Ectasie des conduits des glandes mammaires causes, symptômes, traitement

L'ectasie des canaux des glandes mammaires est appelée expansion des canaux mammaires. Elle peut être physiologique ou pathologique – se produire dans le contexte de la grossesse, de la lactation (la formation de lait dans les glandes mammaires), des changements involutifs (dans le contexte des processus de vieillissement) ou de toute maladie des glandes mammaires.

Certains symptômes de la pathologie peuvent entraîner une prudence concernant la formation d'une pathologie maligne – il s'agit de la douleur et de l'étanchéité dans la région aréolaire du mamelon, ainsi que de la décharge du mamelon.

Le traitement est déterminé par la maladie sous-jacente contre laquelle une ectasie des canaux lactifères est apparue. Souvent, l'utilisation de médicaments hormonaux, antibactériens et anti-inflammatoires est suffisante pour arrêter les manifestations de la maladie. Mais avec l'inefficacité de la thérapie conservatrice, la chirurgie peut être indiquée – jusqu'à la mastectomie (ablation complète de la glande mammaire).

L'ectasie des canaux mammaires a d'autres noms – c'est une ductectomie de la glande mammaire et une dilatation des canaux sous-aréolaires.

Les varices sont facilement éliminées sans chirurgie! Pour cela, de nombreux Européens utilisent Nanovein. Selon les phlébologues, c'est la méthode la plus rapide et la plus efficace pour éliminer les varices!

Nanovein est un gel peptidique destiné au traitement des varices. Il est absolument efficace à n'importe quel stade de la manifestation des varices. La composition du gel comprend 25 composants cicatrisants exclusivement naturels. En seulement 30 jours d'utilisation de ce médicament, vous pouvez vous débarrasser non seulement des symptômes des varices, mais également éliminer les conséquences et la cause de son apparition, ainsi que prévenir le re-développement de la pathologie.

Vous pouvez acheter Nanovein sur le site Web du fabricant.

Totaux

La condition décrite comme un trouble indépendant est détectée extrêmement rarement – en fait, c'est une complication d'un certain nombre de processus pathologiques, qui est leur marqueur particulier.

La lumière normale des conduits de lait est de 1,5 mm dans la partie la plus étroite à 2 mm dans la partie la plus large. On pense qu'une ectasie des canaux laitiers s'est produite si la lumière des canaux augmente d'au moins 3 à 5 mm ou plus.

La pathologie décrite est le plus souvent diagnostiquée chez les femmes de la tranche d'âge de plus de 40 ans. Ce fait indique que les changements liés à l'âge qui se produisent dans le corps de la femme sont de la plus grande importance dans le développement de l'ectasie des canaux lactifères.

L'ectasie des canaux du sein lui-même n'est pas une condition critique. Mais elle survient souvent dans un contexte de maladies du sein, dont le pronostic est grave ou douteux.

raisons

L'ectasie des canaux de la glande mammaire est également capable de provoquer des facteurs physiologiques et pathologiques.

Normalement, une ectasie modérée se développe dans des conditions telles que:

  • la deuxième phase du cycle ovulatoire;
  • grossesse
  • lactation.

Dans les deux premiers cas, l'ectasie signifie la préparation physiologique normale des glandes mammaires pour la lactation. Pendant la lactation elle-même, les canaux lactifères peuvent se dilater le plus souvent avec:

  • de grands volumes de lait maternel produit;
  • lactostase – stagnation du lait dans les glandes mammaires, ce qui indique des violations de l'évacuation du lait des glandes.

Si une ductectase mammaire est observée lors du développement de processus involutifs (développement inverse dans le contexte du flétrissement et du vieillissement), elle peut être considérée comme physiologique et pathologique – cela dépend du degré de ses manifestations. Normalement, il s'agit d'une légère expansion des canaux de la glande mammaire, qui se développe dans le contexte de:

  • changements hormonaux dans les tissus des glandes mammaires;
  • leurs changements structurels.

L'expansion pathologique des canaux laiteux se développe souvent dans le contexte de maladies et de conditions pathologiques telles que:

  • perturbations de la catégorie des malhonnêtes;
  • hyperprolactinémie. Il s'agit d'une augmentation de la production de prolactine – une hormone dont la fonction est de stimuler le développement du tissu mammaire;
  • sécrétion de la glande mammaire – c'est le nom de la glande, à partir de laquelle le secret pathologique est constamment sécrété;
  • les processus inflammatoires;
  • transformations déformantes.

