Combien pouvez-vous vivre avec un caillot de sang dans la jambe

Le bien-être général d'une personne et sa capacité à mener une vie active dépendent de l'état des vaisseaux sur ses jambes. Cependant, certaines pathologies peuvent même menacer la vie d'une personne. Pour éviter cela, il est important de les diagnostiquer à temps et de commencer le traitement. Considérez le danger de thrombose, comment l'identifier et si elle peut être complètement guérie.

Les varices sont facilement éliminées sans chirurgie! Pour cela, de nombreux Européens utilisent Nanovein. Selon les phlébologues, c'est la méthode la plus rapide et la plus efficace pour éliminer les varices!

Nanovein est un gel peptidique destiné au traitement des varices. Il est absolument efficace à n'importe quel stade de la manifestation des varices. La composition du gel comprend 25 composants cicatrisants exclusivement naturels. En seulement 30 jours d'utilisation de ce médicament, vous pouvez vous débarrasser non seulement des symptômes des varices, mais également éliminer les conséquences et la cause de son apparition, ainsi que prévenir le re-développement de la pathologie.

Vous pouvez acheter Nanovein sur le site Web du fabricant.

Image clinique

Pour comprendre le danger de thrombophlébite des membres inférieurs, réfléchissez à la façon dont cette maladie se manifeste. La thrombose veineuse dans la plupart des cas ne passe pas inaperçue. Si plusieurs signes apparaissent, il est important de consulter immédiatement un médecin.

Il est impossible de retarder le traitement de la thrombophlébite, cela peut entraîner la mort!

L'obstruction veineuse provoque les symptômes suivants:

  • Saut de température;
  • Essoufflement
  • Douleur thoracique;
  • Douleur dans les muscles du mollet;
  • Enflure sévère, surtout le soir;
  • Faiblesse et fatigue;
  • Inflammation au site de formation d'un caillot;
  • Rougeur ou bleuissement de la peau dans la zone de thrombose;
  • Compactage des veines.

Parfois, la pathologie se déroule sous une forme léthargique. Pour cette raison, le patient ne soupçonne pas qu'il développe une maladie grave. Tout le monde ne comprend pas qu'un caillot de sang dans la jambe met la vie en danger.

Les conséquences de la thrombose

Les complications de la thrombophlébite peuvent affecter le fonctionnement de tout l'organisme. Sans traitement, les conséquences peuvent être fatales. Et faire face à la maladie aux premiers stades est simple.

Nous analyserons quelles sont les complications et les résultats de la thrombose. Étant donné que la prise de conscience de l'importance d'un traitement rapide pour un phlébologue sauvera des vies.

Thromboembolie pulmonaire

L'embolie pulmonaire est l'une des conséquences les plus dangereuses d'un caillot de sang dans la jambe. À mesure que le caillot croît, il augmente. Il peut arriver un moment où il se détache de la paroi veineuse. Avec le flux sanguin, un caillot sanguin est introduit à travers l'artère pulmonaire dans les poumons. Avec le blocage d'une grande branche des poumons, une mort instantanée se produit.

Les signes de thromboembolie sont si prononcés qu'il est impossible de ne pas les ressentir. Les symptômes suivants se produisent:

  • Insuffisance respiratoire;
  • Douleur aiguë dans la poitrine et l'abdomen;
  • Essoufflement
  • Peur de la mort;
  • Anxiété;
  • Pâleur et bleuissement de la peau du visage et du corps;
  • Veines élargies dans le cou;
  • Toux avec crachats sanglants;
  • Augmentation du rythme cardiaque;
  • Une forte diminution de la pression artérielle;
  • Miction altérée;
  • Perte de conscience.

Dans la plupart des cas, un caillot dans l'artère pulmonaire entraîne la mort. Il n'y a pas de méthodes de thérapie urgentes qui pourraient protéger une personne contre de telles conséquences. Seul un traitement rapide de la thrombophlébite peut protéger.

