Conséquences après la chirurgie des varices

L'opération de retrait des veines fait peur à de nombreux patients atteints de varices: si les veines sont enlevées ou bandées, comment le sang circulera-t-il dans les vaisseaux des jambes? En fait, seulement un dixième du sang circule dans les veines situées sous la peau – celles-là mêmes qui forment les ganglions variqueux inesthétiques – qui circulent. L'élimination des veines superficielles ne crée pas de charge supplémentaire notable sur les veines profondes.

La récupération après une intervention chirurgicale pour enlever les varices dans les jambes doit être complète, son objectif est de prévenir les complications de la maladie, la survenue de rechutes et de ramener le patient au travail et à la routine dès que possible. Les mesures qui constituent le programme de récupération après la chirurgie dépendent du degré de négligence de la maladie, de la nature de l'opération, ainsi que de l'état général du patient et des caractéristiques de son corps.

Les varices sont facilement éliminées sans chirurgie! Pour cela, de nombreux Européens utilisent Nanovein. Selon les phlébologues, c'est la méthode la plus rapide et la plus efficace pour éliminer les varices!

Nanovein est un gel peptidique destiné au traitement des varices. Il est absolument efficace à n'importe quel stade de la manifestation des varices. La composition du gel comprend 25 composants cicatrisants exclusivement naturels. En seulement 30 jours d'utilisation de ce médicament, vous pouvez vous débarrasser non seulement des symptômes des varices, mais également éliminer les conséquences et la cause de son apparition, ainsi que prévenir le re-développement de la pathologie.

Vous pouvez acheter Nanovein sur le site Web du fabricant.

Quelles opérations sont effectuées avec des varices sur les jambes

Il existe trois principaux types d'opérations pour les varices des membres inférieurs: la venectomie classique (phlébectomie), le décapage et la ligature de la veine.

Vénectomie classique (phlébectomie). Sur la jambe lors d'une telle intervention, une incision cutanée longitudinale est pratiquée correspondant à l'évolution de la varice. Le vaisseau est sécrété, bandé autour de la cheville et du genou (s'il s'agit d'un tibia) ou du genou et de l'aine (si la veine de la cuisse est enlevée), de grandes branches de la veine sont ligaturées et coupées, après quoi l'incision est suturée. La phlébectomie est une technologie dépassée qui n'est pratiquement jamais utilisée aujourd'hui, car elle a été remplacée par de nouvelles méthodes chirurgicales moins traumatisantes et plus efficaces.

Décapage. Une modification plus avancée et plus moderne de la phlébectomie et moins traumatisante qu'une opération classique. L'essence de l'intervention est que de petites piqûres sont faites dans la cheville et le genou (ou le genou et l'aine), la veine est sécrétée, bandée, une sonde en fil flexible spéciale est insérée dans sa lumière et avec son aide une veine est retirée de sous la peau. Les cicatrices après une telle intervention sont minimes.

Ligature veineuse. Avec cette intervention, la veine variqueuse n'est pas complètement enlevée, elle ne se lie qu'à la base des nœuds variqueux, à cause de laquelle la circulation sanguine dans le vaisseau s'arrête et les nœuds tombent. Ce type d'intervention est considéré comme inefficace pour les grosses veines, cependant, pour les vaisseaux de petit diamètre, il est plus approprié que leur élimination complète. De plus, la ligature veineuse est logique si le vaisseau est naturellement très alambiqué, présente des courbures ou des contractions aiguës, ce qui rend impossible de conduire la sonde sur toute la longueur de la veine.

Quelles pourraient être les conséquences après l'ablation d'une veine

Les opérations pour enlever les varices sont des interventions assez traumatisantes qui violent gravement l'équilibre interne du corps. Par conséquent, vous devez vous préparer à un certain inconfort dans la période postopératoire: douleur dans la zone d'intervention; hématomes au site de la veine enlevée et aux endroits de suture sur la peau; gonflement de la jambe au site de la veine et des sutures enlevées; saignement modéré de la plaie postopératoire; faiblesse générale, fièvre, nausée.

