Diagnostic et traitement des varices

Les varices sont facilement éliminées sans chirurgie! Pour cela, de nombreux Européens utilisent Nanovein. Selon les phlébologues, c'est la méthode la plus rapide et la plus efficace pour éliminer les varices!

Nanovein est un gel peptidique destiné au traitement des varices. Il est absolument efficace à n'importe quel stade de la manifestation des varices. La composition du gel comprend 25 composants cicatrisants exclusivement naturels. En seulement 30 jours d'utilisation de ce médicament, vous pouvez vous débarrasser non seulement des symptômes des varices, mais également éliminer les conséquences et la cause de son apparition, ainsi que prévenir le re-développement de la pathologie.

Vous pouvez acheter Nanovein sur le site Web du fabricant.

Diagnostic des varices

Échographie, Doppler et angiographie

Il semblerait qu'il n'y a rien de plus facile que d'identifier les varices sur les jambes. Il suffit d'examiner soigneusement les jambes une fois et vous pouvez voir les veines dilatées et alambiquées. Mais cela ne suffit pas. Un simple examen ne permet pas de déterminer l'état des veines profondes du bas de la jambe et des cuisses (elles ne peuvent tout simplement pas être vues à l'œil nu), et aussi, ce qui est très important pour le bon choix de traitement, l'état des valvules veineuses et des veines perforantes.

Ainsi, l'une des premières méthodes de diagnostic des varices est un examen. À l'examen, le médecin peut voir les veines dilatées et alambiquées, les caillots sanguins, évaluer l'état de la couleur de la peau des jambes, la présence ou l'absence d'œdème.

Dans le diagnostic des varices, il est très important de savoir quel type de varices: primaire ou secondaire, qui se développe dans le contexte du syndrome post-thrombophlébite. Et pour cela, il est important de connaître la perméabilité des veines superficielles et surtout profondes, l'état des valves veineuses, l'état des veines perforantes.

Pour tout cela, on utilisait auparavant des échantillons dits de remorquage (bandage) (quelque part où ils sont maintenant utilisés). Il s'agit d'une méthode de diagnostic absolument sûre, pour sa mise en œuvre, vous n'avez besoin que d'un bandage élastique (ou même ordinaire). L'essence de ces tests est que le médecin met un pansement sur une zone spécifique de la jambe et contrôle la nature du remplissage des varices.

Par exemple, si un bandage est appliqué sur la région du tiers supérieur de la cuisse, après avoir levé la jambe puis baissé, vous pouvez évaluer la perméabilité des veines profondes et l'état des valves des veines perforantes. Si les veines tombent modérément après l'application du pansement, cela signifie que les veines profondes sont passables. Si les varices étaient à la fois dilatées et restées, cela signifie que les veines profondes sont impraticables. La cause la plus fréquente de cela est la thrombose.

Lorsqu'un pansement est appliqué à la fois dans la partie supérieure de la jambe et dans la partie inférieure, laissant une «fenêtre», l'état des valves veineuses perforantes est évalué. Si les veines sont «gonflées» dans cette fenêtre, alors il y a des veines perforantes avec insuffisance valvulaire dans cette zone.

Il existe d'autres tests de harnais. Cependant, leur valeur a récemment chuté considérablement, car il existe d'autres méthodes de diagnostic plus précises. De plus, ces échantillons prennent un certain temps.

Échographie et dopplerographie

Aujourd'hui, la principale méthode de diagnostic des varices est l'échographie. Le diagnostic échographique, ainsi que la dopplerographie, permettent au médecin veineux «dans la coupe». Et la dopplerographie vous permet d'évaluer la nature du flux sanguin, la présence d'un flux sanguin inverse, la viabilité des valves veineuses perforantes, les veines profondes, la perméabilité des veines profondes et la présence de caillots sanguins.

La méthode par ultrasons est la méthode de diagnostic la plus sûre et la plus économique dans le diagnostic de nombreuses maladies, y compris les maladies veineuses.

La dopplerographie est une méthode basée sur l'échographie qui vous permet d'évaluer la nature du mouvement des fluides corporels. Ces environnements comprennent avant tout du sang dans les vaisseaux.