Un caillot de sang peut bloquer non seulement l'artère pulmonaire, mais aussi d'autres vaisseaux vitaux. Dans ce cas, le tableau clinique ne sera pas aussi prononcé, mais les conséquences sur la santé sont également fatales.

La septicémie ou l'empoisonnement du sang ne se développent pas très souvent avec la thrombophlébite. Ce processus peut se développer à la suite de l'infection d'un ulcère trophique ou en cas d'infection par voie hématogène dans la zone du caillot.

La septicémie se produit uniquement avec un cours très grave de thrombophlébite. Pour fournir une assistance, il est important de contacter l'établissement médical à temps.

Syndrome post-thrombophlébite (PTFS)

Une condition caractérisée par une évolution chronique. Il se développe chez les patients qui ont déjà suivi un traitement contre la thrombophlébite.

PTFS est une insuffisance veineuse. Bien que le risque de caillot de sang semble être à la traîne, un traitement préventif constant et un examen médical sont nécessaires.

Ulcères trophiques

Les conséquences de la thrombose veineuse profonde sont des ulcères trophiques sur les jambes. Il s'agit d'un phénomène désagréable, difficile même à une thérapie adéquate. Les blessures apparaissent même à la suite de dommages mineurs. Risque élevé de suppuration.

Une suppuration prolongée conduit au fait que le contenu purulent peut s'écouler dans les tissus voisins. Cela conduit au développement de la périflébite. Une complication aussi dangereuse entraîne une inflammation sévère, un abcès. À mesure que la maladie progresse, le tissu musculaire se sépare de l'os. Dans les cas graves, le membre doit être amputé.

Phlébosclérose

Au cours de cette complication de la thrombophlébite, les parois des veines deviennent épaisses et denses. En conséquence, la lumière du vaisseau se rétrécit. Le sang ne peut pas circuler librement et la stagnation se forme.

La croissance de la paroi peut être si prononcée que le flux sanguin s'arrête complètement. La condition est identique à la façon dont un gros caillot de sang bloque une veine.

Névrite ischémique

Dans le contexte d'un apport sanguin inférieur, un dysfonctionnement du système nerveux se produit. Les nerfs périphériques cessent de fonctionner, ce qui entraîne les symptômes suivants:

  • Diminution de la sensibilité;
  • Dystrophie musculaire;
  • Réduction des réactions réflexes.

La condition est accompagnée d'une douleur intense. Le tableau clinique s'aggrave après avoir pris de l'alcool.

Traitement de la pathologie

La thrombophlébite des veines superficielles et profondes entraîne de graves conséquences. Certains d'entre eux ne peuvent pas être guéris. La seule façon de les prévenir est de mener un traitement rapide pour la thrombose vasculaire.

Il est plus facile de faire face à la thrombophlébite si des pathologies concomitantes, des varices ou une altération du flux sanguin sont traitées simultanément.

Restaurer le flux sanguin pendant la thrombose en utilisant un traitement conservateur et chirurgical. La méthodologie de la thérapie dépend de l'état du patient et des complications qu'il a déjà rencontrées.

Le traitement conservateur de la thrombophlébite avec des médicaments dure au moins six mois. Le patient prend des phlébotoniques, des anticoagulants, des anti-inflammatoires non stéroïdiens. En cas de risque élevé de caillot sanguin dans une veine, un alitement strict est prescrit.

Parfois, des injections locales de médicaments anticoagulants sont utilisées. Une telle thérapie fait référence à des mesures d'urgence dans la formation d'un caillot de sang.

Le traitement chirurgical est effectué en utilisant plusieurs méthodes:

  • Au stade initial, un cathéter spécial est inséré dans la cavité veineuse, ce qui élimine le caillot;
  • Un filtre à cava peut être installé pour empêcher le caillot sanguin de se déplacer dans la zone des organes internes;
  • La veine est flashée, de sorte que des passages se forment à l'intérieur du caillot de sang à travers lequel l'approvisionnement en sang est rétabli;
  • Une thrombectomie est réalisée, dans laquelle un caillot formé est retiré de la cavité veineuse.