Pourquoi de telles conséquences se produisent-elles? Après avoir retiré les veines des jambes dans les tissus qui entouraient auparavant le vaisseau, un processus inflammatoire se produit inévitablement – il s'agit d'une réaction naturelle et physiologique du corps à une intervention visant à guérir les dommages. Tout processus inflammatoire s'accompagne d'un œdème local et de douleurs, et des symptômes généraux de malaise sont possibles: nausées, fièvre, faiblesse. Quelques jours après l'intervention, ils passent. Les petits saignements d'une plaie postopératoire ne devraient pas non plus déranger: lorsque la veine est retirée, les petits vaisseaux se brisent, puis se calment et le flux sanguin s'arrête. Si vous suivez les recommandations du chirurgien, les phénomènes désagréables disparaîtront rapidement.

Dans certains cas, après une opération de venectomie sur les jambes, la zone d'intervention peut être infectée, suppuration, thromboembolie ou accumulation de sang dans une veine bandée avec développement d'une inflammation vasculaire. Mais grâce aux capacités modernes de la chirurgie et à la perfection de la technique chirurgicale, de telles complications sont extrêmement rares.

Comment réaliser la période postopératoire

La période postopératoire après phlébectomie sur les jambes dure dix jours: à partir du moment de l'opération elle-même jusqu'à l'ablation complète des sutures. À ce stade, le membre opéré nécessite une attention et des soins particuliers.

Après la chirurgie, le patient subit une compression des membres inférieurs à l'aide de tricots de compression. La compression est une condition importante pour le bon déroulement de la période postopératoire, car elle vous permet de comprimer les veines saphènes, d'éviter la stagnation du sang qu'elles contiennent et, par conséquent, la formation de caillots sanguins. La compression accélère également la prolifération des petites veines restantes après l'ablation du tronc veineux principal.

Les coutures où les coutures sont posées ne doivent pas être mouillées. À des fins d'hygiène dans la période postopératoire, des lingettes humides ou de la gaze humidifiée avec de l'eau sont utilisées. Les coutures sont régulièrement traitées à l'iode et un pansement ou un autocollant stérile est appliqué pour les protéger des dommages et de la contamination.

Pour réduire l'enflure des membres inférieurs, il est recommandé de les garder surélevés – sur un oreiller, un rouleau de tissu jusqu'à 15 cm de haut. Pour une douleur intense après la chirurgie, le médecin peut prescrire des analgésiques et des antibiotiques sont utilisés pour prévenir les complications purulentes.

Quelles activités sont recommandées pendant la période de réadaptation

La période de rééducation commence immédiatement après la fin de la période postopératoire, c'est-à-dire 10 jours après l'opération. Les sutures en ce moment ont déjà été enlevées, les ponctions postopératoires, s'il n'y a pas de complications, ont guéri. Mais les processus de récupération du corps se poursuivent. Afin que la récupération se produise le plus tôt possible, le médecin ajuste le mode de vie du patient. En période de rééducation, vous avez besoin de:

  • prendre des médicaments prescrits par un phlébologue;
  • activité physique raisonnable, thérapie par l'exercice;
  • compression des membres;
  • travailler dans des conditions douces, restriction des travaux physiques lourds;
  • correction nutritionnelle;
  • physiothérapie, massage.

La pharmacothérapie dans la période postopératoire implique l'utilisation de médicaments qui augmentent le tonus des parois veineuses, améliorent les propriétés rhéologiques (fluidité) du sang et ont un effet anti-œdémateux. Les médicaments recommandés pendant la période de réadaptation comprennent les médicaments à base de troxérutine, la diosmine, les médicaments contenant des vitamines C et PP, les extraits de ginkgo biloba, le marronnier d'Inde. Comme anticoagulants, l'acide salicylique, l'hirudine et les préparations d'héparine sont utilisés.

