Conseils de traitement des veines des jambes

Beaucoup sont rentrés du travail, comme on dit, «sans jambes». Et ce sentiment est familier non seulement à ceux qui ont un emploi permanent. Même ceux qui sont assis au bureau toute la journée, parfois le soir, leurs pieds font mal et gonflent comme s'ils étaient restés debout toute la journée. Pour les citadins modernes, l'œdème quotidien et les crampes nocturnes deviennent monnaie courante. Vous ne devez pas ignorer de telles choses, car c'est avec des symptômes si mineurs qu'une maladie grave commence – les varices. Et afin de ne pas porter l'affaire à la chirurgie, il est nécessaire de commencer à traiter les varices déjà au stade précurseur, lorsque ni les veines dilatées ni les «araignées» ne sont visibles, mais «juste» fatiguées, douloureuses et enflées le soir. C'est le seul moyen de prévenir le développement de la maladie.

Les varices sont facilement éliminées sans chirurgie! Pour cela, de nombreux Européens utilisent Nanovein. Selon les phlébologues, c'est la méthode la plus rapide et la plus efficace pour éliminer les varices!

Nanovein est un gel peptidique destiné au traitement des varices. Il est absolument efficace à n'importe quel stade de la manifestation des varices. La composition du gel comprend 25 composants cicatrisants exclusivement naturels. En seulement 30 jours d'utilisation de ce médicament, vous pouvez vous débarrasser non seulement des symptômes des varices, mais également éliminer les conséquences et la cause de son apparition, ainsi que prévenir le re-développement de la pathologie.

Vous pouvez acheter Nanovein sur le site Web du fabricant.

Traitement veineux: par où commencer?

La plupart des personnes qui présentent des manifestations de varices des jambes ne prennent pas au sérieux les "cloches" qui se sont produites. Défaut cosmétique, pas plus. Ou tout simplement la fatigue, qui disparaîtra après une nuit de repos complète. Peut-être, même avec la cellulite, les femmes se battent plus activement que, par exemple, avec des "araignées" rampantes de veines. Les statistiques médicales disent: dans notre pays, seulement 18% des personnes souffrant de varices savent que c'est une maladie, et seulement 8% au moins tentent de la combattre

. Pendant ce temps, si rien n'est fait, la maladie variqueuse se transforme en douceur en insuffisance veineuse chronique (CVI), ce qui, à son tour, entraîne de graves problèmes:

  • ulcères trophiques;
  • thrombose veineuse aiguë et thrombophlébite.

Malgré le fait que la prédisposition aux varices est génétiquement établie (si les deux parents de la famille souffrent de cette maladie, la probabilité de sa survenue chez la progéniture atteint 90%

), la maladie se développe sous l'influence de facteurs externes qui contribuent à l'augmentation de la pression à l'intérieur de la veine. Parmi eux:

  • Charges statiques

    – travail assis ou debout. Mais la marche, au contraire, lance une «pompe musculaire» qui stimule l'écoulement du sang dans les veines.

  • En surpoids

    – la violation du métabolisme lipidique provoque un certain nombre de maladies vasculaires, y compris les varices.

  • Grossesse et accouchement

    – tous les systèmes vitaux du corps féminin, y compris le système cardiovasculaire, travaillent pendant la grossesse et l'accouchement avec un stress accru.

  • Talons hauts

    – limite le travail du muscle du mollet, par conséquent, réduit l'activité de la pompe musculaire.

  • Constipation chronique

    – augmenter la pression intra-abdominale, et donc la pression dans les veines des membres inférieurs.

Les valves veineuses, qui devraient normalement fournir le flux sanguin dans une seule direction, de bas en haut, ne peuvent pas supporter une charge élevée. La valve commence à faire passer le sang dans la direction opposée (de haut en bas), et dans la zone limitée, la pression à l'intérieur de la veine augmente considérablement: le vaisseau se dilate, un nœud variqueux apparaît. Les valves de cette zone cessent enfin de remplir leur fonction, la pression veineuse devient encore plus élevée – le cercle vicieux se ferme et les changements commencent à se propager aux zones voisines.

Tôt ou tard, une insuffisance veineuse chronique se développe – une condition causée par une stagnation constante du sang dans les veines altérées.

Une inflammation chronique se produit dans les parois des vaisseaux sanguins. La paroi veineuse devient plus perméable et le contenu de la veine, y compris les cellules sanguines, pénètre dans l'espace environnant, provoquant un gonflement. Les globules rouges, se décomposant, laissent l'hémoglobine sous la peau, provoquant une hyperpigmentation. Et les macrophages – des cellules conçues pour éliminer les protéines étrangères et les tissus endommagés du corps – commencent littéralement à tout dévorer, formant un ulcère trophique (ou, dans la terminologie moderne, un ulcère variqueux), car les tissus entourant la veine sont également endommagés par l'inflammation .

