de la cuisse droite, la ceinture pelvienne est de niveau, les mains sur le sol.
  • Adho Mukha Shvanasana. Si possible, appuyez vos talons sur le sol. Si la raideur des muscles du mollet ne le permet pas encore, mettez tour à tour le talon des jambes droite et gauche. Au fil du temps, les muscles s'étireront et vous pourrez facilement faire la version complète.
  • Asva Sançalasana.
  • Uttanasana
  • choisir
  • Répétez ce complexe sur le pied gauche. Après un ensemble dynamique de poses debout, passez en position assise. Les asanas assis avec une position large des jambes (baddha konasana, upavishtha konasana), libèrent l'espace pelvien et améliorent la circulation sanguine dans cette zone.

    Asanas inversés pour varices

    À la fin de la pratique, assurez-vous de faire des poses inversées, choisissez la complexité des poses en fonction du niveau de pratique. L'option la plus abordable sera Viparita Karani contre le mur. Mettez le rouleau sous le bassin et soulevez vos jambes. Il est important que le bas du dos repose également dans cette position et que la poitrine soit ouverte. Une autre pose inversée irremplaçable – Salamba Sarvangasana, en traduction signifie «pose pour toutes les parties du corps», pour le profane dont on se souvient des leçons d'éducation physique, quand elle était appelée «bouleau». N'oubliez pas que les asanas inversés sont la prévention des varices, ils réduisent le gonflement des jambes, les vaisseaux sanguins des jambes se détendent, un écoulement lymphatique se produit.

    La récompense pour l'ensemble du complexe achevé sera Shavasana, une pose de relaxation profonde. Faites-le avec un soutien sous vos genoux ou posez le bas de vos jambes sur une chaise. Restez à Shavasan pendant 7 à 10 minutes.

    Passez une demi-heure par jour à pratiquer ce complexe de yoga pour les jambes. Reposez vos pieds, surveillez tous les changements de sensations. En plus de la pratique du yoga contre les varices, il faut se souvenir du mode de travail et de repos. Si votre travail est associé à un long séjour en position debout, réchauffez-vous toutes les heures, rappelez-vous toutes les pratiques dynamiques sur les pieds et les jambes en général. Si vous vous asseyez toute la journée, utilisez-le comme échauffement pour monter et descendre les escaliers pour activer la pompe musculaire.

    N'oubliez pas qu'avec les varices, rester dans des pièces chaudes, comme un bain et un sauna, est contre-indiqué, mais il est préférable de faire une douche de contraste sur la ceinture des membres inférieurs quotidiennement.

    Effectuez régulièrement un complexe de yoga pour les varices, car la façon dont nous prenons soin de nos jambes et de leur santé dépendra de la durée et de la qualité de leur service.

    Lagranmasade France