Les médicaments sont prescrits à la fois sous forme de médicaments à action générale (comprimés, gélules pour administration orale) et de médicaments locaux (gels, onguents à appliquer directement sur la peau des membres inférieurs). Un traitement médicamenteux compétent dans la période de réadaptation vous permet d'accélérer la restauration de la microcirculation et sert en même temps de prévention efficace de la rechute de la maladie.

Une activité physique modérée est nécessaire pour stimuler la circulation sanguine dans les membres inférieurs, empêcher sa stagnation et former des caillots sanguins. Comme mesures optimales pour revitaliser le patient, la marche modérée, la marche et les complexes de thérapie par l'exercice sont recommandés. Il n'est pas recommandé de courir pendant la période de réadaptation.

En période de rééducation, une compression sur les jambes est nécessaire. La compression des membres inférieurs est nécessaire pour tous les patients souffrant de varices – elle aide à prévenir la progression de la maladie, le développement de complications. Il recommande une méthode de compression et un phlébologue sélectionne la taille des sous-vêtements élastiques.

Des conditions de travail épargnées sont nécessaires pour qu'il n'y ait pas de rechute de la pathologie, sa transition vers les veines profondes des jambes. Les varices sont souvent le résultat de conditions de travail difficiles, caractéristiques de l'activité professionnelle. Si le travail est associé à une position debout prolongée, il peut être utile de le changer ou au moins d'effectuer régulièrement des complexes de gymnastique d'entraînement visant à améliorer la circulation sanguine dans les jambes. Travailler à des températures élevées associées aux vibrations, le transfert de poids est contre-indiqué.

La correction de la nutrition après l'opération pour enlever les veines des jambes doit être orientée vers la rationalisation. La nourriture est nécessaire de haute qualité, saine, riche en protéines, fibres, vitamines et minéraux. Avec un excès de poids, vous devez réduire la teneur en calories de l'alimentation, car l'obésité est l'un des facteurs de la progression des varices.

Les techniques physiothérapeutiques en période de rééducation accélèrent la récupération. Le médecin recommande un programme de traitement physiothérapeutique; enveloppements, électrophorèse, UHF, magnétothérapie peuvent être utiles. Le massage pendant la période de rééducation aide à éliminer efficacement les poches.

Une bonne gestion de la période postopératoire après l'ablation des veines dilatées dans les jambes, une attitude responsable envers les recommandations du médecin aidera à éliminer dès que possible l'inconfort naturel qui se produit après l'opération, à prévenir les complications possibles et à accélérer le retour du patient à une vie pleine.

Nanovein  Pressothérapie des varices de la jambe, quel type de procédure et quels sont ses avantages

Comment empêcher la réopération

Vous devez comprendre: les varices après la chirurgie ne disparaîtront pas. Vous pouvez retirer la veine dilatée, mais la tendance à dilater les autres vaisseaux restera. Par conséquent, après la chirurgie, il est nécessaire de prendre des mesures pour empêcher la poursuite de la progression des varices.

Si le travail implique une longue séance, il est recommandé de faire de courtes pauses pour marcher, d'effectuer des exercices simples. S'asseoir au bureau est nécessaire avec les pieds sur une petite colline, sans jeter un pied sur l'autre.

Buvez plus d'eau et moins de café pour éviter la déshydratation. Exclure la restauration rapide et les boissons gazeuses de l'alimentation. Il est nécessaire de manger autant que possible cinq fois par jour en petites portions.

Il vaut la peine d'abandonner les chaussures à talons hauts et les vêtements serrés, en serrant les veines. Pour éviter la progression des varices, il sera utile de porter une bonneterie spéciale de compression, que le médecin vous prescrira.

Vous devrez refuser de visiter un bain ou un sauna. À partir d'une température élevée, des veines encore plus dilatées peuvent apparaître sur le corps, des convulsions, des douleurs musculaires peuvent commencer. Une température élevée de l'air peut provoquer l'apparition d'ulcères trophiques.

