Causes, diagnostic et traitement des varices de l’œsophage

Une variété de varices sont les varices de l'oesophage. Au cours de ce processus pathologique, les veines de l'œsophage sont déformées, des extensions apparaissent sur elles et la membrane muqueuse de l'organe dans ces zones devient plus mince et devient sujette à l'inflammation. Le danger de la maladie réside dans le fait que cette pathologie peut ne se manifester en aucune façon avant le premier saignement.

Les varices sont facilement éliminées sans chirurgie! Pour cela, de nombreux Européens utilisent Nanovein. Selon les phlébologues, c'est la méthode la plus rapide et la plus efficace pour éliminer les varices!

Nanovein est un gel peptidique destiné au traitement des varices. Il est absolument efficace à n'importe quel stade de la manifestation des varices. La composition du gel comprend 25 composants cicatrisants exclusivement naturels. En seulement 30 jours d'utilisation de ce médicament, vous pouvez vous débarrasser non seulement des symptômes des varices, mais également éliminer les conséquences et la cause de son apparition, ainsi que prévenir le re-développement de la pathologie.

Vous pouvez acheter Nanovein sur le site Web du fabricant.

raisons

Toutes les causes des varices œsophagiennes peuvent être combinées dans une petite liste:

  • hypertension portale (cause principale);
  • l'hypertension;
  • pathologie congénitale.

L'hypertension systémique est la cause de cette maladie beaucoup moins souvent que le portail. Ceci est une conséquence de l'insuffisance cardiaque et vasculaire chronique, à cause de laquelle la pression augmente dans la circulation systémique. Si l'hypertension systémique devient la cause de l'expansion des veines, les nœuds sur les veines sont 2-3 fois plus petits et sont situés sur toute la longueur de l'œsophage, et avec le portail, les nœuds se forment dans la partie inférieure de cet organe et dans la partie supérieure de l'estomac.

L'hypertension portale se développe à la suite d'une hépatite ou d'une hépatose hépatique grasse, d'un développement anormal de ses vaisseaux, d'une cirrhose d'origines diverses et d'autres pathologies complexes du foie ou du pancréas. Si ces organes pressent la veine porte, le sang est éjecté le long des branches de la circulation sanguine centrale à travers les vaisseaux de l'estomac dans les veines de l'œsophage, et la pression y monte.

Les veines de l'œsophage ne sont pas conçues pour des charges élevées – leurs parois sont minces et les tissus environnants ne sont pas suffisamment denses pour fournir le bon niveau de compression. Avec des surcharges, les murs s'étirent et des nœuds dépassent dans les zones amincies.

Symptômes

Si les varices de l'œsophage ne sont pas détectées par hasard, les signes de la maladie n'apparaissent qu'au début du premier saignement lorsque le nœud est cassé.

Quelques jours avant la complication, on peut ressentir une lourdeur derrière le sternum, ainsi que des difficultés à avaler des aliments solides, des brûlures d'estomac, des éructations avec un goût aigre.

Le saignement peut être déclenché par des fluctuations de la pression artérielle, qui surviennent souvent après une suralimentation ou un effort physique. Si la perte de sang est minime, ils peuvent ne pas être remarqués, car le processus ne s'accompagne pas de symptômes clairs, mais progressivement une violation de la synthèse de l'hémoglobine due à une carence en fer et à une anémie ultérieure se fera sentir. Une perte de sang mineure avec des varices de l'œsophage se manifeste comme suit:

  • nausée
  • excréments noirs dus à la présence de sang coagulé;
  • vomissements avec des traces de sang dans le contenu.

Une perte de sang abondante se fait sentir par une augmentation de la fréquence cardiaque avec une baisse simultanée de la pression, une forte faiblesse, des vomissements sanglants sévères, de la confusion.

Diagnostic des varices de l'œsophage

Le diagnostic ne peut être établi uniquement sur la base des symptômes énumérés ci-dessus. Par conséquent, en plus d'un test sanguin effectué pour évaluer l'état général du patient, des examens matériels sont prescrits:

  • radiographie de l'œsophage (à l'aide d'un agent de contraste, vous pouvez voir la déformation des parois causée par des nœuds dilatés des veines);
  • endoscopie (la méthode la plus informative pour détecter les varices œsophagiennes et le choix des tactiques thérapeutiques).
Nanovein  Ce qui est inclus dans le thé du monastère à partir de varices

Pour identifier la maladie primaire qui a conduit aux varices de l'œsophage, le médecin peut prescrire une IRM du foie, une échographie des organes abdominaux.

