Champignon inguinal (épidermophytose) chez l’homme et la femme causes, signes, diagnostic, traitement

L'épidermophytose inguinale est une maladie chronique causée par un champignon et affectant la couche épidermique de la peau principalement dans la région inguinale. L'élément morphologique principal de la pathologie est une tache rose feuilletée avec des éruptions pustuleuses situées à la périphérie. Les lésions démangent et gênent les patients. L'épidermophytose inguinale est une maladie délicate entraînant un dysfonctionnement sexuel, une diminution du désir sexuel et une excitation sexuelle.

La maladie touche plus souvent les hommes que les femmes. Chez les enfants et les adolescents, la pathologie se développe extrêmement rarement. La propagation de l'infection fongique se produit par contact et par ménage par contact direct, par le biais d'articles ménagers, de produits d'hygiène personnelle et de cosmétiques. Avec une diminution de la résistance globale de l'organisme, une lésion primaire se forme au site d'introduction du pathogène, qui se développe progressivement le long de la périphérie et se propage à une peau saine. L'emplacement principal du champignon est les plis inguinaux. Dans des cas plus rares, la maladie peut affecter la peau des fesses, le scrotum, le périnée, le pénis, l'intérieur de la cuisse, la partie pubienne. Chez la femme, la peau sous les glandes mammaires, dans l'aisselle et la fosse poplitée est souvent enflammée.

Les champignons du genre Epidermophyton floccosum se déposent dans l'épiderme de la peau, détruisent et utilisent le collagène, ce qui entraîne une diminution de l'élasticité de la peau. Les micro-organismes ont un faible degré de pathogénicité, de sorte que la maladie se développe rarement chez les personnes en bonne santé avec une défense immunitaire à part entière.

La pathologie est diagnostiquée après détection microscopique du mycélium fongique lors du grattage de la surface des taches et obtention des résultats des études bactériologiques des biomatériaux des patients.

Le champignon inguinal nécessite une approche patiente et approfondie. Le traitement étiotrope consiste à utiliser des médicaments antimycotiques qui peuvent guérir complètement la maladie.

Les varices sont facilement éliminées sans chirurgie! Pour cela, de nombreux Européens utilisent Nanovein. Selon les phlébologues, c'est la méthode la plus rapide et la plus efficace pour éliminer les varices!

Nanovein est un gel peptidique destiné au traitement des varices. Il est absolument efficace à n'importe quel stade de la manifestation des varices. La composition du gel comprend 25 composants cicatrisants exclusivement naturels. En seulement 30 jours d'utilisation de ce médicament, vous pouvez vous débarrasser non seulement des symptômes des varices, mais également éliminer les conséquences et la cause de son apparition, ainsi que prévenir le re-développement de la pathologie.

Vous pouvez acheter Nanovein sur le site Web du fabricant.

Étiologie

L'épidermophytose inguinale est la dermatomycose, dont l'agent causal est le champignon Epidermophyton floccosum. C'est un anthropophile qui grandit et se développe uniquement sur le corps humain. Il est situé dans les écailles de l'épiderme et des plaques à ongles. Au microscope, dans le grattage de la peau, les spores du champignon et le mycélium bien ramifié sont déterminés. Après isolement d'une culture pure, le mycélium devient jaune, les spores paraissent plus grosses.

Les champignons résistent aux facteurs environnementaux. Ils se développent et se développent rapidement dans des conditions d'humidité et de température élevées.

L'infection se propage par le biais de la maison de contact par le biais d'articles ménagers infectés, ainsi que par le toucher et la poignée de main. L'humidité est nécessaire pour la croissance et le développement rapides des champignons. Une transpiration excessive chez le patient augmente considérablement le risque d'infection.

Dans les institutions médicales et publiques, le non-respect des normes et règles sanitaires peut déclencher toute une épidémie de mycose.

Facteurs de contagion:

  • Hyperhidrose,
  • Le stress
  • Microtraumatisme cutané,
  • Vêtements serrés,
  • Obésité
  • Non respect des règles et réglementations sanitaires,
  • Diminution de l'immunité,
  • Échec hormonal
  • Troubles métaboliques.
Nanovein  Radis pour varices

Symptomatologie

tache solitaire d'épidermophytose inguinale

Avec l'épidermophytose inguinale, des taches roses ou rouge-brun apparaissent sur la peau, ayant une forme arrondie et un diamètre ne dépassant pas un centimètre. Les taches sont situées symétriquement, démangent, pèlent et grandissent progressivement. Le long de la périphérie de la tache, de multiples vésicules, pustules, suppurations, croûtes et petites inclusions squameuses apparaissent sur la peau hyperémique et oedémateuse. Les foyers d'inflammation sont limités par le rouleau oedémateux. Les plaques peuvent fusionner les unes avec les autres, formant une seule région érythémateuse qui se propage aux tissus environnants.Les démangeaisons et les brûlures sont particulièrement ressenties en marchant, en s'accroupissant et en nageant.