Il est également important de consulter votre phlébologue tous les six mois. Le spécialiste sera en mesure de déterminer la progression de la maladie dans le temps et de prendre les mesures nécessaires en temps opportun.

Toute opération, même effectuée par des méthodes modernes, peut avoir des conséquences négatives réversibles ou irréversibles. Le risque de développer des complications postopératoires dépend du respect des règles et prescriptions du médecin pendant la période de rééducation, des caractéristiques individuelles du corps du patient, des qualifications du spécialiste et des médicaments utilisés pendant la chirurgie. Aujourd'hui, nous parlerons de la période postopératoire après l'opération pour enlever les varices, ainsi que de la possibilité de retour des varices après la chirurgie.

Règles de rééducation post-opératoire

Le traitement chirurgical des varices implique à la fois des méthodes traditionnelles de phlébectomie et des techniques mini-invasives utilisant un équipement moderne. Si après le retrait des varices des jambes au moyen d'une opération à grande échelle, la rééducation prend 2-3 mois, puis après le traitement matériel et les méthodes de sclérothérapie, cette période est beaucoup plus courte.

Cependant, pour éviter les complications postopératoires, certaines règles doivent être respectées.
Une phlébectomie est réalisée sous anesthésie rachidienne, et donc le patient s'éloigne de l'anesthésie pendant les premières heures après l'opération pour enlever les varices. Le patient doit être hospitalisé pendant 3 à 5 jours. Pendant plusieurs jours, le patient reçoit des anesthésiques et des venotoniques. Immédiatement après la restauration de l'activité motrice, il est recommandé de bouger les jambes pour améliorer l'écoulement du sang.

Un jour après l'opération, vous pouvez déjà marcher. Après avoir retiré les veines, le patient est dans le service pendant 3-5 jours, en fonction de l'état et de la gravité de l'opération. Les sutures sont retirées, selon la localisation après 1-1,5 semaines.

Après un laser, une échographie, une sclérothérapie ou d'autres traitements mini-invasifs pour les varices, le patient n'est pas hospitalisé. L'ensemble de la procédure se déroule en ambulatoire et après la chirurgie, le patient peut rentrer chez lui.
Pendant une demi-heure, il est recommandé de marcher un peu pour restaurer la mobilité des membres inférieurs. Le médecin surveille l'état du patient et en cas de résultat favorable, le patient rentre chez lui avant la prochaine visite. Les méthodes de rééducation postopératoire ne diffèrent que par leur durée. Après la chirurgie, il est recommandé:

  • porter des bonnets de compression, qui soulageront le stress sur les jambes et normaliser le flux sanguin est nécessaire pendant 2-3 mois;
  • faire des exercices spéciaux. La tension doit être dosée et la durée mesurée avec la condition;
  • Vous ne pouvez pas être dans une position statique pendant longtemps – assis ou debout. Ainsi, par exemple, après une phlébectomie, vous ne pouvez vous asseoir qu'après l'autorisation du médecin et cela se produit généralement 2-3 jours après l'opération;
  • vous devez respecter les principes d'une alimentation équilibrée et surveiller le poids, afin de ne pas provoquer de complications ni de rechute de varices;
  • pendant 3-4 mois après l'opération, il n'est pas recommandé de visiter les bains et les saunas.

Il est nécessaire de surveiller l'hygiène et l'état des coutures. La suture postopératoire est traitée avec une solution désinfectante, un pansement stérile est appliqué sur la plaie. Dans le cas d'une intervention mini-invasive, les sites de ponction sont traités et scellés avec un pansement.

Au début, frottez la zone de couture avec un gant de toilette rugueux ou utilisez des détergents agressifs. La zone de couture est lubrifiée avec une pommade qui accélère la régénération et empêche la formation d'une cicatrice chéloïde rugueuse. Les pieds sous un bandage élastique ou un bonnet de compression doivent être lubrifiés avec des médicaments antiplaquettaires et veinotoniques.
Vous pouvez obtenir un effet positif persistant si vous suivez les règles et les recommandations de votre médecin. La violation des recommandations dans la période postopératoire peut non seulement allonger la période de réadaptation, mais aussi entraîner de graves complications.