Classification

Plusieurs classifications des varices œsophagiennes ont été développées. Plus en détail, 4 stades (degrés) d'un défaut dans les veines et la muqueuse de l'œsophage sont considérés:

  • à 1 degré, les veines ne sont pas étirées de plus de 3 mm, des protubérances uniques sont observées, trouvées uniquement lorsque l'œsophage est examiné avec un endoscope;
  • à 2 degrés, les nodules dans les veines s'étirent jusqu'à une taille de plus de 3 mm, les vaisseaux deviennent irréguliers et alambiqués, aucun rétrécissement n'est observé dans les lumières veineuses. Ce degré de pathologie est visible avec la radiologie de contraste. Il n'y a aucun changement sur la membrane muqueuse de l'œsophage;
  • à 3 degrés, des venectasies persistantes apparaissent, le ton des parois vasculaires diminue, les nœuds apparaissent clairement à l'intérieur de l'œsophage. La muqueuse de l'œsophage change, un reflux gastro-œsophagien se développe. À l'endoscopie, on trouve des veines bleues sinueuses avec des zones rougies ou érosives. La radiographie révèle une surface qui semble être recouverte de verrues et de polypes;
  • à 4 degrés, les nœuds deviennent gros et se connectent en grappes qui chevauchent la lumière de l'œsophage, dont la muqueuse s'amincit.

En Russie, la classification développée en 1997 est très répandue, divisant la pathologie en 3 degrés selon le diamètre des nodules dans les veines: jusqu'à 5 mm, 5-10 mm et plus de 10 mm. La varicose œsophagienne se voit attribuer un code selon le classificateur international. Le code CIM-10 pour une maladie avec saignement est I85.0, sans saignement – I85.9.

Traitement des varices œsophagiennes

La principale cause de saignement œsophagien est une crise hypertensive dans le système porte, une détérioration de la coagulation sanguine, des changements trophiques dans la membrane muqueuse de l'œsophage dus à l'exposition aux sucs gastriques avec reflux existant et une perturbation de la circulation sanguine.

Il est impossible de guérir les varices œsophagiennes et, en matière de traitement, elles signifient la prévention des saignements pouvant entraîner la mort. La méthode de traitement doit être complète et dépendre des symptômes de la maladie:

  • un gastro-entérologue traite la maladie primaire qui a conduit à des problèmes de l'œsophage et développe un schéma de prévention des saignements, prescrit des médicaments qui renforcent les parois des vaisseaux sanguins;
  • L'intervention chirurgicale est effectuée lorsque le saignement a commencé ou qu'il y a un risque que le nœud variqueux soit endommagé et qu'un saignement important se développe.

Le traitement consiste en toute une série de mesures qui obligent le patient à respecter un mode de vie approprié, y compris un régime alimentaire, une limitation de l'activité physique, en suivant attentivement les recommandations du médecin traitant.

Remèdes populaires

La médecine traditionnelle n'est utilisée qu'en complément du traitement traditionnel. Herbes sélectionnées qui renforcent les parois des vaisseaux sanguins, cholérétiques, soutenant le foie, contribuant à la vidange en temps opportun et en douceur de l'intestin.

Une décoction d'un mélange de baies séchées de sorbier rouge et de rose sauvage a un effet cholérétique et renforce les parois vasculaires. Pour préparer le bouillon, faire bouillir 5 minutes dans 2 verres d'eau 1 cuillère à soupe. matières premières, refroidir un peu et filtrer. Prenez 1/2 tasse plusieurs fois par jour.

Les fleurs japonaises de Sophora contiennent beaucoup de vitamine PP et renforcent bien les parois des vaisseaux sanguins, dont la perfusion est utilisée en cours de 2 ou 3 mois avec un intervalle obligatoire d'au moins 10 jours entre eux. Les matières premières séchées sont brassées sous forme de thé (1 cuillère à soupe pour 1 tasse d'eau bouillante) et bues 3 à 4 fois par jour, indépendamment de l'apport alimentaire.

régime

La diététique, en plus de se débarrasser des mauvaises habitudes et d'une activité physique modérée, n'est pas la méthode principale mais importante de traitement des varices œsophagiennes. Le régime doit être complet, non traumatisant pour les parois de l'œsophage, ne pas provoquer d'œsophagite par reflux (reflux de sucs gastriques dans l'œsophage) et aider à réduire la densité sanguine. Le patient doit respecter les principes de nutrition suivants:

