Douleur à l’aine chez les femmes

Une sensation désagréable dans la région inguinale se produit chez les femmes en raison de processus inflammatoires, tumoraux et destructeurs. Leur localisation commune est l'intestin, le tractus urogénital. Mais également l'inconfort dans le bas-ventre endommage les systèmes nerveux, lymphatique, circulatoire et musculaire. Sans consulter un médecin, vous ne pourrez pas découvrir les causes de la douleur à l'aine chez les femmes – dans tous les cas, un appel à un spécialiste est indiqué. Le patient doit se préparer au diagnostic et au traitement.

Une sensation désagréable dans la région sus-pubienne est classée en fonction de la projection – elle se produit à droite, à gauche, sans un certain emplacement. La douleur ne peut augmenter qu'avec l'activité physique, par exemple, en marchant. Dans ce cas, la douleur irradie vers la jambe ou se concentre exclusivement dans la région sus-pubienne. Dans tous les cas, le symptôme fait référence à une pathologie, une femme a besoin d'un diagnostic. En outre, la douleur à l'aine est l'un des signes avant-coureurs de la grossesse.

Mal à gauche

Cette disposition d'inconfort indique la présence d'une grossesse extra-utérine gauche, d'une sigmoïdite, d'une lithiase urinaire. Une inflammation, des dommages à l'ovaire ou la formation de néoplasmes kystiques à l'intérieur sont possibles. Le type d'élimination du tartre dépend de leur composition chimique et de leur taille. La défaite du côlon sigmoïde et de l'ovaire est éliminée de façon conservatrice. En cas de grossesse extra-utérine ou de lésion de l'ovaire, la chirurgie est indiquée. Les kystes hormono-dépendants sont enlevés avec des médicaments de propriété similaire, mais aucune intervention chirurgicale n'est exclue.

Mal à droite

Cette localisation de la sensation désagréable est caractéristique du développement d'appendicite, de grossesse extra-utérine, d'annexite, de constipation, de colite, d'urolithiase. Des signes concomitants de ces conditions peuvent coïncider (dans tous les cas, nausées, tension de la paroi abdominale, hyperthermie). Par conséquent, le médecin effectue tout d'abord un diagnostic différentiel – établit la cause de la douleur du côté droit de l'aine d'une femme.

Ça fait mal ci-dessous

Elle s'observe avec cystite, endométrite, endométriose. Inflammation énumérée de la vessie, de l'utérus, de la croissance de la couche utérine interne à l'extérieur du corps. La douleur dans le bas-ventre est l'une des manifestations du processus pathologique dans le gros intestin.

Pendant la grossesse

Quelle que soit la période, elle indique une exfoliation progressive de l'ovule, de la constipation et de la colite. De plus, la grossesse peut être extra-utérine et, à mesure que l'ovaire ou la trompe de Fallope se dilate, une sensation désagréable augmente. Si, en plus de la douleur, du sang est excrété par les voies génitales, il s'agit d'un symptôme d'une fausse couche ou d'une naissance prématurée. Cela est possible après le stress, l'activité physique, en raison de lésions inflammatoires du tractus urogénital.

En marchant

L'explication la plus courante de la douleur de cette localisation est l'inflammation de l'ovaire (quelle que soit la cause de cette condition). Un inconfort dans l'aine lors de la marche apparaît en raison d'une grossesse extra-utérine, de dommages aux fibres nerveuses de la région sus-pubienne, d'appendicite. Un peu moins souvent, la douleur augmente avec l'activité motrice en raison du mouvement de la pierre le long de l'uretère.

Donne dans le pied

Indique que la femme a des problèmes ovariens, des dommages au plexus nerveux du bas du dos (dus à l'hypothermie, un traumatisme) ou une appendicite. Une sensation désagréable s'aggrave soudainement et en raison de l'intensité, elle exclut la possibilité d'une activité motrice.

Les varices sont facilement éliminées sans chirurgie! Pour cela, de nombreux Européens utilisent Nanovein. Selon les phlébologues, c'est la méthode la plus rapide et la plus efficace pour éliminer les varices!