Complications après la chirurgie

Si l'opération d'élimination des veines affectées des membres inférieurs a été réalisée correctement et avec des antiseptiques, des complications ne sont généralement pas observées. Cependant, si vous ne respectez pas les recommandations, les complications suivantes peuvent survenir:

  • thrombose veineuse profonde. Cette pathologie en période postopératoire est courante. La cause peut être l'âge, un excès de poids, une thrombophlébite antérieure. La complication se traduit par une douleur intense dans le muscle du mollet. Un traitement médicamenteux postopératoire avec des anticoagulants réduit le risque de thrombose veineuse.
  • inflammation des plaies postopératoires. Cette pathologie est rare, notamment lors d'un traitement au laser, car elle a des effets anti-inflammatoires et antibactériens. Une infection peut survenir en cas de non-respect des règles de traitement des plaies et de violation des règles d'hygiène;
  • les conséquences des erreurs lors de l'application d'un bandage élastique. Un bandage indépendant du membre opéré peut entraîner une pression artérielle et une stagnation dans la veine. Il y a eu des cas où, en raison d'une mauvaise application du pansement, une ischémie aiguë s'est développée, entraînant une amputation de la jambe;
  • traumatisme des nerfs sous-cutanés et des vaisseaux lymphatiques. Très souvent, lorsque la veine saphène principale est retirée, un nerf cutané est lésé. Cela entraîne une perte de sensibilité. De plus, avec une opération étendue pour enlever les veines, un gros vaisseau lymphatique peut être endommagé.

La conséquence de ces blessures est l'enflure et l'éléphantiasis. Cependant, les méthodes mini-invasives évitent de telles complications;

  • à la suite de l'opération, des hématomes peuvent apparaître, qui s'enveniment ensuite;
  • le patient peut ressentir une douleur intense pendant une longue période;
    les saignements, etc. ne sont pas exclus

Après l'opération de traitement des varices, de nouvelles zones de veines dilatées peuvent apparaître. La pigmentation dans la zone opérée peut également changer – la peau au-dessus de la veine sclérosée se décolorera ou des hématomes apparaîtront. Au fil du temps, ces violations disparaissent d'elles-mêmes. L'apparition de cicatrices et de zones pigmentées de la peau dépend en grande partie des caractéristiques individuelles du corps, et la vitesse et la qualité de la récupération dépendent du système immunitaire.

Afin de minimiser le risque de complications, il est nécessaire d'appliquer des mesures préventives en période postopératoire et tout au long de la vie.

Mesures de prévention des varices

Afin de prévenir la rechute des varices et de réduire le risque de progression de la maladie, il est nécessaire d'appliquer des méthodes de prévention:

  • manger correctement et équilibré, en évitant les aliments qui peuvent déclencher des varices;
  • mener une vie active. Une activité physique réalisable, le sport, la marche, le vélo, la natation, la danse amélioreront l'état du système veineux;
  • abandonner complètement l'alcool, les cigarettes et autres mauvaises habitudes;
  • Évitez les charges lourdes. Si le patient travaille dans des conditions qui provoquent des varices, alors changez d'emploi ou utilisez des bas de compression;
  • lors de la planification d'une grossesse, faites une pause de six mois après la chirurgie pour les varices des membres inférieurs;
  • prendre des médicaments pour maintenir l'état et la fonction du système veineux;
  • assister périodiquement aux procédures physiques et aux salles de massage;
  • subir un examen médical obligatoire par un phlébologue afin de ne pas rater une rechute de la maladie.

Lorsque vous décidez d'une opération pour éliminer les varices, vous ne devez pas vous attendre à ce que le résultat soit une élimination instantanée de tous les problèmes. Des efforts doivent être faits pour que la maladie chronique ne se reproduise pas.
Sur Internet, il y a beaucoup de critiques de ceux qui ont subi une opération de retrait des veines, ou quelqu'un de proche s'est débarrassé des varices. Les avis sont différents, mais en les examinant, vous pouvez vous assurer que les méthodes modernes de traitement chirurgical des varices fonctionnent et que le résultat satisfait de nombreux patients.