Les conditions dyshormonales conduisent le plus souvent au développement d'une ectasie des canaux sous-aréolaires – ceux qui se trouvent sous l'aréole de la glande mammaire. Cela se produit en cas de violation du rapport entre la quantité d'oestrogène et de progestatif. Les raisons de cette condition sont:

  • pathologie des organes génitaux féminins;
  • troubles du système hypothalamo-hypophyse – un complexe de structures cérébrales qui joue un rôle régulateur.

De toutes les pathologies des organes génitaux féminins, la cause la plus fréquente de l'état déshormormonal qui conduit à l'ectasie des canaux de la glande mammaire sont:

  • oophorite – une lésion inflammatoire des ovaires;
  • l'annexite est un processus inflammatoire dans les appendices utérins (ovaires et trompes);
  • néoplasmes – le plus souvent volumineux. Ils peuvent être à la fois bénins et malins;
  • l'endométriose est une maladie dans laquelle les cellules de l'endomètre (la couche interne de l'utérus) apparaissent dans les zones extragénitales.

L'hyperprolactinémie joue le rôle suivant dans la survenue d'une ectasie des canaux mammaires. La prolactine étant produite en plus grande quantité, elle stimule encore plus le tissu mammaire, ce qui provoque une libération constante de lait, qui exerce une pression intense sur les canaux lactifères de l'intérieur et contribue ainsi à leur expansion. L'hyperprolactinémie peut déclencher des maladies et des conditions pathologiques telles que:

  • tumeurs hypophysaires – glandes endocrines situées à la base du cerveau et affectant la croissance, le développement et le métabolisme du corps;
  • néoplasmes de l'hypothalamus – une petite zone dans le diencéphale, qui se compose de groupes de cellules qui régulent l'activité neuroendocrine cérébrale et l'homéostasie (état stable) du corps;
  • hypothyroïdie – un manque de production d'hormones thyroïdiennes;
  • insuffisance rénale chronique – une violation brutale des reins;
  • cirrhose du foie – remplacement de son parenchyme par du tissu conjonctif;
  • hyperestrogénie – une augmentation de la production d'hormones sexuelles féminines d'oestrogène.

Avec la sécrétion de la glande mammaire, les canaux mammaires commencent à se dilater en raison du fait que des écoulements pathologiques pénètrent dans leur lumière, qui appuie sur les parois des canaux. Le plus souvent, ce processus pathologique se développe dans des maladies et des conditions pathologiques telles que:

  • mastopathie sécrétoire – un changement dans les tissus de la glande mammaire, qui se développe dans le contexte d'un déséquilibre hormonal et s'accompagne de la libération de sécrétions pathologiques des mamelons;
  • papillomatose intraductale des glandes mammaires – la formation dans les canaux de petites excroissances courtes de tissu;
  • tumeurs malignes des glandes mammaires. Le plus souvent, il s'agit du cancer intraductal (une tumeur cancéreuse se développe à l'intérieur des canaux lactifères) et de la maladie de Paget (lésions cancéreuses du mamelon et de l'aréole).
Nanovein  Argile pour les méthodes de traitement des varices

Les processus inflammatoires dans les glandes mammaires conduisent au fait que la structure normale de leurs tissus change, ce qui entraîne un changement dans la structure des canaux laiteux. Les composants suivants du processus inflammatoire jouent un rôle dans le développement de l'ectasie canalaire:

  • gonflement des tissus dans le processus aigu;
  • prolifération du tissu conjonctif dans le processus chronique.

L'ectasie des canaux de la glande mammaire sur fond de sa déformation se développe pratiquement selon le même «scénario» que l'ectasie sur fond de processus inflammatoires. Une telle déformation se forme le plus souvent dans le contexte de conditions pathologiques telles que:

  • lésion traumatique de la glande mammaire, transférée dans un passé récent;
  • manipulations médicales – diagnostiques (ponction) et thérapeutiques (intervention chirurgicale pour une maladie mammaire particulière);
  • germination des tissus par néoplasmes – bénins et malins.