Nanovein est un gel peptidique destiné au traitement des varices. Il est absolument efficace à n'importe quel stade de la manifestation des varices. La composition du gel comprend 25 composants cicatrisants exclusivement naturels. En seulement 30 jours d'utilisation de ce médicament, vous pouvez vous débarrasser non seulement des symptômes des varices, mais également éliminer les conséquences et la cause de son apparition, ainsi que prévenir le re-développement de la pathologie.

Vous pouvez acheter Nanovein sur le site Web du fabricant.

Personnage

Selon les caractéristiques de la douleur, elle peut être aiguë, forte, terne, tiraillante, douloureuse, lancinante. Lorsque vous consultez un médecin, vous devez informer le spécialiste de la nature de l'inconfort localisé à l'aine. Ce symptôme n'est pas négligeable et vous permet d'établir rapidement le bon diagnostic.

Sharp

Elle survient avec des dommages aux ovaires, une appendicite, une arthrite de l'articulation de la hanche. Si la cystite est au stade aigu, une sensation désagréable dans le bas-ventre appartient également au type aigu. Une douleur aiguë dans la région inguinale est l'une des manifestations d'une rupture de la trompe de Fallope (avec grossesse extra-utérine).

fort

Préoccupé par des dommages à l'utérus, l'endométriose, l'avancement de la pierre le long de l'uretère, le cancer des organes du système reproducteur ou urinaire. Une douleur intense dans la région inguinale est un symptôme de lésion de l'articulation de la hanche, manifestation d'une appendicite.

Dumb

Elle s'observe avec constipation, inflammation ou néoplasme malin de l'intestin, cystite. Les processus infectieux dans les organes du système reproducteur des femmes se manifestent également par une douleur sourde dans la région inguinale.

Tirer, faire mal

Il est observé avec les fibromes utérins (tumeurs bénignes), le cancer du côlon. Les raisons de leur développement sont polymorphes, mais les conditions énumérées sont unies par la nécessité d'une intervention chirurgicale. La douleur douloureuse à l'aine chez les femmes manifeste une colite et la constipation qui l'accompagne. Le traitement est conservateur (avec l'observation obligatoire de la nutrition diététique).

Lancinante

Une douleur inguinale contractée est caractéristique du développement de pathologies dans lesquelles des masses purulentes se forment. Ceux-ci incluent l'annexite, l'endométrite, la colite, l'appendicite (y compris, avec l'apparition de la péritonite). Une pulsation caractéristique de l'aine est un symptôme d'inflammation de l'articulation de la hanche, des plexus nerveux lombaires.

raisons

Chez les femmes, une douleur à l'aine est observée avec des maladies du système génito-urinaire, du tube digestif, mais d'autres facteurs peuvent également provoquer une gêne. Dans de rares cas cliniques, une sensation désagréable dans le bas-ventre est la conséquence de deux problèmes de santé en même temps. Ce n'est qu'avec l'aide de diagnostics de laboratoire, de matériel et d'instruments que nous pouvons établir la cause profonde de la détérioration du bien-être.

Conditions pathologiques du système génito-urinaire

Le syndrome douloureux manifeste des processus pathologiques de la vessie – tumeur (cancer), inflammatoire (cystite) ou la présence de calculs à l'intérieur de cet organe. Symptômes associés:

  • fièvre
  • tache de sang dans l'urine
  • irritation à l'intérieur de l'urètre, sensation de vidange insuffisante de la vessie
  • nausées, vomissements (pendant que le tartre se déplace le long des uretères jusqu'à la vessie)
  • envie accrue d'uriner
  • diminution de la libido, insomnie, irritabilité, douleur dans le sacrum, difficulté à accepter la position du corps
Nanovein  Degrés de maladie variqueuse des membres inférieurs

Les pathologies répertoriées, qui se manifestent par des douleurs à l'aine chez les femmes, sont dues au non-respect de l'hygiène personnelle, de l'hypothermie, de l'intoxication. Causes supplémentaires – mutation génique, prédisposition héréditaire; abus d'aliments acides, épicés ou salés.