«Les veines de mon mari étaient enflées pour autant que je sache. C'est de l'hérédité et de l'haltérophilie. Quand il est devenu très difficile de marcher, mon chéri a décidé de s'allonger sous le couteau. Et j'ai choisi la méthode classique. Je l'ai persuadé de subir un laser ou une sclérothérapie, mais le médecin lui a dit que dans son cas, seule une telle phlébectomie ferait l'affaire. L'opération de retrait veineux a duré plus de 4 heures sous anesthésie générale. Une veine a été coupée de la cheville à l'aine. Il y avait beaucoup de cicatrices. Nous les traitions encore à la maison. Et on a même vendu un peu. Il y avait des cicatrices où les coupures ont été faites. Je me suis assis sur des analgésiques pendant deux jours. Il a dit que s'il devait opérer une deuxième étape, il ne serait pas d'accord. Maintenant, tout a guéri. Pour les femmes, cette méthode ne fonctionnerait pas – toute la jambe est croisée. Mais rien à son mari. Le manteau est envahi et tout va bien. L'essentiel est maintenant de marcher sans difficulté. Donc, si vous le souhaitez, la phlébectomie est réservée aux cas les plus extrêmes. "
Lily A. 45 ans.
«Je souhaite depuis longtemps une opération. Des varices sont apparues en 17. Au début, elle portait des shorts et des jupes courtes. Et puis un ami a fait une remarque, et dans la rue des citoyens "compatissants" n'ont pas fait de commentaire … J'ai décidé de me faire opérer au laser. Ils l'ont fait sous anesthésie locale, et j'ai vu tout le processus. Agréable ne suffit pas, mais la jambe ne fait pas mal du tout. Après l'opération, j'ai commandé des bas allemands au lieu de bandages, enduit et tout fait, comme l'a dit le médecin. Au début, je craignais qu'il y ait des traces, mais après deux semaines, les ecchymoses ont disparu et la jambe est devenue lisse et belle. Maintenant j'y vais en bref et je ne peux pas m'inquiéter que quelqu'un me fasse un commentaire. "
Svetlana B. a 31 ans.
«La première opération que j'ai effectuée il y a 10 ans. Les injections ont enlevé la maille des veines. Après cela, la grossesse est passée, a accouché et les veines ont rampé même là où elles n'étaient pas auparavant. J'ai décidé d'y retourner. J'ai été rassuré que cela arrive souvent. Ils ont fait une opération au laser. Peut-être que 10 à 15 cicatrices ne sont pas critiques pour quelqu'un, mais je ne veux pas cacher mes jambes toute ma vie. Ils l'ont fait rapidement. Déjà le premier jour, ils ont rentré chez eux. Oui, je porte des bas, mais c'est féminin! J'utilise ceux qui sont restés après la première opération. Le médecin a dit que la compression était suffisante – vous pouvez la porter. J'ai donc sauvé. Et surtout, votre propre voiture prend soin de vos pieds. Dans les transports en commun et avec des sacs lourds, aucune élimination des veines des jambes ne sera utile. De nouvelles veines sortiront de toute façon. »
Katerina.

Nanovein  Aspirine pour varices

Pensez-vous toujours qu'il est difficile de se débarrasser rapidement des varices?

Le stade avancé de la maladie peut provoquer des effets irréversibles, tels que: gangrène, empoisonnement du sang. Souvent, la vie d’une personne à un stade avancé ne peut être sauvée que par l’amputation d’un membre.

Vous ne devez en aucun cas déclencher la maladie!

Nous vous recommandons de lire l'article de Viktor Mikhailovich Semenov, directeur de l'Institut de phlébologie du ministère de la Santé de la Fédération de Russie, docteur en sciences médicales de Russie.

