Causes et symptômes de la lymphadénite inguinale, spécificités du traitement

La lymphadénite inguinale est une inflammation des ganglions lymphatiques de l'aine. La maladie se caractérise par des symptômes vifs, s'accompagne de douleur et constitue un grave danger pour la santé, elle nécessite donc un diagnostic et un traitement en temps opportun. Les manifestations et les causes de la maladie sont les mêmes pour les hommes et les femmes, le plus souvent la pathologie est associée aux maladies inflammatoires du système génito-urinaire et aux infections sexuellement transmissibles.

Les varices sont facilement éliminées sans chirurgie! Pour cela, de nombreux Européens utilisent Nanovein. Selon les phlébologues, c'est la méthode la plus rapide et la plus efficace pour éliminer les varices!

Nanovein est un gel peptidique destiné au traitement des varices. Il est absolument efficace à n'importe quel stade de la manifestation des varices. La composition du gel comprend 25 composants cicatrisants exclusivement naturels. En seulement 30 jours d'utilisation de ce médicament, vous pouvez vous débarrasser non seulement des symptômes des varices, mais également éliminer les conséquences et la cause de son apparition, ainsi que prévenir le re-développement de la pathologie.

Vous pouvez acheter Nanovein sur le site Web du fabricant.

Qu'est-ce que la lymphadénite?

Les ganglions lymphatiques inguinaux sont situés par voie sous-cutanée dans la zone du ligament inguinal, ils collectent toute la lymphe des jambes, du périnée, des organes génitaux

La lymphadénite est appelée inflammation des ganglions lymphatiques. La pathologie peut affecter les ganglions lymphatiques de n'importe quel groupe. La lymphadénite inguinale est une pathologie courante du système lymphatique.

Le développement de la maladie est dû à la pénétration de l'infection dans les ganglions lymphatiques. En règle générale, l'inflammation locale des ganglions lymphatiques est associée à des maladies d'organes situés dans la même zone. Cela est dû à la fonction des ganglions lymphatiques. Ils servent de filtre, purifiant la lymphe des toxines et des micro-organismes infectieux. Avec l'infection des organes de la lymphe, il transfère des agents pathogènes aux ganglions lymphatiques pour un filtrage supplémentaire. Dans le cas d'un système immunitaire affaibli, le corps ne peut pas faire face seul aux agents pathogènes. Les ganglions lymphatiques absorbent les agents pathogènes de la lymphe, cependant, en raison de l'immunité affaiblie, ils ne peuvent pas se «débarrasser» d'eux-mêmes. Les toxines et les agents pathogènes se déposent dans les ganglions lymphatiques, ce qui provoque le début du processus inflammatoire.

Classification de la lymphadénite

Selon le classificateur international des maladies ICD-10, la lymphadénite inguinale est indiquée par le code L04.8. En règle générale, cette maladie se présente sous une forme aiguë, caractérisée par une apparition soudaine et une augmentation rapide des symptômes.

Par la nature du cours, une forme chronique du processus inflammatoire se distingue également. Il se développe dans le contexte de maladies infectieuses latentes ou en raison d'une inflammation aiguë non traitée des ganglions lymphatiques.

La forme chronique de la lymphadénite se caractérise par des symptômes plus bénins, cependant, elle s'accompagne d'un inconfort sévère, elle ne reste donc pas sans l'attention du patient.

Par localisation, la lymphadénite inguinale fait référence à des processus inflammatoires superficiels, ce qui s'explique par les particularités de la localisation de ce groupe de ganglions lymphatiques.

Selon l'implication des ganglions lymphatiques, la lymphadénite inguinale chez l'homme et la femme est unilatérale, bilatérale et étendue.

Inflammation unilatérale du ganglion lymphatique d'un côté de la région inguinale. En conséquence, avec une lymphadénite bilatérale, les ganglions lymphatiques gauche et droit sont enflammés. En règle générale, la maladie se réfère à une inflammation locale, c'est-à-dire qu'un nœud est affecté de chaque côté. Une forme grave de pathologie est une lymphadénite inguinale étendue ou répandue, dans laquelle tout le groupe régional de ganglions lymphatiques s'enflamme dans l'aine. Cette forme de la maladie est plus une complication d'un processus inflammatoire localisé qu'une maladie indépendante. L'inflammation de l'ensemble du groupe est due à la propagation de l'infection d'un ganglion lymphatique aux voisins.