Pathologie intestinale

La douleur à l'aine chez la femme s'accompagne de:

  • la colite est une inflammation du côlon qui se produit en raison de multiples facteurs
  • tumeur maligne du sigmoïde ou du rectum
  • appendicite
  • constipation (manque de capacité à vider les intestins pendant plus de 3 jours)

La colite survient en raison d'une dysbiose, d'un manque d'alimentation équilibrée, de troubles circulatoires à l'intérieur des intestins, d'une intoxication médicamenteuse ou alimentaire. Les principales manifestations de la pathologie sont des douleurs unilatérales dans la région sus-pubienne, des selles avec du pus et du sang, des ballonnements, un manque d'appétit, des nausées.

Tumeurs intestinales – conséquence d'une prédisposition héréditaire, d'une intoxication antérieure (par exemple, lorsque vous travaillez dans l'industrie de la peinture et du vernis), d'une mutation génétique. Les signes de cancer de l'intestin sont la défécation avec un mélange de sang (sans mucus), une perte de poids, une douleur intense à l'aine (faiblement soulagée par les analgésiques), une pâleur ou une couleur cireuse.

L'appendicite est une inflammation de l'appendice du caecum due au blocage par une tumeur, des parasites et des calculs. De plus, du mucus est produit qui colle la cavité. D'autres causes du développement de la pathologie sont la nutrition sans fibres alimentaires, l'augmentation de la densité sanguine et la formation d'un caillot sanguin qui ferme la lumière de l'appendice. Symptômes – douleur aiguë à l'aine, fièvre pouvant atteindre des chiffres élevés, vomissements, tension de la paroi abdominale antérieure.

Maladies du système musculo-squelettique

La douleur à l'aine chez la femme est également une manifestation d'une hernie. Il se caractérise par la formation d'une saillie spécifique dans la région du triangle inguinal. Le néoplasme lui-même ne provoque pas d'inconfort important (sauf pour des inconvénients esthétiques), mais il est dangereux de le pincer. Cela se produit en raison d'une forte augmentation de la pression intra-abdominale (pendant l'effort physique). La principale manifestation de l'écrasement d'une hernie inguinale est une forte détérioration du bien-être: le patient crie de douleur, perd conscience.

  • stagnation des selles (problèmes de selles)
  • vomissements prolongés (accès fréquents)
  • resserrement et douleur visibles de la saillie inguinale

Une hernie pincée est enlevée chirurgicalement, de toute urgence. Chirurgiens et gynécologues opèrent simultanément. Une explication de la nécessité d'une intervention d'urgence est un risque élevé de compression ovarienne.

Maladies de la hanche

Une gêne dans le bas de l'abdomen est observée avec l'arthrite de l'articulation de la hanche. Il s'agit d'une inflammation de l'articulation résultant d'une infection, de blessures, d'un effort physique anormal. Signes autres que la douleur:

  1. Augmentation locale de la température corporelle (peau chaude au toucher)
  2. Restriction de mobilité
  3. Rougeur des tissus au site de la lésion
  4. Sensation de friction à l'intérieur d'une articulation enflammée

Signes supplémentaires – faiblesse, baisse des performances, insomnie. Le traitement de l'arthrite de la hanche est conservateur, les endoprothèses (remplacement de segment) sont effectuées à 4 stades de destruction articulaire.

Douleurs musculaires

Le prolapsus génital est une condition dans laquelle un prolapsus des organes du système reproducteur se produit en raison de la faiblesse des muscles pelviens. La maladie peut être congénitale ou acquise. Dans le second cas, il résulte de la levée de poids – travail épuisant, entraînement sportif irrégulier. Initialement, la symptomatologie exprimée de la pathologie est absente. Au fil du temps, la douleur dans le bas-ventre augmente. L'urine est également libérée involontairement – pendant un régime, éternuements, toux.