À mesure que le processus inflammatoire s'apaise, la partie centrale de la tache devient propre, pâle et légèrement enfoncée. Cela donne aux foyers d'épidermophytose une apparence spéciale des anneaux et est un signe pathognomonique de pathologie. Le champignon dans l'aine chez les hommes démange et brûle, tandis qu'en marchant, il y a un inconfort sévère. Les patchs sont douloureux au toucher. Les vésicules et les pustules peuvent éclater et former de l'érosion et des ulcères. Lorsqu'une infection bactérienne secondaire est attachée, des complications graves se développent.

Photo: épidermophytose inguinale chez l'homme et la femme

Les symptômes supplémentaires de l'épidermophytose inguinale comprennent le gonflement de la région inguinale, l'hyperémie de la peau voisine, l'apparition de vésicules spécifiques avec un liquide séreux trouble. Avec une épidermophytose, non inflammatoire, mais des éruptions cutanées allergiques – des épidermophytides peuvent apparaître sur la peau. Ils sont situés symétriquement, ne contiennent pas de champignons et disparaissent d'eux-mêmes après avoir subi un traitement antimycotique.

En l'absence d'une thérapie opportune et adéquate, la maladie peut durer des années. L'épidermophytose est caractérisée par une évolution aiguë ou subaiguë avec des signes prononcés d'inflammation. La maladie devient rapidement chronique et acquiert une évolution ondulatoire, au cours de laquelle les périodes de rémission sont remplacées par des exacerbations, formant de temps en temps de nouveaux foyers de lésions cutanées. Même après une guérison complète, la maladie peut réapparaître.

Les contraintes constantes, les frottements dans la zone affectée et l'hyperhidrose compliquent le cours de la pathologie.

Stade de la maladie

  1. Le stade initial est caractérisé par une reproduction accrue du champignon dans l'épiderme et l'apparition de taches roses sur la peau avec des papules et des vésicules.
  2. Les signes cliniques de la phase aiguë sont des taches humides qui poussent, démangent et cèdent la place à des anneaux à bords festonnés.
  3. Stade chronique – les foyers sur la peau s'éclaircissent périodiquement, puis s'enflamment à nouveau sous l'influence de facteurs indésirables.
  4. Le stade avancé se développe avec un cours de pathologie compliqué. Si elle n'est pas traitée, de grosses cloques apparaissent sur la peau qui, si elles sont endommagées, s'infectent. Les cloques s'ouvrent, retirent le tissu nécrotique et traitent la plaie.

diagnostics

Les dermatologues et les mycologues participent au diagnostic et au traitement des champignons dans la région inguinale. Après avoir recueilli des antécédents médicaux et écouté les plaintes du patient, ils commencent un examen externe des lésions et des méthodes de recherche en laboratoire. Dans certains cas, une consultation avec un spécialiste des maladies infectieuses, vénéréologue, immunologue peut être nécessaire.

Pour confirmer ou infirmer le diagnostic présumé, il est nécessaire de procéder à un examen microscopique et bactériologique du grattage de la lésion aux champignons pathogènes. Pour ce faire, préparer un frottis pour la microscopie et semer le matériel de test sur un milieu Saburo sélectif. Incuber les cultures dans un thermostat de refroidissement à 22 degrés pendant 5 jours. Sur Saburo, développez des colonies crémeuses ou jaunes de forme arrondie et de consistance moelleuse. La microscopie révèle un court mycélium ramifié cloisonné et des chaînes de spores rectangulaires.

Un examen sous une lampe en bois aidera à exclure d'autres maladies avec un tableau clinique similaire.

traitement

Le traitement de l'épidermophytose inguinale est principalement étiotrope. Étant donné que la maladie est fongique, il est nécessaire de commencer à prendre des médicaments antimycotiques. Actuellement, l'industrie pharmaceutique produit un grand nombre de pommades et de crèmes efficaces. Médicaments antifongiques modernes – Lamisil, mycoseptine, clotrimazole. Vous pouvez utiliser Nystatin, Cyclopirox, Ketoconazole, Oxyconazole, Econazole. Des pommades complexes avec un composant antifongique et des glucocorticostéroïdes sont utilisées dans des cas particulièrement avancés. Ils ont un effet antiprurigineux, fongicide, asséchant et antiseptique prononcé.