Le patient doit comprendre que plus tôt il demandera de l'aide médicale, moins il y aura de complications dans le contexte de la formation d'un caillot sanguin dans une veine. Les caillots âgés de plus de 7 jours ne peuvent pas être éliminés par la méthode mini-invasive.

Prévention

Les méthodes suivantes peuvent réduire le risque de complications de la thrombose:

  • Porter des bas de contention;
  • Une activité physique modérée;
  • Une bonne nutrition;
  • Rejet des mauvaises habitudes.

Un mode de vie correct et une activité physique modérée ont un effet positif sur la circulation sanguine. Cela aide à rétablir le flux sanguin pendant la thrombose et réduit le risque de complications.

Le traitement rapide de la thrombose est une garantie d'une vie saine. Bien que le risque de caillot de sang dans une veine demeure, la probabilité de développer des complications graves et potentiellement mortelles est réduite.

Ce qui menace la séparation d'un caillot de sang dans la jambe: signes, symptômes, traitement

La formation d'un caillot de sang dans la jambe s'accompagne de symptômes caractéristiques, très douloureux, effrayants par l'apparition soudaine. La thrombose provoque des varices, des troubles hémorragiques, une immobilité forcée prolongée. Des caillots sanguins se forment dans toutes les veines, mais le plus souvent dans le système veineux des membres inférieurs.

Nanovein  Comment guérir les varices

Un caillot de sang est un caillot de sang dont le corps est attaché à la paroi d'une veine, et la queue flotte librement avec un flux sanguin. Les caillots sanguins atteignent des tailles assez grandes. Le site d'attachement peut être dans la partie inférieure de la jambe et la queue se propage au-dessus du pli inguinal. Les fragments peuvent être séparés de la partie de la queue et autorisés à nager indépendamment. Encore plus dangereux est le détachement de la tête du thrombus. Dans ce cas, il existe une menace de blocage des lignes sanguines centrales, transportant le sang vers la tête, le cœur et les poumons.

Signes de thrombose veineuse

Un caillot de sang, s'étant fixé sur la paroi veineuse, augmente progressivement de taille. Lorsque la lumière du vaisseau se chevauche et que le flux sanguin est perturbé, des symptômes de thrombose apparaissent. Les premiers signes de thrombose veineuse sont:

  • gonflement aigu des jambes;
  • douleur intense, plus intense en se déplaçant;
  • coloration bleuâtre de la peau;
  • des frissons;
  • augmentation de la température corporelle.

Sous la pression du sang, un thrombus ou une partie de celui-ci se détache du lieu de fixation à la paroi vasculaire. De plus, il est le plus souvent détruit en fragments séparés. Le sort de ces fragments est différent. Certains d'entre eux subissent d'autres destructions, se désintègrent en morceaux encore plus petits et sont détruits. L'autre partie avec le flux sanguin se déplace vers les organes vitaux, ce qui représente un grave danger pour leur fonctionnement normal. Le blocage des lignes sanguines les plus importantes prive le cerveau de nutrition, provoquant des accidents vasculaires cérébraux, cardiaques, provoquant des crises cardiaques. Le manque de nutrition (ischémie) de l'organe provoque des lésions dont la véritable nature n'est pas toujours possible à établir.

Thrombose veineuse superficielle

Avec la thrombose veineuse superficielle, l'image de la maladie devient déjà plus claire par inspection visuelle. Un bleuissement marqué de la peau, un motif veineux amélioré, un œdème caractéristique indiquent la possibilité d'une thrombose et la séparation d'un caillot de sang.

  • Un gonflement apparaît sur le bas de la jambe, la peau à cet endroit devient rouge:
  • la température sur le site de l'œdème augmente;
  • les muscles des jambes font mal en marchant;
  • avec une flexion passive du pied, la douleur dans les muscles du mollet augmente.