Maladies de la lymphe et du système circulatoire

L'inflammation des ganglions lymphatiques inguinaux est définie comme une lymphadénite. Cela arrive primaire ou secondaire. Elle survient en raison d'une violation de l'intégrité des tissus du ganglion lymphatique lui-même, ou en raison d'une autre maladie. En plus de l'inconfort dans le bas de l'abdomen, les principaux signes de lymphadénite inguinale:

  • Augmenter la température corporelle à des chiffres élevés
  • La présence d'un compactage palpable (ganglion lymphatique enflammé)
  • Malaise général – faiblesse, léthargie, apathie, insomnie, baisse des performances
  • L'apparition de maladies concomitantes. Les ganglions lymphatiques font partie du système immunitaire, son affaiblissement expose le patient au développement de nouvelles pathologies.
  • Rougeur des tissus enflammés
  • Activité motrice altérée en raison de la douleur et de la raideur

La lymphadénite séreuse est éliminée de manière conservatrice, l'inflammation purulente des ganglions lymphatiques inguinaux – exclusivement par des moyens chirurgicaux. La patiente doit comprendre qu'après l'opération, elle aura une administration systématique et à long terme de médicaments immunomodulateurs. La raison en est la nécessité de restaurer les propriétés protectrices du corps, affaiblies par la chirurgie. Avec la lymphadénite secondaire, un facteur important pour éliminer la maladie sous-jacente est important.

Autres maladies

Un inconfort dans la région inguinale survient chez les femmes en raison de la dysménorrhée (périodes douloureuses), de l'ostéochondrose de la colonne lombo-sacrée. Dans le second cas, nous parlons des processus inflammatoires dégénératifs des disques intervertébraux. En plus de la douleur, les signes de pathologie qui l'accompagnent:

  • limitation de l'activité motrice
  • augmentation locale de la température corporelle;
  • gonflement au site de la lésion
  • une sensation de tension dans la colonne lombo-sacrée
  • craquements, grincements, clics et autres sons dans le domaine des changements dégénératifs de la colonne vertébrale

La cause des menstruations douloureuses est un avortement différé, une modification de l'endomètre (couche utérine interne), des processus inflammatoires à l'intérieur de l'utérus et une cystite prolongée. Un inconfort intense dans le bas de l'abdomen provoque le cancer des organes du système reproducteur ou urinaire.

Complications possibles

Si, avec un inconfort dans l'aine, une femme ne consulte pas un médecin en temps opportun pour subir un diagnostic et recevoir un traitement, le risque de complications augmente. 90% d'entre elles sont difficiles à corriger avec des médicaments et sont mortelles. Les conséquences d'un manque prolongé de soins médicaux dans des conditions qui s'accompagnent d'inconfort dans la région inguinale:

  1. Septicémie. L'infection sanguine est une conséquence de la pénétration de la microflore pathogène en elle. La septicémie se développe lorsqu'une cavité purulente est ouverte.
  2. Pyélonéphrite. Processus infectieux et inflammatoire à l'intérieur du système pyelocaliceal des reins. Elle se produit en raison du chevauchement de la lumière de l'uretère avec une pierre en mouvement et de la stagnation subséquente de l'urine.
  3. Rupture de l'ovaire ou de la trompe de Fallope (dépend de l'emplacement de l'œuf fœtal pendant la grossesse extra-utérine). Les signes prédominants sont des saignements et des douleurs, contre lesquels une femme peut perdre connaissance.
  4. Péritonite Inflammation de la cavité abdominale, qui progresse rapidement. La raison du développement est la pénétration de masses purulentes ou d'autres environnements défavorables dans l'espace stérile.
  5. Endométrite. L'inflammation de la couche utérine interne se produit en raison d'une lésion similaire du système reproducteur. Le processus pathologique procède des ovaires, des trompes de Fallope, de la vessie.
Nanovein  Causes des taches sur la peau et méthodes de traitement

Si la cause de la douleur dans le bas-ventre est une pathologie infectieuse, accompagnée de symptômes dyspeptiques, une déshydratation se produit. Elle y conduit – vomissements accrus et fréquents sans reconstitution ultérieure du liquide perdu. La déshydratation perturbe l'activité de tous les organes, y compris le cœur et le cerveau.