Des ulcères trophiques apparaissent chez 18% des patients présentant des varices

. De plus, seulement la moitié des ulcères variqueux guérissent en 4 mois, un cinquième ne ferme pas en 2 ans et 8% créent un problème grave pendant 5 ans de plus

Cependant, les phlébologues pensent que la maladie variqueuse elle-même n'est pas aussi terrible que la thrombose veineuse qui apparaît dans son contexte. L'inflammation chronique en combinaison avec une vitesse de circulation sanguine réduite améliore la coagulation sanguine. Une thrombophlébite peut se développer – inflammation de la paroi veineuse avec formation d'un thrombus. De 30 à 60% des morts subites causées par une thrombose veineuse profonde se sont produites sur le fond d'une thrombophlébite non traitée, ce qui a compliqué les varices

. La veine devient douloureuse et dense, se transformant en un cordon rougi et gonflé. Le membre affecté se gonfle et devient bleu. Cette condition est mortelle et nécessite un traitement immédiat.

Si non seulement des veines sous-cutanées mais aussi profondes sont impliquées dans le processus, un syndrome post-thrombophlébique peut survenir après une thrombose. Un thrombus veineux coagulé se recanalise progressivement – se dissout partiellement, ouvrant la circulation sanguine, mais comme la lumière n'est pas entièrement restaurée, les signes d'une altération de la circulation sanguine – douleur, gonflement, cyanose des extrémités, apparition d'ulcères trophiques – subsistent.

En un mot, les varices avancées ne sont pas seulement des jambes laides, mais aussi de graves problèmes. Mais le plus désagréable est qu'après l'expansion de la veine, il n'y a pas un seul moyen efficace de restaurer son état antérieur. Vous pouvez uniquement retirer le vaisseau entier ou le boucher d'une manière ou d'une autre – en introduisant une substance sclérosante ou en utilisant un faisceau laser.

C'est pourquoi il est nécessaire de commencer le traitement des veines des membres inférieurs avec les tout premiers symptômes – précurseurs des varices, et ce:

  • lourdeur dans les jambes, qui apparaît en fin de journée;
  • douleur à la fin de la journée qui disparaît après une marche ou si vous tenez vos jambes en position élevée;
  • gonflement le soir;
  • paresthésie – sensation de chair de poule, inconfort, altération de la sensibilité;
  • sensation de brûlure dans les muscles;
  • syndrome des jambes sans repos – l'inconfort dans les jambes vous empêche de vous endormir, vous obligeant à bouger à la recherche d'une position confortable;
  • crampes nocturnes.

C'est à ce stade, lorsqu'il ne semble pas y avoir de manifestations externes graves, que vous devez immédiatement contacter un spécialiste – un phlébologue.

diagnostics

Tout d'abord, le médecin posera des questions sur les plaintes et examinera attentivement le patient. Parfois, l'examen se termine sur ce point – si le diagnostic ne fait aucun doute et qu'aucun traitement chirurgical n'est prévu. Ou des études instrumentales peuvent être prescrites.

Balayage duplex (angioscanning à ultrasons)

vous permet de visualiser le vaisseau et d'examiner l'état du flux sanguin et de la fonction de la valve, de déterminer le reflux (flux sanguin inverse). Il s'agit de la principale méthode de diagnostic des varices des membres inférieurs, et elle suffit généralement pour poser un diagnostic précis. Dans la pratique médicale moderne, une échographie des veines est effectuée par le phlébologue lui-même, qui coordonnera le traitement à l'avenir, et non par des spécialistes en échographie.

En cas de suspicion d'obstruction des veines superficielles ou profondes et si un traitement chirurgical est prévu, utiliser

phlébographie radio-opaque

dans lequel une substance spéciale est préalablement introduite dans la circulation sanguine et imperméable aux rayons X (contraste).

Dans le même cas, il est utilisé

tomodensitométrie avec contraste

ou

imagerie par résonance magnétique

.

La tendance à une thrombose accrue est déterminée à l'aide d'un

tests sanguins complexes

:

  • numération formule sanguine générale avec numération cellulaire;
  • coagulogramme;
  • l'homocystéine plasmatique;
  • polymorphisme du gène du facteur V (mutation de Leiden);
  • polymorphisme 20210 dans le gène de la prothrombine;
  • résistance à la protéine C activée (résistance APS);
  • l'activité de la protéine C;
  • taux d'antigène libre de la protéine S
  • activité de la protéine S;
  • activité antithrombine III;
  • Les anticorps anti-cardiolipine IgG et IgM;
  • anticorps anti-β2;
  • Des anticorps IgG et IgM dirigés contre la glycoprotéine-1;
  • anticoagulant du lupus;
  • activité des facteurs VIII, IX, XI.