Les varices après la chirurgie s'accompagnent souvent de divers effets résiduels. Les méthodes modernes mini-invasives de lutte contre les varices des jambes permettent à un nombre croissant de patients de recourir à la chirurgie et d'éviter les complications des varices. De petites blessures, une rééducation rapide en font l'option privilégiée. Mais tous les patients qui ont décidé de l'opération chirurgicale des varices sur ses jambes ne savent pas à quoi s'attendre dans la période postopératoire.

Résultat chirurgical

Au moment de décider d'une opération pour enlever les varices des membres inférieurs, le patient doit être conscient qu'il ne sera pas en mesure de guérir complètement la pathologie des jambes, et les varices peuvent rechuter. De plus, après l'opération, il peut y avoir diverses complications:

  1. Ceux temporaires qui passent: douleur dans les jambes, ecchymoses, pigmentation, oppression, engourdissement ou chair de poule, saignement ou écoulement lymphatique, processus inflammatoires.
  2. Les conséquences des erreurs lors de la chirurgie: perte de sensation dans les jambes en raison de lésions nerveuses, infection, perforation des parois des vaisseaux des jambes, thrombose des jambes et séparation du caillot sanguin, brûlures de la peau des jambes, etc.

Les conséquences de la phlébectomie

Le plus souvent, des complications après une phlébectomie peuvent être attendues. L'opération d'élimination des veines présentant des varices sur les jambes par la méthode classique peut conduire à:

  1. Forte douleur le long de la veine opérée.
  2. L'accumulation de sang sous la peau.
  3. La formation d'hématomes étendus, sujets à la suppuration.

Pendant la période de rééducation, les sutures postopératoires nécessitent un traitement minutieux, tandis que des bandages leur sont appliqués à des fins hygiéniques. En cas de violation des règles de soins des sutures (si les sutures ne sont pas traitées à temps et les bandages ne sont pas changés), le patient peut s'attendre à une infection des plaies en période postopératoire. L'accumulation de sang le long de la veine enlevée forme des phoques, douloureux à la palpation.

S'il n'y a pas de zones hyperémiques sur les phoques qui indiquent une infection bactérienne ou un processus inflammatoire, alors avec le temps, on peut s'attendre à ce qu'elles disparaissent. Le temps nécessaire dépend des caractéristiques individuelles et du respect des recommandations du médecin.

Après l'opération, vous devez surveiller la propreté des articulations afin de ne pas infecter l'infection.

Lorsqu'un tronc veineux est ligaturé, des nerfs peuvent passer à proximité des veines saphène et fémorale ou des vaisseaux lymphatiques des jambes. En cas de lésion des vaisseaux lymphatiques, la lymphe peut pénétrer dans les tissus, former un œdème ou s'accumuler dans la cavité formée. Dans ce dernier cas, une ponction est prescrite pour libérer la cavité du fluide accumulé ou l'ouvrir. Dans ce cas, la réadaptation comprendra l'utilisation de décongestionnants.

Avec des dommages aux nerfs des jambes, une diminution de la sensibilité cutanée du bas de la jambe et du pied, une gêne sous forme d'hypersthèse ou de paresthésie est notée. Combien de temps faut-il pour restaurer la sensibilité? La restauration de la sensibilité cutanée des jambes peut prendre de 3 à 4 mois à un an.

Les saignements, qui peuvent survenir dans les premiers jours suivant la chirurgie, disparaissent généralement d'eux-mêmes pendant la période de rééducation. Cependant, lors de la disparition, les branches collatérales d'un vaisseau éloigné peuvent être endommagées, ce qui entraîne une hémorragie.