Nanovein  Onguents et crèmes pour les veines à varices - principe d'action, classement des meilleurs

Le traitement d'un champignon inguinal est effectué dans la période aiguë, lorsque le patient est tourmenté par des démangeaisons et des brûlures. Les antihistaminiques viennent à la rescousse, ce qui élimine l'irritation et l'inconfort de l'aine – Cetrin, Zirtek, Zodak, Diazolin.

Après avoir éliminé les symptômes de l'inflammation, les foyers d'épidermophytose sont traités avec une solution de Fucorcin, qui a un effet fongicide et antimicrobien. Les patients se voient prescrire des lotions contenant du "résorcinol", du goudron sulfureux, du Wilkinson et des onguents de zinc, du "Triderm". Une solution d'argent aidera à l'inflammation et aux vésicules séreuses. Les préparations locales sont appliquées aux foyers enflammés 2 fois par jour. Si les bulles atteignent de grandes tailles, elles sont ouvertes avec des instruments stériles. Traitez le champignon de l'aine pendant une longue période, jusqu'à ce que les symptômes disparaissent complètement.

Pendant la maladie, l'immunité du patient est considérablement réduite. Pour le renforcer, il est recommandé d'utiliser des immunostimulants légers – "Immunal", "Imunorix", "Likopid". Les complications d'origine bactérienne nécessitent un traitement antibiotique.

En présence de lésions étendues, une thérapie désensibilisante, une antibiothérapie, une thérapie vitaminique, une autohémothérapie dans un hôpital sont effectuées.

Si l'hygiène personnelle n'est pas observée, le traitement médicamenteux ne donne pas de résultat positif. Les patients ont besoin:

  • Lavage quotidien, en accordant une attention particulière au traitement des plis cutanés;
  • Prenez des bains avec infusion d'herbes médicinales qui ont des effets anti-inflammatoires et antiseptiques;
  • Portez du lin ample fait de tissus naturels.

La médecine traditionnelle

Actuellement, il existe un grand nombre de recettes de médecine traditionnelle destinées au traitement à domicile de l'épidermophytose inguinale.

  1. L'infusion de millepertuis, de camomille et de feuilles d'airelle est prise dans 100 ml par jour pendant un mois.
  2. Les lotions d'une décoction d'une série, millefeuille, écorce de chêne donnent un bon résultat. Après la procédure, une pommade au zinc est appliquée sur la peau.
  3. La bouillie des graines de radis est appliquée sur les zones affectées de la peau.
  4. La teinture d'alcool de peuplier et de bouleau est utilisée pour traiter les zones enflammées.
  5. La chélidoine broyée est appliquée pendant une demi-heure sur les foyers de l'épidermophytose inguinale.
  6. La bouillie d'oignon aide à se débarrasser de la pathologie.
  7. Une pâte épaisse est préparée à partir de soude, qui frotte la peau affectée.
  8. Une pommade aux huiles essentielles est frottée quotidiennement dans les lésions.
  9. L'essence d'amande aidera à guérir l'épidermophytose de l'aine.

Prévention

Mesures préventives pour éviter l'apparition de champignons dans l'aine:

  • Désinfection des articles de soins aux patients et des espaces communs,
  • Faire bouillir et repasser le linge, les chaussettes, le traitement des chaussures,
  • Utilisation dans les bains et les saunas de chaussures remplaçables – ardoises ou pantoufles en caoutchouc,
  • Contrôle de la transpiration
  • Procédures d'hygiène régulières,
  • Porter du lin à partir de tissus naturels par temps chaud,
  • Traitement quotidien des plis cutanés à l'eau de Cologne, à l'alcool salicylique, au résorcinol et au poudrage,
  • Contactez l'enquête
  • Prévention du stress,
  • Renforcement de l'immunité.

Sans traitement adéquat, les taches ne disparaîtront pas et la maladie ne fera que progresser. Aux premiers symptômes de l'épidermophytose inguinale, il est nécessaire de consulter un spécialiste. Les champignons pathogènes et les foyers d'épidermophytose sur la peau se développent rapidement.

Le pronostic de la maladie est favorable. Les stades aigu et chronique de l'épidermophytose inguinale répondent bien au traitement. Les médicaments antimycotiques modernes peuvent empêcher la récidive et la réinfection.

Lagranmasade France