Quand consulter un médecin

Indications directes pour contacter un spécialiste (y compris son appel à domicile):

  • Le syndrome douloureux est difficile à arrêter avec les analgésiques standard, il survient régulièrement, paroxystiquement
  • Urine tachée de sang
  • La température corporelle reste élevée 2 jours
  • Lors d'une crise de douleur, une femme perd connaissance
  • Les niveaux de pression artérielle sont considérablement réduits, provoquant des étourdissements, une faiblesse et un assombrissement devant les yeux.
  • Du sang est libéré du vagin

Les autres raisons de contacter un spécialiste sont les nausées, qui se compliquent de vomissements; diarrhée avec épisodes jusqu'à 10 fois par jour; soif, difficulté à accepter la position du corps.

diagnostics

Lorsque la douleur apparaît dans le bas de l'abdomen, les femmes subissent un examen complet (en tenant compte de la variété des causes possibles d'inconfort). En plus d'examiner et d'interviewer le patient, le diagnostic comprend:

  1. Analyses en laboratoire du sang (clinique, biochimique, pour déterminer le groupe sanguin), de l'urine, des matières fécales (pour une infection latente ou une helminthiase).
  2. Échographie, IRM (ou TDM) des organes abdominaux (en mettant l'accent sur l'état de l'intestin), du bassin, des reins. Les méthodes vous permettent d'identifier rapidement et avec une précision maximale l'inflammation, les caillots sanguins, les calculs, les tumeurs, l'érosion, la violation de l'anatomie des organes.
  3. Examen bactériologique de l'urine (culture). Vous permet d'établir l'agent causal du processus infectieux et inflammatoire.
  4. EKG, flyuorografiyu.
  5. Coloscopie (examen du côlon).
  6. Dopplerographie (pour évaluer l'état de l'approvisionnement en sang du fœtus à l'intérieur de la cavité utérine).
  7. Cystoscopie (une méthode d'examen instrumental de l'état de la vessie).
  8. Laparoscopie Effectuez plusieurs ponctions dans la cavité abdominale ou le bassin. Un instrument équipé d'une caméra microscopique y est placé et l'état des organes est examiné.
  9. Examen aux rayons X.
  10. Dans les processus tumoraux, une biopsie est effectuée suivie d'une analyse histologique.

Des types de recherche supplémentaires dépendent du cas clinique spécifique et sont attribués individuellement.

traitement

Dépend de la nature de la pathologie identifiée, de la gravité, de l'état général du patient. Le traitement est conservateur et chirurgical. Dans certains cas, la chirurgie n'est pas une méthode primordiale et elle n'est effectuée qu'avec l'inefficacité de la pharmacothérapie.

Types de traitement pour différents cas cliniques:

  • L'appendicite est enlevée chirurgicalement, les sutures sont retirées du 7 au 10ème jour.
  • Les processus inflammatoires des organes des systèmes reproducteur et urinaire sont traités avec des antibiotiques, des anti-inflammatoires non stéroïdiens. D'autres médicaments sont des hormones, des vitamines et, pour la douleur, des analgésiques.
  • Les processus tumoraux malins sont retirés chirurgicalement. Les néoplasmes contenant des fibres d'oestrogène (ceci est déterminé par l'analyse histochimique) sont affectés par les médicaments hormonaux. La chimiothérapie est prescrite selon les indications – il est possible qu'elle soit nécessaire avant et après l'opération.
  • Les pierres qui sont apparues à la suite de la lithiase urinaire sont retirées de façon conservatrice ou chirurgicale. Les éléments de petite taille sont éliminés en prenant Urolesan, Phytolith, Cystone, diurétiques – Lasix, Furosemide. Les grosses pierres sont écrasées avec un faisceau laser, ce qui élimine le besoin de dissection des tissus.
  • Les intestins enflammés sont traités exclusivement de manière conservatrice – avec des antibiotiques, des anti-inflammatoires. Un traitement antibactérien peut entraîner une diarrhée. Par conséquent, en outre, le patient se voit prescrire des fonds pour la restauration de la microflore intestinale, une thérapie vitaminique est effectuée.
  • L'inflammation de l'articulation de la hanche et l'ostéochondrose sont éliminées par les chondroprotecteurs, les agents non stéroïdiens et les vitamines. En outre, le patient se voit prescrire des médicaments pour améliorer la circulation sanguine vers les tissus. Médicaments efficaces – sulfate de chondroïtine; Diclofénac; Voltaren; Neurorubine et Neurobeks (complexes vitaminiques), Pentoxifylline.
  • Avec le prolapsus génital, la gymnastique (exercices de Kegel et analogues de ce complexe) est indiquée. Des entraînements bien conçus aident à renforcer les muscles des organes génitaux, à augmenter leur tonus.