Développement de la maladie

Le processus de formation de l'ectasie des canaux laiteux se compose de plusieurs liens, dont le développement peut être déclenché par divers facteurs. Les changements suivants sont observés:

  • en cas de désordres platormonaux, la couche de cellules épithéliales qui tapissent les canaux du lait, les hypertrophies (grossit et s'épaissit, obstruant la lumière des canaux – donc, pour «pousser» le fluide, elles se dilatent de façon compensatoire;
  • l'entrée de sécrétion physiologique (lait) ou pathologique (sécrétion) dans la lumière du conduit provoque également sa dilatation compensatoire (expansion). Avec l'augmentation de la viscosité de la sécrétion intraductale ou la formation de caillots en elle, l'écoulement s'aggrave encore plus, les canaux laiteux se chevauchent. Pour cette raison, la pression dans les sections finales des passages laiteux augmente encore plus, leur expansion persistante subséquente se développe davantage.

Les changements décrits peuvent se produire avec un œdème tissulaire local (local), qui se développe dans des conditions pathologiques telles que:

  • inflammation aiguë;
  • processus adhésif;
  • la formation de tissu cicatriciel après des blessures traumatiques de la glande mammaire;
  • germination de la glande par les tumeurs.

En plus des processus décrits, chez les femmes ménopausées, le développement de l'ectasie des canaux lactifères joue le rôle d'étirement du tissu mammaire en raison de son affaissement, qui, à son tour, se développe en raison d'une diminution de l'élasticité caractéristique des processus involutifs.

Symptômes

Les signes cliniques d'ectasie des canaux de la glande mammaire se développent souvent progressivement et n'apparaissent souvent qu'avec une progression significative de la maladie décrite. Les principaux signes de la maladie décrite sont:

  • démangeaisons ou brûlures dans l'aréole;
  • douleur là-bas;
  • densification des tissus;
  • changements de la part du mamelon;
  • décharge;
  • irritation de la peau.

Caractéristiques de la douleur:

  • par localisation – dans la zone des canaux laiteux affectés;
  • par distribution – l'irradiation en tant que telle n'est pas observée;
  • par nature – oppressant;
  • en intensité – modérée, avec progression de la pathologie – croissante;
  • par apparence – apparaissent principalement avec une expansion significative des canaux laiteux.

Souvent, il n'y a pas de douleurs, le patient se plaint de la présence d'inconfort.

Avec l'ectasie des canaux de la glande mammaire, les tissus deviennent souvent plus denses dans la région sous-aréolaire.

Les changements du mamelon se manifestent sous la forme de celui-ci:

Caractéristiques des sécrétions:

  • par quantité – rare ou avec modération;
  • périodicité – régulière;
  • par nature – séreux ou saccharose;
  • par couleur – jaunâtre ou blanchâtre;
  • par consistance – liquide.

L'irritation de la peau se produit en raison de l'obtention sur eux de la décharge pathologique décrite du mamelon. Il se manifeste sous la forme de tels changements de la part de la peau, tels que:

  • gonflement;
  • rougeur;
  • macération – érosion humide.

Si l'ectasie des canaux lactifères est apparue en raison de troubles de nature malhormonale, une expansion des canaux est observée dans les deux glandes mammaires.

Les canaux ne sont affectés que dans une glande mammaire le plus souvent dans des conditions pathologiques telles que:

  • les processus inflammatoires;
  • conséquences d'un traumatisme;
  • processus volumétriques (formation de tumeurs).

diagnostics

La première tâche du processus de diagnostic est de déterminer si l'ectasie des canaux de la glande mammaire est physiologique ou pathologique. Les conclusions hâtives doivent être évitées, car parfois une ectasie physiologique peut se transformer en une ectasie pathologique. L'essentiel dans le processus de diagnostic est l'identification non seulement de la pathologie décrite, mais des raisons qui ont provoqué son apparition. Pour cela, il est nécessaire d'utiliser toutes les informations disponibles – plaintes des patients (le cas échéant), caractéristiques liées à l'âge et caractéristiques des antécédents obstétrico-gynécologiques, résultats des méthodes d'examen supplémentaires (physiques, instrumentales, de laboratoire).