Le danger réside dans les caillots de sang détachés et les caillots de sang avec flottation, lorsque la tête est fixée au mur et que la queue avec un flux sanguin s'étend le long du vaisseau sanguin. S'il existe un risque de formation d'un caillot sanguin dans la veine fémorale profonde, ils recourent à un traitement chirurgical: pansez la veine superficielle au niveau du pli inguinal. L'opération est réalisée sous anesthésie locale. Il existe d'autres façons de traiter les caillots sanguins détachés. Si un caillot de sang dans une jambe se détache dans la veine cave inférieure, une veine au-dessus du site de séparation est suturée: plusieurs canaux se forment à partir de la paroi vasculaire à travers laquelle le sang circule librement et le thrombus ne peut pas passer.

Définition de filtres

De bons résultats sont montrés par la technique de thrombectomie à l'aide d'un appareil spécial – une thrombectomie. Après avoir retiré un caillot de sang, un filtre est placé dans une veine pour empêcher un caillot de sang de pénétrer dans la circulation sanguine générale. Pour capturer d'éventuels fragments séparés au-dessus du point de séparation, des filtres à cava sont installés – des dispositifs spéciaux qui permettent au sang de traverser, mais conservent un caillot de sang. Le filtre à cava est introduit dans la veine une fois plié puis ouvert. Les filtres Cava sont représentés par deux modèles:

  • "Umbrella" – un filtre composé de rayons qui s'ouvrent sous la forme d'un parapluie dans la lumière de la veine cave inférieure. Le filtre est installé sous anesthésie locale.
  • «Sablier» – la forme du piège suit la forme du sablier et sert de double barrière pour les caillots sanguins déchirés, le positionnant distalement à la bouche des veines hépatiques sous anesthésie locale.

"Umbrella" est introduit jusqu'à 45 jours, après quoi le piège est retiré. Le filtre sablier est installé à une heure constante. L'utilisation de la méthode de mise en place de filtres amovibles ou permanents a augmenté l'efficacité de la prévention de la thromboembolie pulmonaire à 98%.

Obstruction veineuse profonde

Le danger de colmatage des veines profondes de la cuisse et du bas de la jambe est la possibilité de migration d'un caillot sanguin dans l'artère pulmonaire. Le patient doit être alerté par des douleurs éclatantes dans la partie inférieure de la jambe, une lourdeur dans les jambes, un gonflement du membre affecté. La température du patient augmente fortement, les veines sont dessinées sur la peau de la jambe affectée et la peau devient brillante.

La jambe affectée est pourvue d'une position élevée et un médecin est appelé. Toutes les procédures de réchauffement sont contre-indiquées, le patient doit effectuer un repos au lit pendant 5 jours, prendre des anticoagulants. Au lieu de la chirurgie, un traitement conservateur peut être prescrit. Lors de l'installation de filtres à cava, les fibrinolytiques donnent un bon effet sur l'absorption des caillots sanguins et de ses fragments.

Thrombose veineuse profonde de la cuisse

Le diagnostic de thrombose veineuse profonde est compliqué par la similitude de ses symptômes avec des signes de phlegmon du tissu adipeux, la rupture d'un kyste de Baker et un certain nombre d'autres maladies. La thrombose veineuse de la cuisse se manifeste:

  • douleur à l'intérieur de la cuisse;
  • les poches;
  • lourdeur dans la jambe affectée;
  • augmentation de la température au-dessus de 39 environ C.

La gravité des symptômes et des conséquences dépend de l'emplacement du thrombus et de sa taille. Dans de nombreux cas, le flux sanguin est rétabli indépendamment grâce au système de veines communicatives. Le flux sanguin va dans les veines saphènes et la thrombose reste inconnue, asymptomatique. Un caillot de sang s'effondre avec le temps. Une partie des fragments subit une lyse, l'autre partie pénètre dans la circulation sanguine, flottant librement autour du système circulatoire et provoquant des complications.

Complications de la thrombose veineuse profonde

Les fragments d'un caillot de sang de différentes tailles, errant dans le système circulatoire, constituent un danger pour tout organe. Le plus grand danger est l'obstruction de l'artère pulmonaire et le développement d'une thromboembolie pulmonaire.