En cas de règles douloureuses, les anti-inflammatoires du groupe non stéroïdien (ibuprofène, diclofénac) sous forme de suppositoires rectaux aident. Ils doivent être utilisés 1 pc., Le soir, 2 jours avant le début des menstruations et tout au long de cette période.

Prévision

Cela dépend de la nature et de la gravité de la pathologie au moment d'aller chez le médecin. Une rupture de la trompe de Fallope ou de l'ovaire s'accompagne de saignements, de sorte que le retard dans la réception des soins médicaux peut être fatal. Si les tumeurs malignes sont éliminées à un stade précoce de leur développement, les perspectives de guérison sont favorables.

La colite et la sigmoïdite répondent bien au traitement, mais après la guérison, vous devez suivre un régime. Le prolapsus génital est éliminé pendant longtemps (le processus de renforcement musculaire prend jusqu'à six mois). Un patient avec une crise d'appendicite doit être opéré dans les premières heures d'une exacerbation de la condition. Si l'appendice s'ouvre et que des complications surviennent, le pronostic de santé sera défavorable.

La défaite du plexus nerveux du lombaire peut être facilement éliminée. Avec le traitement rapide de l'arthrite de l'articulation de la hanche, il sera possible d'éviter la nécessité de la remplacer par un analogue artificiel. Une histoire de grossesse extra-utérine nécessite un examen régulier par un gynécologue. Si au cours de l'opération, l'ovaire ou une partie de la trompe de Fallope a été enlevé – à l'avenir, il pourrait y avoir des difficultés de conception.

Prévention

Pour éviter le développement de pathologies caractérisées par des douleurs à l'aine, les femmes doivent respecter ces recommandations:

  1. Effectuer des procédures d'hygiène minutieusement et régulièrement (en particulier pendant les menstruations, après les rapports sexuels)
  2. Évitez l'hypothermie, l'effort physique important
  3. Limitez-vous au choc psycho-émotionnel, au travail alternatif et au repos
  4. Utilisez des vitamines, évitez les régimes alimentaires déraisonnables
  5. Protéger le corps contre les dommages, les courants d'air
  6. Ne réglez pas la fertilité par l'avortement. Si vous ne souhaitez pas tomber enceinte, consultez un gynécologue et choisissez une méthode de protection pratique.
  7. Utilisez la contraception lorsque vous êtes proche d'un nouveau partenaire sexuel.
  8. Faites un régime sans excès de plats salés, aigres et épicés

Recommandations supplémentaires – évitez de vous mouiller longtemps sous la pluie, abandonnez les mauvaises habitudes, ne prenez pas de médicaments sans ordonnance d'un médecin.

La douleur à l'aine chez la femme a une origine polymorphe. Pour établir la cause profonde de la détérioration du bien-être, le patient devra subir un diagnostic. Cela vous permettra d'identifier la violation, d'obtenir des soins médicaux, d'éviter le développement de complications dangereuses. En cas de douleur chez la femme enceinte, la restriction de l'activité motrice est recommandée, en contactant une ambulance.

Lagranmasade France