Lors d'un examen physique de la glande mammaire, les éléments suivants sont pris en compte:

  • à l'examen – taille, symétrie, changements visibles (ou absence de ceux-ci) des glandes mammaires, changement cutané, présence de sécrétions;
  • à la palpation (palpation) – la consistance du tissu mammaire, la douleur, la présence ou l'absence de phoques.

Les méthodes de recherche instrumentale utilisées dans le diagnostic de l'ectasie des canaux mammaires sont les suivantes:

  • mammographie – un ensemble de méthodes pour examiner la glande mammaire;
  • Ductographie – Examen aux rayons X des canaux de la glande mammaire avec introduction préalable d'un agent de contraste. Il vous permet d'évaluer le système des canaux laiteux, d'identifier les zones de dilatation (expansion) et d'analyser sa gravité. La méthode est utile pour identifier les néoplasmes intraductaux (intraductaux);
  • scintigraphie radio-isotopique de la glande mammaire – des préparations pharmaceutiques avec des radio-isotopes sont administrées par voie intraveineuse au patient; lors de l'examen de la glande mammaire avec un tomographe spécial, elles créent une image en couleur. Il détermine les changements dans la glande mammaire – en particulier, les zones des canaux laiteux dilatés;
  • biopsie – un échantillon de tissu mammaire pour un examen ultérieur au microscope.

La mammographie comprend des méthodes d'examen telles que:

  • La mammographie aux rayons X est une radiographie de sondage des glandes mammaires en deux ou trois projections;
  • la mammographie échographique – l'utilisation d'une échographie dans l'épaisseur de la glande mammaire a révélé des sections de dilatation (expansion) – c'est un signe d'ectasie des canaux lactifères;
  • tomosynthèse – selon l'image bidimensionnelle de la glande mammaire, qui est créée au cours de cette méthode, évaluer la structure du tissu de la glande;
  • mammographie par résonance magnétique (IRM) – une étude tomographique de la glande mammaire;
  • mammographie optique – le tissu mammaire est examiné à l'aide d'un équipement optique.
Nanovein  Adénome de la prostate chez l'homme

Les méthodes de laboratoire impliquées dans le diagnostic de la maladie décrite sont les suivantes:

  • détermination de l'estradiol, de la progestérone, de l'hormone folliculo-stimulante (FSH), de l'hormone lutéotrope (LH). Si nécessaire, une étude des hormones thyroïdiennes;
  • examen histologique – un échantillon de biopsie est examiné au microscope pour exclure le cancer;
  • examen cytologique – les frottis de sécrétions des mamelons sont examinés au microscope pour identifier les cellules atypiques;
  • détermination des marqueurs tumoraux – des composés spécifiques qui apparaissent au cours du développement de néoplasmes malins.

Étant donné que l'ectasie des canaux de la glande mammaire se développe dans la majorité des cas comme une complication de ses autres maladies, il peut être nécessaire de consulter des spécialistes connexes – un gynécologue, endocrinologue, oncologue, dermatologue et chirurgien.

Diagnostic différentiel

Le diagnostic différentiel de l'ectasie des canaux de la glande mammaire est souvent effectué avec des maladies et des conditions pathologiques telles que:

  • galactoforite – une lésion inflammatoire des canaux lactifères;
  • abcès sous-aréolaire – un abcès limité qui se développe dans les tissus sous la zone de l'aréole;
  • néoplasmes – bénins et malins (y compris la maladie de Paget – cancer du mamelon et de l'aréole).

Complications

L'ectasie physiologique des canaux de la glande mammaire ne présente aucun risque pour la santé et la vie de la femme. Mais dans certains cas, il peut s'accompagner de complications telles que:

  • galactophorite;
  • déformation de la glande mammaire – peut se développer avec une expansion significative des canaux lactifères.

Avec le développement de la forme pathologique de la pathologie décrite, des complications telles que:

  • dermatite – une lésion inflammatoire de la peau (le plus souvent dans la zone alvéolaire);
  • la dermatose est une lésion non inflammatoire (le plus souvent dans la zone alvéolaire).

Ces deux complications se développent avec une ectasie des canaux lactifères chez les patients présentant une glande mammaire sécrétante – leur développement provoque une sécrétion constante de sécrétion par les canaux dilatés.

Il est également possible le développement d'une autre condition pathologique, qui n'est pas une complication de l'ectasie des canaux lactifères, mais se développe dans son contexte – c'est la cancérophobie (peur de contracter le cancer).