Les dommages aux veines de la thrombose sont également un danger pour la santé. Le processus de thrombose s'accompagne d'une déformation de la paroi vasculaire et des valves veineuses, ce qui provoque une mauvaise circulation et une congestion dans les capillaires. Extérieurement, la thrombose est indiquée par:

  • ecchymoses qui apparaissent facilement sur la peau au-dessus du site de thrombose;
  • pigmentation de la peau;
  • desquamation, peau sèche;
  • l'apparition d'ulcères, de démangeaisons cutanées.

Un caillot de sang cassé peut entraîner une invalidité ou même la mort. Éviter les conséquences dangereuses est tout à fait possible avec une attitude sérieuse envers le traitement. Les méthodes médicamenteuses et endoscopiques de contrôle d'un caillot de sang donnent un résultat positif du traitement à toutes les étapes de sa formation, de sa séparation et de sa destruction.

Signes d'un caillot de sang dans la jambe, causes et traitement de la pathologie, pronostic

Dans cet article, vous découvrirez l'apparition d'un caillot de sang dans la jambe: les symptômes, pourquoi il se produit et quels types de traitement sont utilisés. Complications de la maladie et pronostic à vie.

L'auteur de l'article: Yachnaya Alina, chirurgien oncologue, enseignement médical supérieur diplômé en médecine générale.

Le concept de «caillot de sang dans la jambe» comprend plusieurs types de maladies dont la base est la formation d'un caillot dans les vaisseaux. Distinguer:

  1. Forme veineuse de la pathologie: thrombophlébite (lésions des veines saphènes) et phlébothrombose (ou thrombose veineuse profonde).
  2. Thrombose artérielle.

La thrombose veineuse se caractérise par la formation d'un caillot «en place»: sous l'influence de facteurs causaux, un thrombus se forme sur la paroi vasculaire, qui peut se décomposer en fragments et migrer à travers les vaisseaux.

La thrombose artérielle se caractérise par la migration d'un caillot de gros vaisseaux vers de petits, où ils bloquent complètement le flux sanguin.

Nanovein  Lourdeur dans les membres le matin

Les principes de la thrombose sont les mêmes pour l'ensemble du système vasculaire, quelle que soit la localisation du caillot (membres, vaisseaux sanguins du cœur, etc.).

Les caillots sanguins sur les jambes, selon le type de vaisseau affecté, ont différentes manifestations cliniques:

  • La thrombophlébite se produit dans le contexte de changements inflammatoires dans les varices. L'intensification du syndrome douloureux, l'apparition de rougeurs cutanées sur les vaisseaux hypertrophiés sont les principaux signes de la maladie.
  • Les thrombus simples dans les veines profondes sous le genou sont d'abord asymptomatiques. La fermeture complète de la lumière de la veine provoque une douleur, un gonflement et un bleuissement de la peau.
  • Dans les premières minutes, le bloc artériel se manifeste par une douleur intense sous la lésion, la peau pâlit et la fonction de mouvement est altérée.

Les dangers sont des caillots dans les artères et les veines profondes. La violation du flux sanguin lorsque l'artère est arrêtée entraîne une perte de membre, si le flux sanguin n'est pas rétabli dans les 1 à 1,5 heures (selon la période de l'année). Les caillots asymptomatiques et mobiles dans les vaisseaux veineux sont à l'origine d'un blocage de l'artère pulmonaire. La violation du flux sanguin dans les petites branches entraîne une inflammation du tissu pulmonaire, et l'arrêt complet des gros troncs est la cause de la mort subite.

Les chirurgiens vasculaires (angiologue, phlébologue) sont impliqués dans le traitement de la pathologie, et les chirurgiens généralistes dans les centres régionaux.

Une guérison complète est possible avec des caillots sanguins dans les artères et les veines profondes des jambes, les thrombophlébites à varices sont sujettes à de fréquentes rechutes. Les causes, les symptômes et le traitement de tous les types de caillots sanguins dans les jambes sont discutés en détail ci-dessous.