Nanovein  Comment traiter la mycose des ongles pendant l'allaitement

De par la nature de l'inflammation, la lymphadénite de l'aine est divisée en séreuse et purulente. L'inflammation aseptique est appelée séreuse, c'est-à-dire qu'il n'y a pas d'agents bactériens dans les ganglions lymphatiques. Un processus inflammatoire purulent s'accompagne de la formation d'une suppuration et, avec progression, d'un abcès. Un abcès est une grande cavité enflammée dans un organe rempli de pus. L'inflammation purulente est dangereuse pour le développement d'une nécrose tissulaire. En règle générale, une lymphadénite purulente dans l'aine chez les femmes et les hommes se développe en raison de l'absence de traitement rapide de la forme séreuse de la maladie.

Selon la cause du développement, la lymphadénite inguinale est divisée en spécifique et non spécifique. Un processus inflammatoire spécifique est associé au développement de la syphilis, de la gonorrhée, de la tuberculose, etc. La lymphadénite inguinale non spécifique dans la classification internationale a un code selon la CIM-10 I88.

Les symptômes de la maladie

La lymphadénite inguinale provoque un inconfort et une douleur dans l'aine pendant le mouvement (normalement, les ganglions lymphatiques de la région inguinale ne sont pas ressentis et ne sont pas visualisés à l'extérieur)

La lymphadénite dans la région inguinale est la même chez les hommes et les femmes. Le principal symptôme est une augmentation significative de la taille du ganglion lymphatique. Selon l'emplacement de l'inflammation, un gros tubercule peut apparaître dans la partie supérieure de l'aine, au milieu du pli inguinal ou dans la partie inférieure du pubis.

Signes et symptômes de la lymphadénite inguinale:

  • gonflement sévère et ganglion lymphatique élargi;
  • rougeur de la peau dans la zone touchée;
  • douleur à la palpation et mouvements brusques;
  • augmentation de la température corporelle de plus de 38 degrés;
  • symptômes d'intoxication générale;
  • sueurs nocturnes;
  • panne et faiblesse.

Le ganglion lymphatique enflammé augmente considérablement de taille et se détache nettement sur le fond de la région inguinale. Le tubercule apparu peut atteindre 5-7 cm de diamètre. Un symptôme spécifique de l'inflammation du ganglion lymphatique est la douleur. En cas d'inflammation séreuse, le syndrome douloureux se fait sentir à la palpation, pire lors de la marche en raison de la friction du ganglion lymphatique sur les vêtements. Dans le cas d'un processus inflammatoire purulent, la douleur est constamment présente. Au repos, il est pulsatoire et constant, et à la palpation s'intensifie, se manifeste fortement.

La lymphadénite inguinale s'accompagne d'un inconfort sévère, car les ganglions lymphatiques de cette zone sont constamment recouverts de vêtements. Le port de sous-vêtements serrés entraîne un gonflement encore plus important du ganglion lymphatique et une douleur intense.

Les symptômes d'intoxication générale comprennent des maux de tête, une perte de force, des nausées et une faiblesse. Avec des charges et des mouvements brusques, la douleur peut irradier vers le bas de l'abdomen et le bas du dos.

Causes de la maladie

Comme déjà mentionné, la lymphadénite inguinale peut être causée par des agents pathogènes spécifiques et non spécifiques. Dans ce cas, la maladie n'est pas primaire, mais se développe dans le contexte de processus pathologiques dans les organes du système génito-urinaire. Les causes spécifiques de la lymphadénite chez les hommes et les femmes comprennent les maladies sexuellement transmissibles:

Parmi les maladies spécifiques accompagnées du développement d'une lymphadénite inguinale, la tuberculose se distingue également. Lorsqu'ils sont infectés par le bacille de Koch, les ganglions lymphatiques de la poitrine et du cou sont généralement affectés, mais dans 10% des cas de tuberculose latente, les ganglions lymphatiques inguinaux peuvent s'infecter.

Causes non spécifiques du développement de la maladie:

  • candidose génitale;
  • urétrite bactérienne;
  • prostatite infectieuse chez les hommes;
  • maladies ovariennes inflammatoires;
  • épididymite aiguë;
  • furonculose;
  • ulcères trophiques et abcès des membres inférieurs.

L'infection pénètre dans les ganglions lymphatiques avec un flux lymphatique. L'inflammation des ganglions lymphatiques inguinaux est toujours associée à des maladies des organes pelviens ou des membres inférieurs. La forme purulente de la maladie est causée par l'action du streptocoque et du staphylocoque et se développe souvent contre la formation de furoncles dans l'aine – de grands foyers cutanés d'inflammation remplis de pus (abcès).