Traitement de l'ectasie des canaux lactifères

Si l'ectasie des canaux de la glande mammaire s'est formée pour des raisons physiologiques, aucun traitement n'est nécessaire. Cependant, une surveillance régulière par un mammologue est indiquée.

Si l'expansion des canaux de la glande mammaire est définie comme pathologique, le traitement est basé sur l'élimination de la maladie sous-jacente, ce qui a conduit à l'apparition de la pathologie décrite. Les méthodes de traitement peuvent être conservatrices et chirurgicales.

Les rendez-vous suivants sont la pierre angulaire de la thérapie conservatrice:

  • avec troubles désormonaux – médicaments hormonaux;
  • dans les processus inflammatoires – les médicaments antibactériens, en tenant compte de la sensibilité du pathogène et des anti-inflammatoires (des anti-inflammatoires non stéroïdiens ou AINS sont souvent utilisés);
  • avec néoplasme malin – cytostatique.

Les éléments suivants sont courants:

  • immunocorrecteur;
  • sédatifs;
  • vitamines et minéraux (souvent sous forme de complexes).

Si une ectasie des canaux de la glande mammaire est apparue dans un contexte de troubles hormonaux, il est recommandé aux patients:

  • perdre du poids;
  • ajuster le régime alimentaire – en même temps, la consommation d'aliments gras et de glucides simples doit être réduite (ils sont riches en rouleaux, gâteaux, gâteaux et autres produits sucrés).

Le traitement chirurgical de l'ectasie des canaux mammaires est indiqué dans les cas suivants:

  • absence d'effet d'une thérapie conservatrice;
  • la progression régulière de la pathologie et le développement de complications;
  • une douleur intense, difficile à arrêter;
  • déformation sévère de la glande mammaire;
  • lésion cancéreuse.

Le type et l'étendue de la chirurgie dépendent du type de pathologie et du degré de son développement. Opérations telles que:

  • ductolobectomie sélective – excision d'une partie de la glande mammaire avec les canaux mammaires affectés;
  • l'éclosion d'un néoplasme bénin de son lit;
  • résection sectorielle de la glande mammaire – retrait de son site;
  • mastectomie – ablation complète de la glande mammaire.

En présence d'une oncopathologie, qui a provoqué le développement d'une ectasie des canaux de la glande mammaire, la radiothérapie est indiquée.

Prévention

Le complexe de mesures préventives empêchant le développement de l'ectasie des canaux de la glande mammaire est très large, car l'ectasie peut se produire dans le contexte de nombreuses maladies de la glande mammaire. Les mesures importantes pour réduire le risque de morbidité sont les suivantes:

  • la prévention des maladies et des conditions pathologiques qui peuvent provoquer le développement de la maladie décrite et, si elles se produisent, un diagnostic rapide et un traitement adéquat. Cela est particulièrement vrai des maladies qui peuvent survenir dans le contexte de l'insuffisance hormonale;
  • éviter les traumatismes des glandes mammaires;
  • choix compétent du volume et de la méthode des opérations chirurgicales sur la glande mammaire (en particulier, lors de la correction plastique);
  • à l'âge de plus de 35-40 ans – une visite prophylactique une fois par an chez un gynécologue et un mammologue;
  • contrôle médical de l'équilibre des hormones sexuelles (et pas seulement);
  • porter des soutiens-gorge confortables;
  • contrôle régulier du poids;
  • alimentation équilibrée;
  • cours d'éducation physique;
  • normalisation du travail, du repos, du sommeil, des rapports sexuels;
  • refus de mauvaises habitudes – fumer, prendre de l'alcool et des drogues.

Prévision

Le pronostic de l'ectasie pathologique des canaux de la glande mammaire est très différent – il dépend de la maladie sous-jacente contre laquelle la pathologie décrite est apparue. Les complications critiques surviennent relativement rarement – elles se développent principalement avec la forme avancée de l'une ou l'autre pathologie, dans le contexte de laquelle une ectasie des canaux de la glande mammaire est apparue.

Kovtonyuk Oksana Vladimirovna, observateur médical, chirurgien, consultant médical

9,280 vues totales, 7 vues aujourd'hui

Lagranmasade France