  • La dopplerographie couleur est une méthode de diagnostic de la nature du flux sanguin vasculaire. De plus, selon la direction du flux sanguin, il est peint sur l'écran du moniteur en rouge ou bleu.
  • La dopplerographie énergétique est le diagnostic du flux sanguin vasculaire. Selon la vitesse du flux sanguin dans le vaisseau, il est coloré avec une couleur jaune vif, à une vitesse plus lente, la couleur s'approche du rouge. Cette méthode Doppler, en gros, vous permet de voir s'il y a une circulation sanguine dans le vaisseau. Il ne permet pas d'évaluer la nature de la direction du flux sanguin.
  • La dopplerographie par ondes de pouls est une méthode de recherche qui vous permet d'évaluer la vitesse du flux sanguin dans les vaisseaux.
  • La Dopplerographie Duplex est une méthode dans laquelle deux méthodes Doppler sont utilisées simultanément: le mode B et le Doppler couleur.
  • La dopplerographie triplex est une méthode dans laquelle trois méthodes de dopplerographie sont appliquées simultanément: mode B, dopplerographie couleur et dopplerographie à onde pulsée.
Nanovein  Choisir des bas pour les varices

Une méthode de diagnostic par ultrasons est la méthode la plus importante pour diagnostiquer les varices. Ses avantages sont qu'il est non invasif, c'est-à-dire que sa mise en œuvre ne nécessite aucune intervention – ni l'introduction d'une aiguille, ni l'introduction de médicaments.

À l'aide de l'échographie, le médecin détecte la présence de veines perfonées et marque ces zones avec un marqueur. Cela est fait afin de faciliter la recherche par le chirurgien de ces veines, qui doivent être bandées dans le traitement des varices secondaires (c'est-à-dire le syndrome post-thrombophlébite).

Angiographie

L'angiographie est une méthode à rayons X pour diagnostiquer les vaisseaux sanguins. Il consiste à introduire une solution spéciale dans le vaisseau – une solution de contraste aux rayons X, après quoi une radiographie est prise. Ainsi, l'angiographie permet au médecin de voir l'état des vaisseaux, leur évolution, le diamètre de la lumière, la présence de caillots sanguins.

L'angiographie des veines est appelée phlébographie. Lors de la phlébographie, une substance radio-opaque est injectée au patient dans une veine. À ce jour, la valeur de la phlébographie a légèrement diminué en raison de l'apparition de méthodes modernes de diagnostic par ultrasons.

De plus, la méthode de phlébographie n’est pas sans défauts particuliers, dont le plus important est l’introduction de substances allergisantes dans le sang du patient. Par conséquent, avant la phlébographie, un test allergologique est effectué pour déterminer la sensibilité du patient à ce produit de contraste.

La méthode de phlébographie n'est actuellement utilisée que pour des indications particulières, lorsque les méthodes de diagnostic Doppler ne permettent pas de déterminer certaines caractéristiques du système veineux du membre inférieur.

Autres méthodes de diagnostic des maladies veineuses, telles que la pléthysmographie, la phlébomanométrie, la phléboscintigraphie, la tomodensitométrie tridimensionnelle, etc. ils sont utilisés beaucoup moins souvent, principalement dans le cas du diagnostic de certaines complications des varices et avec un contenu informationnel insuffisant des méthodes de recherche échographique.

Comment traiter les varices?

Le traitement des varices est un processus complexe dont la durée dépend directement du stade de la maladie. Plus tôt vous commencerez le traitement, plus il sera efficace. L'approche du traitement des varices doit toujours être globale et combiner plusieurs méthodes.

Les mesures thérapeutiques sont divisées en chirurgicales et conservatrices (non chirurgicales).

Traitement non chirurgical

Le traitement non chirurgical des varices des membres inférieurs donne de bons résultats aux stades initiaux de la maladie, lorsque les manifestations cutanées sont peu prononcées et ne réduisent que modérément l'invalidité. En outre, un traitement conservateur est indiqué en présence de contre-indications au traitement chirurgical. De plus, ces méthodes doivent être utilisées en période postopératoire pour éviter la récurrence de la maladie.

