Ce que vous devez savoir pendant la grossesse en cas de varices pelviennes

Chaque femme qui décide de devenir mère doit connaître une maladie telle que les varices pelviennes, afin que lorsqu'elle soit enceinte, elle puisse voir les signes de la maladie à temps et prendre les mesures nécessaires. Une femme sur trois qui a accouché pour la première fois développe cette maladie désagréable, dont les conséquences peuvent être dangereuses pour la vie de la mère et du bébé. Il est possible de les prévenir en connaissant les règles de base de la prévention.

Les varices sont facilement éliminées sans chirurgie! Pour cela, de nombreux Européens utilisent Nanovein. Selon les phlébologues, c'est la méthode la plus rapide et la plus efficace pour éliminer les varices!

Nanovein est un gel peptidique destiné au traitement des varices. Il est absolument efficace à n'importe quel stade de la manifestation des varices. La composition du gel comprend 25 composants cicatrisants exclusivement naturels. En seulement 30 jours d'utilisation de ce médicament, vous pouvez vous débarrasser non seulement des symptômes des varices, mais également éliminer les conséquences et la cause de son apparition, ainsi que prévenir le re-développement de la pathologie.

Vous pouvez acheter Nanovein sur le site Web du fabricant.

Pourquoi les veines pelviennes gonflent

La principale cause de varices est considérée comme des parois faibles des vaisseaux sanguins, qui ne sont pas en mesure de supporter la charge du flux sanguin pendant la grossesse. Le volume sanguin d'une femme enceinte augmente de 36% à la 40e semaine. Si les valves qui sont censées restreindre la pression artérielle sont héréditaires faibles, elles s'ouvrent et le sang veineux reflue et stagne. La conséquence est l'expansion des parois des vaisseaux sanguins et leur inflammation.

Il est également nécessaire de prendre en compte les facteurs contribuant au développement de la maladie et, si possible, d'affaiblir leur effet:

  1. La croissance utérine pendant la gestation aggrave le flux sanguin dans les organes, les serrant.
  2. Les caractéristiques de la vie sexuelle – avec interruption des rapports sexuels – augmentent le flux sanguin dans le bas du corps.
  3. Les grossesses antérieures, les fausses couches, les avortements, l'accouchement affaiblissent les fibres musculaires des veines.
  4. Une forte augmentation du poids corporel a un effet négatif sur l'ensemble du système circulatoire du corps.
  5. L'haltérophilie et l'effort physique augmentent la pression artérielle dans les organes pelviens.
  6. Un mode de vie fixe, un séjour prolongé dans une position inconfortable contribuent à la stagnation et à l'épaississement du sang.
  7. Si la grossesse n'est pas la première et que la précédente a montré une détérioration des veines, ou si la femme a déjà des varices aux jambes, alors il suffit de prêter attention aux premiers symptômes de cette maladie dans la grossesse actuelle.
Nanovein  Prévention des varices (2)

Qu'est-ce qu'une expansion veineuse dangereuse pendant la grossesse

Les complications qui peuvent survenir des varices pendant toute la période de préparation d'une femme à devenir mère comportent un danger potentiel pour le bébé à naître et la femme enceinte:

  1. La formation de caillots sanguins – entraîne un colmatage des paupières, une détérioration de l'apport sanguin au placenta et, par conséquent, une insuffisance placentaire et une hypoxie fœtale.
  2. Un flux sanguin altéré dans le système général associé au bébé peut provoquer une naissance prématurée.
  3. L'incapacité d'accoucher de manière naturelle est souvent causée par la probabilité de saignements internes.
  4. Un danger pour la vie de la mère peut survenir lorsque les veines se rompent pendant l'accouchement.

Des conditions complexes de veines pendant la grossesse peuvent également survenir, après quoi un accouchement ultérieur n'est pas recommandé, car elles constitueront un danger direct pour la vie de la femme.

Signes de maladie des veines pelviennes

Les médecins exhortent les femmes enceintes à prêter attention à toutes les anomalies au cours de la grossesse afin d'identifier celles qui ont des varices pelviennes. L'expansion veineuse est presque impossible à détecter au stade initial de son développement, comme cela peut être fait, par exemple, en cas de varices des jambes. Les femmes enceintes ont tendance à attribuer ses symptômes aux conséquences de leur «position intéressante».