Vous pouvez vous promener dans la salle dès les premières heures, à condition que la charge sur les jambes soit réduite avec un pneu et que des bandages élastiques sur les jambes empêchent le risque de thrombose, de saignement et de rechute des varices. Les bandages élastiques doivent être portés pendant une longue période (2-3 mois). Après la phlébectomie, il est nécessaire d'effectuer des exercices spéciaux de thérapie par l'exercice, de marcher pour que les phoques et les hématomes disparaissent sur les jambes opérées. Combien de temps il faut pour porter des bandages, le médecin doit déterminer, en tenant compte:

  1. La complexité de l'intervention.
  2. L'immensité des vaisseaux atteints avec des varices.
  3. Le risque de récidive des varices.
  4. Caractéristiques individuelles.

Pour la disparition des hématomes sur les jambes après la chirurgie, vous devez marcher et faire des exercices spéciaux.

Pour éviter les complications après la chirurgie, il est nécessaire de suivre les recommandations du médecin en période postopératoire et un régime spécial. Les examens de phlébectomie radicale indiquent un traumatisme important et une récupération postopératoire sévère. Mais les avis des patients indiquent également une grande efficacité de l'opération (voir photo.

Après l'opération, un régime alimentaire est prescrit, qui devrait contenir un grand nombre de vitamines, minéraux, fibres. En outre, le régime devrait permettre un éclaircissement du sang. Un tel régime peut réduire les risques de complications après la chirurgie pendant la période de rééducation. Il est nécessaire d'inclure les sports possibles, la marche, les promenades, la natation. Une activité physique dosée, un mode de vie sain et un régime alimentaire aideront à accélérer la récupération et à prévenir la rechute des varices.

Étant donné que la rééducation après une phlébectomie radicale prend beaucoup de temps, un congé de maladie est accordé au patient. Combien vous pouvez être en arrêt maladie, le médecin détermine. Si le travail n'est pas associé à une augmentation des charges et à un séjour prolongé sur les jambes, le congé de maladie est fermé après 1-1,5 semaines. La réadaptation implique l'utilisation de phlébotoniques, comme stipulé dans la recommandation du phlébologue. Une rechute des varices peut également être attendue pendant la période de changements hormonaux dans le corps.

Après des procédures mini-invasives

Les varices des membres inférieurs, enlevées par ablation au laser ou par radiofréquence, présentent un minimum de risques de complications postopératoires. Toutes les conséquences de la chirurgie radicale ci-dessus sont exclues lorsque les varices au laser sont enlevées. Cependant, en cas de violation de la procédure d'utilisation du laser, de telles complications peuvent survenir:

  1. Perforation des parois des veines.
  2. La peau brûle.
  3. Dommages aux terminaisons nerveuses, etc.

Cette méthode présente un minimum de complications postopératoires.

De plus, lorsque les varices sont enlevées avec un laser, une perfusion tumorale de sérum physiologique froid est effectuée, ce qui peut entraîner la formation d'hématomes et de douleurs. L'anesthésie tumescente réduit tellement la douleur qu'un patient présentant des varices ne ressent pas les dommages causés par le laser à la température, tandis que les nerfs dans la région de la jambe inférieure et à l'endroit où le nerf se rapproche des veines saphènes peuvent être endommagés. Dans ce cas, la récupération du patient est compliquée, et après l'opération, une rechute de varices peut être attendue. À la suite d'une violation de la technique d'ablation au laser pour les vaisseaux veineux des membres inférieurs, les complications suivantes peuvent survenir:

  1. Dysesthésie.
  2. Thrombophlébite superficielle.
  3. Thrombose veineuse profonde des jambes.
  4. Lésions nerveuses, etc.

L'expansion des vaisseaux veineux des membres inférieurs tout en retirant la pathologie par des méthodes mini-invasives ne nécessite pas d'hospitalisation postopératoire du patient. La réadaptation prend peu de temps, donc le congé de maladie n'est pas délivré. Il est illogique de s'attendre à ce que les varices disparaissent immédiatement après la chirurgie. Une rechute des varices peut être attendue non seulement en cas de violation de la méthodologie de la chirurgie, mais également à la suite du non-respect des règles de comportement postopératoire et des recommandations d'un médecin. La rééducation doit exclure la récidive de la pathologie des varices des jambes.

Lagranmasade France