Compte tenu des mécanismes de formation, les causes de la formation de caillots dans les canaux artériels et veineux diffèrent.

Thrombose veineuse

Groupe de raisons et une description plus détaillée:

Violation du développement des valves veineuses pendant la période prénatale

Compression de gros troncs veineux de l'extérieur (grossesse, processus volumétriques dans le bassin, hypertrophie des ganglions lymphatiques)

Formes sévères de déshydratation (processus infectieux, abus d'alcool);

Maladies oncologiques (typiques des tumeurs du pancréas, de l'estomac)

Prendre des pilules contraceptives

Processus infectieux et inflammatoires dans les structures entourant le vaisseau

La formation de caillots dans le système veineux des membres inférieurs se produit rarement pour une seule raison isolée, le plus souvent, les facteurs agissent ensemble.

Thrombose artérielle

Groupe de raisons et une description plus détaillée:

Lésions infectieuses et inflammatoires de la muqueuse interne du cœur (endocardite)

Défauts valvulaires, surtout après correction chirurgicale

Manifestations

Les signes d'un caillot de sang dans la jambe dépendent du type de vaisseau et du degré de blocage de sa lumière. Avec une perturbation incomplète du flux sanguin dans la veine, il n'y a pas de manifestations cliniques, seules les complications de la maladie qui sont survenues nous permettent de suspecter et de diagnostiquer la pathologie. La thrombose du vaisseau artériel s'accompagne toujours de symptômes spécifiques.

À l'exclusion de l'évolution asymptomatique, la présence d'un caillot dans le vaisseau présente un certain nombre de signes caractéristiques.

  • engourdissement et abaissement de la température locale en dessous du niveau des dommages;
  • syndrome douloureux (constant, croissant).
  • perte de sensation;
  • violation, puis perte totale de mouvement dans le membre;

Grade 3: gonflement sévère des tissus, leur nécrose.

Douleur sévère au toucher

Rougeur de la peau sur la veine et les tissus environnants

  • œdème modéré;
  • coloration bleuâtre de la peau;
  • une sensation de lourdeur dans le membre (la douleur est absente ou non exprimée).

Dommages à la région iléo-fémorale:

  1. Douleur soudaine et intense.
  2. Pâleur, puis coloration bleu-violet de la peau.
  3. Augmentation de l'œdème du membre avec transition vers la région pelvienne.
  4. Exfoliation étendue de la couche superficielle de la peau avec formation de cloques liquides.
  5. Syndrome d'intoxication générale avec altération de la fonction des organes internes.

Avec les lésions athérosclérotiques des membres inférieurs, 70% des patients n'ont pas de manifestations cliniques depuis longtemps. 20% notent le caractère évolutif de la pathologie avec une violation progressive de la qualité de vie habituelle. Dans 10% des cas, la thrombose artérielle se termine par une amputation du membre.

Dans 90% des cas, la thrombophlébite est une complication des varices, les 10% restants se produisent contre la formation de caillots dans les veines profondes et sont post-traumatiques. Le bien-être général ne souffre pas. La thrombophlébite associée à une insuffisance chronique de la circulation veineuse se reproduit souvent et est compliquée par la transition de la thrombose aux veines profondes.

La formation de caillots dans les veines profondes associée à l'action à court terme d'un facteur causal (chirurgie, grossesse, etc.), à condition qu'un traitement rapide soit traitable. Les causes héréditaires et chroniques (thrombophilie, processus oncologique) entraînent des rechutes de la maladie, un risque élevé de lésions massives des vaisseaux du tissu pulmonaire. Avec une thrombose des vaisseaux de la jambe inférieure, la santé globale reste satisfaisante. La formation de caillots dans les grosses veines de la région fémorale et pelvienne dès les premières heures accompagne une maladie grave. Chaque année, 1 personne sur 1000 dans la population mondiale meurt de caillots sanguins dans les vaisseaux pulmonaires.