  • choisir des produits qui affectent l'état du sang pour la cuisson: fruits de mer et aliments riches en vitamine C et en fibres végétales;
  • refuser les aliments qui irritent l'œsophage: assaisonnements épicés, viandes fumées, cornichons, marinades, thé et café forts, boissons alcoolisées;
  • les produits doivent être bouillis dans l'eau ou cuits à la vapeur, parfois vous pouvez faire cuire au four, refuser la friture;
  • la nourriture doit être molle, avoir une consistance pâteuse;
  • les situations qui provoquent des reflux nocturnes de sucs gastriques dans l'œsophage doivent être évitées: ne pas manger pendant 3 à 4 heures avant le coucher et soulever le lit de la tête de la tête de 10 à 15 cm;
  • observer le régime de consommation en buvant au moins 1,5 litre d'eau par jour;
  • la fonction hépatique doit être facilitée en éliminant les aliments gras de l'alimentation.
Nanovein  Collants thérapeutiques pour varices comment choisir

Vous devez manger en petites portions, de préférence avec une cuillère à café, de sorte que la nourriture pénètre un peu dans l'œsophage. Avec un excès de poids existant, vous devez limiter la teneur en calories des produits, car l'obésité affecte négativement l'état des organes internes, des vaisseaux sanguins et des niveaux hormonaux.

Médicaments

La tâche principale du traitement des varices aux premiers stades est de minimiser les risques de saignement. Cela sera facilité par une baisse de la pression artérielle, la prévention de ses pics. Pour soulager la pression des veines de l'œsophage, il est nécessaire de réduire la pression dans les vaisseaux portaux. Les médicaments ayant une action similaire sont divisés en 2 groupes:

  1. Vasodilatateurs relaxant les muscles lisses des parois des vaisseaux sanguins. Ils sont inclus dans le schéma thérapeutique après stabilisation de la pression artérielle à une plage de 100-110 mm RT. Art.
  2. Vasoconstricteurs qui réduisent la pression artérielle et le volume sanguin dans le canal porte.

Si une maladie du degré initial est détectée, il faut se concentrer sur l'élimination de la cause de la pathologie, dont dépendent la sélection des médicaments et le schéma d'administration.

En cas de saignement, un traitement hémostatique est prescrit.

Le régime de traitement comprend des vitamines, des préparations de calcium, du plasma fraîchement congelé. Pour de nombreux patients, les méthodes de thérapie conservatrice sont insuffisantes.

Chirurgie

La tâche de la chirurgie est d'arrêter radicalement le saignement. Le choix de la méthodologie dépend de plusieurs facteurs dont le principal est l'état de l'œsophage du patient. La chirurgie traditionnelle est utilisée pour rincer les varices de l'œsophage simultanément avec les veines de l'estomac. Étant donné que l'opération est abdominale, la récupération prend beaucoup de temps.

La chirurgie endovasculaire (également appelée radiologie interventionnelle) permet une intervention chirurgicale par petites piqûres. Des opérations radiologiques sont effectuées pour placer des shunts – en contournant la zone affectée de la veine, une voie supplémentaire pour la circulation sanguine est créée.

Avec l'œsophagoscopie, une ligature de l'artère splénique, du portail et des veines non appariées est pratiquée, des opérations endoscopiques pour la ligature des veines dilatées sont effectuées. À l'aide de l'endoscopie, un sclérosant est également introduit dans la lumière de la veine ou dans les tissus entourant le nœud variqueux dans le but de sa compression ultérieure par le tissu conjonctif progressivement formé.

Prévention

La prévention de la dilatation œsophagienne vise principalement à maintenir un bon état du système vasculaire et un foie sain. Les maladies émergentes doivent être traitées immédiatement. Les recommandations générales concernent le mode de vie et comprennent l'abandon de mauvaises habitudes, une alimentation saine et un exercice modéré.

Complications

En raison de complications, les varices œsophagiennes se réfèrent à des maladies avec un pourcentage élevé de décès.

La maladie est incurable, mais si un diagnostic rapide est posé, le problème est détecté et un traitement adéquat est démarré, la qualité de vie du patient s'améliore et les saignements possibles sont évités.

Si le saignement commence, la mort survient dans 50% des cas. Le résultat dépend de l'état général du corps et de la maladie primaire conduisant à une maladie œsophagienne. La moitié des patients survivants rechutent dans les 1-2 ans après le saignement. Le pronostic après un saignement primaire est défavorable car le saignement ne commence qu'avec une maladie primaire sévère.

Lagranmasade France