Seul le médecin peut recommander l'ensemble du complexe dans son ensemble ou de manière sélective, ainsi qu'interpréter les résultats. Selon les résultats de l'examen, un traitement est également prescrit.

Thérapie des pathologies veineuses

Les méthodes de traitement dépendront de la distance parcourue par le processus.


    Vénotonique (phléboprotecteurs).

    Ce sont des substances médicinales pour administration orale (sous forme de comprimés) ou topiquement prescrites (sous forme de pommades et de gels). Ils sont particulièrement efficaces dans les étapes initiales du processus (lorsque des changements visibles dans la paroi veineuse ne sont pas encore apparus), car ils aident à prévenir le développement de la maladie. Une efficacité prouvée dans le traitement des varices et de l'insuffisance veineuse chronique sont des fonds à base de bioflavonoïdes purifiés (extraits de plantes) et d'extrait de marronnier d'Inde

. La pharmacothérapie avec des médicaments basés sur ces ingrédients actifs est l'élément le plus important dans le traitement des varices. Les préparations orales sont destinées à traiter les causes des varices – à restaurer le fonctionnement des valves et à augmenter le tonus de la paroi vasculaire. Des préparations topiques sont nécessaires pour soulager les symptômes de la maladie dès que possible: en règle générale, elles ont un effet calmant et rafraîchissant. De plus, selon les normes de base pour le traitement des varices

, la nomination de venotoniques doit nécessairement s'accompagner de la nomination de médicaments à effet antiplaquettaire: pour améliorer la circulation sanguine, réduire la viscosité du sang et prévenir les caillots sanguins. Par conséquent, il sera optimal de choisir un seul veinotonique, qui a tout le complexe d'actions nécessaires au traitement des varices: veinotonique, angioprotecteur et antiagrégant.

  • Thérapie de compression

    Il s'agit d'un tricot médical spécial avec différents degrés de compression, vendu sur ordonnance. Il est sélectionné par le médecin, en fonction de la modification de la paroi veineuse et de la présence d'un flux sanguin inversé. Si vous commencez à porter de tels collants, bas ou bas en temps opportun et que vous le faites constamment (en combinaison avec un traitement médicamenteux), vous pouvez empêcher le développement de varices.

  • Il n'y a qu'une seule façon de guérir complètement les varices aux stades ultérieurs –

    éliminer la veine changée.

    Cela pourrait être une chirurgie

    phlébectomie

    , ou chirurgie mini-invasive –

    sclérothérapie

    ,

    coagulation endovasale au laser des veines (EVLO, EVLK)

    . Malheureusement, aucune de ces méthodes ne garantit que les varices n'apparaîtront pas sur les autres veines saphènes des jambes (soi-disant fausse rechute, car les varices ne peuvent pas réapparaître au même endroit en raison de l'absence de veines).

  • Quant aux conséquences désagréables des varices, telles que les ulcères trophiques veineux, elles sont traitées et

    localement,

    utiliser des revêtements spéciaux pour l'habillage, et

    systémique

    prescrire des antibiotiques, des antihistaminiques et des anti-inflammatoires. De plus, l'intervention chirurgicale, y compris mini-invasive, est considérée comme une méthode dont l'efficacité est reconnue, car elle vous permet de bloquer le flux sanguin dans une veine altérée, c'est-à-dire éliminer la cause profonde de son apparition.

    Et, bien sûr, il est nécessaire d'éliminer les facteurs qui provoquent le développement des varices: si le travail est sédentaire, ajoutez au moins une heure de marche à la routine quotidienne, abandonnez les talons époustouflants ou une semelle complètement plate, et aussi, si possible, réduisez le poids.

    La maladie variqueuse est une maladie en évolution constante, dont les complications peuvent être mortelles, car le «rythme» du flux sanguin change dans tout le système circulatoire. Un traitement veineux sans chirurgie est possible, mais vous devez le commencer dès les premiers stades, dès l'apparition des précurseurs des varices – fatigue et douleur, enflure le soir, fatigue des jambes. Ce n'est qu'alors que les moyens qui augmentent le tonus veineux et renforcent les vaisseaux seront efficaces et aideront à maintenir la beauté et la santé des jambes pendant longtemps.

    Lagranmasade France