Cependant, ils doivent savoir:

  • des douleurs tiraillantes dans le bas de l'abdomen, qui s'intensifient avec une position debout prolongée ou après un rapport sexuel;
  • une sensation de lourdeur dans l'aine et le périnée;
  • une augmentation des écoulements muqueux du vagin;
  • douleur pendant la miction;
  • l'apparition d'un réseau vasculaire à l'intérieur des cuisses et des fesses, ainsi que d'un motif bleu visible d'une couronne dans la région des organes génitaux externes.

Tous les symptômes ci-dessus suggèrent qu'il existe et développe des varices dans la région pelvienne, donc les femmes enceintes ne doivent pas être ignorées. Le médecin peut établir un diagnostic précis après un examen instrumental effectué sur la base des plaintes du patient.

Afin de ne pas interférer avec le déroulement de la grossesse et de ne pas nuire à la mère et au bébé à naître, seules certaines méthodes peuvent être utilisées:

  • examen échographique des organes pelviens – pour détecter les veines dilatées et leurs nœuds enflammés;
  • Dopplerographie – pour l'examen de la circulation sanguine dans l'utérus et le placenta;
  • phlébographie transcutanée – pour détecter la formation de caillots sanguins;
  • laparoscopie – n'est utilisée qu'en dernier recours pour clarifier le diagnostic.
Nanovein  L'iode contre les varices

Très souvent, après l'accouchement, les veines redeviennent normales et ne gênent plus la femme. Mais ce sera après l'accouchement. Et, étant enceinte, vous devez aborder votre santé de manière responsable et effectuer exactement le traitement prescrit par le médecin.

Comment traiter les varices pendant la grossesse

Plus tôt les varices pelviennes sont diagnostiquées à leur stade initial de développement, plus le traitement sera sûr et fiable. La chirurgie est extrêmement rare, car elle peut constituer un danger pour l'enfant. Par conséquent, s'il y a une expansion des veines du bassin, pendant la "position intéressante", appliquez des mesures douces pour contrôler leur état.

Tenez compte des situations fréquentes:

  1. Si à la suite d'une échographie, une stagnation de sang dans les veines est détectée, il est possible que des exercices thérapeutiques, le respect d'un mode de vie sain et le port de sous-vêtements de compression soient prescrits.
  2. Si des varices de la vulve sont détectées, l'utilisation de mesures plus drastiques est nécessaire: la prise de médicaments venotoniques – Detralex, Phlebodia et des onguents à usage externe tels que Troxevasin, Venoruton.
  3. S'il existe une menace pour le fœtus en raison d'une hypoxie sévère, le traitement est effectué avec une hospitalisation et des antihypoxants sont prescrits.

Si des varices d'une femme enceinte sont détectées, elle devrait être sous la supervision de deux spécialistes – un gynécologue et un phlébologue.

Comment prévenir une maladie

Il est recommandé que chaque femme qui décide de devenir mère, même avant le début de cette condition, commence des mesures préventives pour réduire les varices des organes pelviens.

Les principales mesures de prévention consisteront en des points simples:

  • connaître l'état de vos vaisseaux sanguins avant la grossesse et, au minimum, suivre un traitement;
  • mener une vie mobile, empêchant le sang de stagner;
  • manger la nourriture qui contribue au nettoyage rapide des intestins;
  • Ne portez pas de sous-vêtements serrés et de chaussures inconfortables;
  • Habituez-vous à dormir sur le côté avec les jambes levées;
  • prendre une douche de contraste quotidienne, en particulier dans le périnée et les jambes;
  • faire régulièrement des exercices thérapeutiques et nager dans un mode spécial;
  • Portez des vêtements de compression qui réduisent la vasodilatation.

Une attention particulière à l'état de leurs veines doit être accordée aux femmes qui ont une prédisposition génétique, et dès les premiers signes de la maladie, consultez un spécialiste. Une femme enceinte doit être consciente de la responsabilité qui lui incombe pour la santé et la vie du futur bébé: elle ne doit en aucun cas s'auto-soigner. Et pour mener une vie saine et abandonner toutes les mauvaises habitudes, ce sera la meilleure prévention des varices.

Lagranmasade France