Le traitement conservateur

Le traitement conservateur comprend la réduction de la gravité des facteurs de risque, une activité physique adéquate, la compression élastique, les médicaments et la physiothérapie. L'application de ces mesures ensemble garantit un bon résultat. En collaboration avec un spécialiste, il est nécessaire d'identifier les facteurs de risque de varices, par exemple l'obésité, la prise de contraceptifs oraux, une activité physique inappropriée et d'essayer de les influencer. (Lien vers la section des conseils utiles)

Nanovein  Maladie vasculaire des jambes - Aperçu, symptômes et traitement

Compression élastique

La compression élastique est une méthode de traitement des varices par bandage élastique ou à l'aide de tricots médicaux. Cela crée une compression mesurée des muscles. Cela contribue à une meilleure circulation sanguine dans les veines, empêche la stagnation. En raison du maintien artificiel du «tonus», les veines cessent de s'étendre et une prophylaxie de la thrombose est créée.

La pharmacothérapie fait partie intégrante du traitement moderne des maladies cardiovasculaires, ainsi qu'un moyen d'augmenter la tolérance du système veineux des membres inférieurs aux facteurs exogènes et endogènes indésirables. Les médicaments phlébotropes augmentent le tonus veineux, améliorent le flux sanguin et lymphatique, éliminent les principaux symptômes de la maladie: œdème, douleur, sensation de lourdeur dans les jambes, crampes et empêchent le développement de complications.

Un traitement local, par exemple, diverses pommades, gels n'est pas recommandé en l'absence de thrombose, thrombophlébite. Gels et onguents, si appréciés des patients. Désolé. N'ont pas l'effet désiré. Les substances actives ne traversent pas la peau et n'atteignent pas les veines. Les onguents et les gels donnent un effet de distraction temporaire. Ce qui est souvent dû à leurs composants de refroidissement constitutifs.

Aucun remède populaire, se référant aux herbes médicinales, ne peut être comparé en termes d'efficacité avec les médicaments énumérés, alors ne vous auto-médicamentez pas.

Physiothérapie

La physiothérapie n'est pas indépendante. Il est utilisé uniquement selon les directives d'un médecin, en fonction du problème sous-jacent. L'utilisation de méthodes physiques à la maison seule peut entraîner le développement de complications (attachement de l'inflammation, séparation d'un caillot de sang). Dans le cas d'une affectation correcte, le meilleur effet est possédé par les courants diadynamiques, un champ magnétique, l'électrophorèse et un laser.

Les varices des membres inférieurs sont une maladie chirurgicale. Selon l'emplacement de la lésion et la gravité de la maladie, les méthodes de traitement chirurgical suivantes sont utilisées.

Phlébectomie – ablation chirurgicale des varices. Le but de l'opération est d'éliminer l'écoulement pathologique du sang en enlevant les troncs principaux des veines saphènes grandes ou petites, ainsi que la ligature des veines communicatives.

L'utilisation de méthodes de traitement endoscopique rend cette opération plus sûre et cosmétiquement bénéfique. Un ensemble de mesures pour la meilleure récupération après une intervention chirurgicale (rééducation) dépend directement de la complexité de l'opération, mais il existe des principes généraux.

  • La sclérose est l'introduction d'une substance spéciale (sclérosante) dans la veine dilatée, ce qui provoque le «collage» des parois de la veine avec l'arrêt du flux sanguin à travers elle. En conséquence, il n'y a pas de décharge pathologique de sang, un défaut esthétique est éliminé, car la veine tombe et devient invisible. Mais la sclérothérapie n'est efficace qu'avec l'expansion des petites branches des troncs principaux, ce qui limite son utilisation avec une sévérité élevée du processus. L'avantage de la sclérothérapie est l'absence de cicatrices, la nécessité d'une hospitalisation. Après la sclérose veineuse, une rééducation spécifique n'est pas nécessaire.
  • La coagulation au laser est une méthode basée sur la destruction de la paroi veineuse par l'action chaude du laser, grâce à quoi la lumière veineuse est «scellée». Elle n'est représentée qu'avec une expansion veineuse ne dépassant pas 10 mm. La méthode est associée à l'anesthésie. Cosmétiquement préférable par rapport à la phlébectomie, mais comme après l'ablation des veines, il faut une activation précoce du patient, ainsi qu'une compression élastique prolongée.
  • Le choix d'une méthode particulière de traitement des varices dépend de nombreux facteurs: le stade de la maladie, sa forme, son degré de manifestation, la présence de maladies concomitantes, les complications des varices et est déterminé par le médecin.

    Dans le monde moderne, une grande importance est accordée à la prévention des varices. La mise en œuvre régulière de mesures simples réduira considérablement le risque d'apparition et de progression de la maladie.

    Lagranmasade France