Causes, symptômes, traitement, prévention de la maladie des éléphants

L'éléphantiasis, également appelé éléphantiasis, est une pathologie rare. Le plus souvent, il est diagnostiqué chez les résidents des pays tropicaux où vivent les vers filaires – des agents pathogènes. Chez 90% des patients, on observe une éléphantiasis des jambes, rarement la maladie capture le visage, les organes génitaux, les mains, les seins. Les parties malades du corps atteignent une taille énorme, les membres inférieurs deviennent similaires aux pattes d'un éléphant, d'où le nom.

Les varices sont facilement éliminées sans chirurgie! Pour cela, de nombreux Européens utilisent Nanovein. Selon les phlébologues, c'est la méthode la plus rapide et la plus efficace pour éliminer les varices!

Nanovein est un gel peptidique destiné au traitement des varices. Il est absolument efficace à n'importe quel stade de la manifestation des varices. La composition du gel comprend 25 composants cicatrisants exclusivement naturels. En seulement 30 jours d'utilisation de ce médicament, vous pouvez vous débarrasser non seulement des symptômes des varices, mais également éliminer les conséquences et la cause de son apparition, ainsi que prévenir le re-développement de la pathologie.

Vous pouvez acheter Nanovein sur le site Web du fabricant.

Qu'est-ce que l'éléphantiasis?

La maladie des éléphants est une condition pathologique dans laquelle les vaisseaux lymphatiques sont affectés, ce qui provoque une lymphostase – une violation de la circulation lymphatique.

La lymphe est un liquide presque transparent qui circule à travers les vaisseaux lymphatiques, transportant des cellules immunitaires – les lymphocytes. Les fonctions de ce fluide sont la préservation de la composition et de la structure optimales des tissus, la distribution des substances liquides dans tout le corps, la régulation du système immunitaire et l'élimination des toxines des tissus.

Avec l'éléphantiasis, une altération de la circulation lymphatique et l'expansion des parois vasculaires provoquent le développement d'une inflammation chronique, conduisant à la sclérose des vaisseaux lymphatiques. La déformation vasculaire se produit, en raison d'une altération de la circulation sanguine et de l'hypoxie, les tissus conjonctifs se développent. En conséquence, la fibromatose se développe – les fibres musculaires sont remplacées par les tissus conjonctifs. Le processus pathologique capture la peau et les tissus sous-cutanés. La zone affectée du corps devient anormalement grande.

Environ 250 millions de personnes souffrent d'éléphantiasis sur la planète. La plupart des femmes tombent malades et présentent déjà des signes de la maladie dans l'enfance.

Causes de la maladie

Divers facteurs négatifs peuvent provoquer un blocage lymphatique et une stase lymphatique:

  • érysipèle;
  • filariose lymphatique – dommages vasculaires – helminthes portés par les moustiques et les moustiques;
  • pathologies génétiques du système lymphatique;
  • manque d'activité motrice;
  • tumeurs malignes;
  • les varices;
  • la syphilis;
  • les engelures;
  • les maladies de la peau;
  • chirurgie pour enlever les ganglions lymphatiques.
Nanovein  Douleur dans les veines des jambes et son traitement

Une lymphostase peut survenir pendant la grossesse si une femme a une prédisposition génétique.

Les symptômes de la maladie

L'éléphantiasis à un stade précoce ne s'accompagne pas de symptômes graves. L'éléphantiasis passe souvent de lui-même. Une caractéristique de la maladie est un changement d'exacerbation par rémission prolongée. Une personne malade à un stade précoce ne ressent aucun changement dans le corps. En raison de la légère stagnation de liquide dans les canaux lymphatiques, un léger gonflement peut se produire.

Au deuxième stade de la maladie, l'œdème devient sévère. Les pieds et les doigts sont déformés, l'inflammation passe progressivement aux genoux et aux hanches.

La troisième étape est considérée comme incurable. Une personne malade ne peut pas bouger normalement, les tissus subissent des changements trophiques et la peau affectée grossit.

Le plus souvent, l'éléphantiasis se développe à la suite d'une infection du corps par des filaires. Les parasites pénètrent dans le corps humain à travers la trompe d'un insecte piqueur, la période d'incubation de la maladie dure de 3 à 18 mois. Les helminthes adultes vivent dans les ganglions lymphatiques et les vaisseaux, sous la peau, dans les paupières et les globes oculaires, dans la cavité abdominale. Les vaisseaux des jambes, le scrotum chez l'homme et les glandes mammaires chez la femme sont principalement touchés.

Les symptômes de la filariose chez l'homme ne sont pas les mêmes à différents stades de la maladie. Au premier stade, les signes de la maladie sont les suivants:

  • éruption cutanée douloureuse;
  • la fièvre;
  • ganglions lymphatiques enflés;
  • bronchospasme, toux;
  • inflammation des testicules et du cordon spermatique chez les hommes;
  • inflammation du sein chez les femmes;
  • inflammation des membranes des articulations.