Comme un caillot de sang regarde habituellement la jambe: dans sa composition, il s'agit d'un mélange de plaquettes, de fibres de fibrine, de globules blancs et rouges. La masse lâche des éléments façonnés est sujette à la décomposition au cours des 10 premiers jours de formation (le risque maximal de migration de caillots le long du lit vasculaire), puis les fibres du tissu conjonctif se développent dans le thrombus et se développent étroitement à la paroi vasculaire.

Extérieurement (extérieur), le thrombus n'est pas visible du tout, car il est à l'intérieur du vaisseau.

diagnostics

La norme de diagnostic pour les caillots sanguins suspectés dans les jambes comprend:

En cas de suspicion de lésion des vaisseaux veineux profonds de la partie inférieure de la jambe, une série de tests est effectuée dans laquelle un syndrome douloureux est noté (flexion maximale du pied vers le dos, pression circulaire dans la partie inférieure de la partie inférieure de la jambe, etc.)

Coagulogramme: augmentation du taux de fibrinogène, évolution des indicateurs vers une coagulabilité accrue

Détermination d'une augmentation du D-dimère: un marqueur spécifique de la thrombose

La solution à la possibilité d'un traitement endovasculaire

Il est nécessaire de traiter toute thrombose dans un hôpital chirurgical (vasculaire). Une thérapie opportune et entièrement réalisée conduit à la résorption des caillots. Une guérison complète est possible en l'absence de troubles circulatoires primaires et d'une bonne réponse au traitement. En cas d'insuffisance chronique de la fonction vasculaire (artérielle ou veineuse), un risque élevé de rechute de la maladie.

Thrombose artérielle

  • L'ablation chirurgicale du caillot (thrombectomie) est la principale méthode. Des interventions ouvertes et endovasculaires sont effectuées.
  • Traitez la maladie causale.
  • La pharmacothérapie vise à améliorer l'apport sanguin aux tissus (médicaments qui dilatent les vaisseaux sanguins qui empêchent l'adhésion des plaquettes) et à prévenir la formation de nouveaux caillots (héparine et ses dérivés, warfarine).

Thrombophlébite

  1. Les médicaments sont utilisés pour réduire l'inflammation dans la paroi veineuse, réduire la viscosité du sang (Detralex, Troxevasin, pommade à l'héparine) – sous forme topique et sous forme de comprimés.
  2. Utilisez des anti-inflammatoires (nimésulide, kétorolac).
  3. La compression des membres inférieurs est effectuée à l'aide de tricots spécialisés.
  4. Ils font des compresses à moitié alcool la nuit.
  5. Traitez les causes de la maladie.

Thrombose veineuse profonde

Ce qu'ils font pour la thérapie:

  • utiliser des médicaments pour résoudre le caillot et empêcher la formation de nouveaux (groupe héparine, warfarine);
  • effectuer la correction médicamenteuse des troubles nutritionnels tissulaires en améliorant l'apport sanguin (Trental, Reopoliglyukin, etc.);
  • faire des fluides intraveineux pour fluidifier le sang;
  • installer un filtre – un piège à caillots – dans la veine cave inférieure lors de la détection de caillots sanguins en mouvement ou d'épisodes de migration de caillots dans les artères du système pulmonaire;
  • effectuer une opération pour retirer un thrombus – thrombectomie – de gros troncs veineux, si cela est techniquement possible.

En l'absence de perturbation chronique du flux sanguin dans les vaisseaux des jambes, 70 à 80% des malades atteignent la guérison, les autres développent une maladie post-thrombotique au cours de la première année suivant la guérison, nécessitant un traitement supplémentaire.

Un bloc d'artères pulmonaires est retrouvé chez 20% des patients, chez 3 à 5% il est mortel.

La thrombose en tant que complication d'une insuffisance vasculaire chronique se reproduit souvent et une guérison complète est impossible. La thérapie comprend la prévention continue de la formation de caillots.

Lagranmasade France