Au deuxième stade de la maladie, les signes suivants de la présence de microfolaires dans le corps humain sont notés:

  • inflammation des ganglions lymphatiques et des vaisseaux sanguins;
  • rupture des capillaires lymphatiques;
  • accumulations sous-cutanées d'helminthes, ressemblant à des nœuds mous et mobiles sous la peau;
  • accumulations de parasites dans les paupières et les globes oculaires, c'est pourquoi une conjonctivite se développe – inflammation de la membrane conjonctivale, ainsi qu'une uvéite – inflammation des vaisseaux de l'œil.

La troisième étape de la filariose s'accompagne des symptômes suivants:

  • éléphantiasis;
  • chilurie – l'apparition de lymphe dans l'urine;
  • ascite – accumulation de lymphe dans la cavité abdominale;
  • pneumonie
  • abcès – l'apparition de capsules purulentes sur la peau.

diagnostics

Tout d'abord, le médecin procède à une anamnèse, puis examine le patient, palpe les zones touchées du corps. Il y a souvent une manifestation d'éléphantiasis à travers des pathologies de la glande thyroïde, des maladies infectieuses et d'autres maladies. Pour confirmer le diagnostic, le médecin envoie le patient subir un test ELISA pour la présence d'anticorps contre les parasites, un test sanguin clinique, une microscopie de frottis sanguin, une analyse sérologique et une provocation anthelminthique à la diéthylcarbamazine. De plus, le patient passe par:

  • angiographie;
  • Échographie des vaisseaux sanguins;
  • Radiographie des membres;
  • imagerie par résonance magnétique;
  • thermographie;
  • lymphoscintigraphie.
Nanovein  Méthodes de chirurgie des varices dans les jambes

traitement

Un traitement symptomatique est utilisé, la maladie n'est pas complètement guérie. Le traitement comprend:

  • prendre des médicaments;
  • porter un bandage ou des bandages élastiques;
  • gymnastique médicale;
  • massage
  • procédures physiothérapeutiques;
  • un régime.

La thérapie conservatrice n'est utilisée qu'à un stade précoce de la maladie. Avec une maladie avancée, l'amputation du membre affecté est nécessaire.

Les méthodes thérapeutiques ci-dessus ont les effets suivants:

  • stimuler le flux de nutriments vers les tissus;
  • réduire la formation de lymphe;
  • éliminer les toxines du corps;
  • améliorer l'état des vaisseaux sanguins;
  • arrêter la croissance du tissu conjonctif.

Thérapie médicamenteuse

Au premier stade de l'éléphantiasis sont utilisés:

  • antihistaminiques pour soulager les réactions allergiques (loratadine);
  • médicaments anthelminthiques qui empêchent les parasites de se multiplier (pipérazine);
  • angioprotecteurs pour normaliser la nutrition tissulaire (Rutozid);
  • pyridoxine pour améliorer le métabolisme.

Au deuxième stade de la maladie, il est prescrit:

  • angioprotecteurs pour relaxer les vaisseaux musculaires (troxérutine);
  • enzymes pour normaliser les fibres (Lidase);
  • anti-inflammatoires non stéroïdiens (Reopirin);
  • médicaments désensibilisants pour soulager l'inflammation (Claritin);
  • des biostimulants qui ramollissent le tissu conjonctif;
  • vitamines

Dans la troisième étape, pour maintenir l'organisme nommer:

  • angioprotecteurs pour réduire l'œdème (troxérutine);
  • des antibiotiques pour tuer l'infection dans les tissus malades (azithromycine);
  • veinotonique pour améliorer la circulation des fluides dans les vaisseaux (Detralex).

Remèdes populaires

Le traitement de l'éléphantiasis avec des remèdes populaires est inutile. Les recettes de médecine traditionnelle ne peuvent être utilisées qu'en complément de la thérapie principale.

Vous pouvez faire des vinaigrettes au sel. Vous devez prendre 2 cuillères à café de sel, dissoudre dans un verre d'eau chaude. La solution est mouillée avec un bandage, appliqué sur une zone malade du corps. Le bandage est détenu pendant 12 heures.

Pour traiter l'éléphantiasis à la maison, vous pouvez utiliser la ceinture en tourmaline et la genouillère. Ces appareils renforcent le tissu musculaire et réduisent la congestion des fluides dans les vaisseaux.

Prévention

Il n'y a pas de mesures préventives spécifiques. Pour réduire la probabilité de développer la maladie, les médecins conseillent seulement de garder le poids corporel sous contrôle, n'ignorent pas le traitement des lésions cutanées et massent les jambes en cas de gonflement.

conclusion

L'éléphantiasis est une maladie grave, entraînant souvent une invalidité. Par conséquent, il est impossible d'ignorer la maladie, dès ses premiers signes, il est nécessaire de commencer immédiatement le traitement. Avec une pathologie avancée, aucun médecin ne donnera un pronostic positif.

Lagranmasade France