Qu'est-ce qu'une maladie dangereuse?

Une maladie lancée et détectée prématurément peut entraîner une intoxication sanguine

Nanovein  Comment traiter les varices chez les hommes

La lymphadénite inguinale compromet considérablement la santé des femmes et des hommes. En plus du fait que la pathologie provoque un inconfort et aggrave la qualité de vie, l'inflammation de ce groupe de ganglions lymphatiques peut avoir des conséquences négatives pour tout l'organisme. Tout d'abord, il convient de garder à l'esprit que la maladie est causée par des infections sexuellement transmissibles. Certaines maladies peuvent être asymptomatiques, par exemple la gonorrhée, de sorte que l'inflammation des ganglions lymphatiques peut rester pendant longtemps la seule violation visible dans le corps. Dans ce cas, il est nécessaire de consulter un médecin en temps opportun afin d'identifier une infection dangereuse et de suivre un traitement.

L'inflammation purulente est potentiellement dangereuse par la formation d'un abcès. Il peut éclater avec des dommages mécaniques, puis le contenu purulent pénètre dans le système lymphatique, puis dans la circulation sanguine générale. Il provoque une septicémie – empoisonnement du sang. De plus, avec la suppuration dans les ganglions lymphatiques, des foyers de nécrose se forment, ce qui peut conduire à l'apparition de granulomes, un risque potentiellement dangereux de dégénérescence des cellules en tumeurs malignes et à la formation de fistules.

diagnostics

Tout d'abord, pour le diagnostic de la lymphadénite inguinale, un examen externe de l'aine et des ganglions lymphatiques est effectué

Pour poser un diagnostic, vous devez être examiné par un urologue, un gynécologue ou un dermatovénérologue. Le diagnostic de lymphadénite en soi ne pose pas de problème, mais il est important de différencier la maladie du lymphome, une maladie maligne du système lymphatique.

Analyses et études nécessaires:

  • analyses sanguines générales et biochimiques;
  • frottis urogénital;
  • Échographie des ganglions lymphatiques;
  • Analyse par PCR;
  • Échographie des organes pelviens.

Avec la lymphadénite, des changements dans le test sanguin sont détectés. Cela se manifeste principalement par une diminution du nombre de lymphocytes – les principales cellules immunitaires. De plus, par la nature des changements sanguins, le lymphome peut être exclu.

La microscopie d'un frottis urogénital élimine les infections génitales les plus courantes. Pour obtenir une image plus complète, une culture bactérienne et une analyse PCR sont effectuées. Sur la base de ces examens, il est possible d'identifier les maladies sexuellement transmissibles.

L'échographie des organes pelviens pour les femmes et les hommes, ainsi que l'examen de la prostate pour les hommes sont des études nécessaires pour exclure la présence de maladies inflammatoires pouvant entraîner une augmentation des ganglions lymphatiques.

Comment déterminer vous-même la lymphadénite?

Il n'y a pas beaucoup de maladies des ganglions lymphatiques, et la plus dangereuse d'entre elles est la lymphadénite. Lors de l'auto-examen, il doit être différencié par une lymphadénopathie et un lymphome. La lymphadénopathie n'est pas toujours une pathologie, ce trouble se manifeste par une augmentation des ganglions lymphatiques sans inflammation. La principale différence entre la lymphadénopathie et la lymphadénite est l'absence d'un syndrome douloureux prononcé dans le premier cas.

Vous pouvez également distinguer la maladie du lymphome par la nature du syndrome douloureux et par la localisation de l'inflammation. En règle générale, avec le lymphome, une augmentation notable des ganglions lymphatiques est observée avec la progression de la maladie, cependant, en même temps, pas un, mais plusieurs groupes de ganglions lymphatiques sont affectés.

traitement

Amoxiclav est pris par voie orale au début d'un repas, en avalant entier, sans mâcher ni boire avec une quantité d'eau suffisante (la durée du traitement est de 5 à 14 jours)

Le traitement de la lymphadénite de l'aine vise à éliminer l'inflammation infectieuse. Pour cela, des antibiotiques sont prescrits pour la lymphadénite de la zone inguinale. Les fluoroquinolones ou macrolides sont généralement utilisés. Dans le cas de la syphilis et de la gonorrhée, des préparations combinées du groupe pénicilline, par exemple, Amoxiclav, sont prescrites.

La lymphadénite inguinale doit être traitée de manière globale. Dans le traitement de la lymphadénite de l'aine chez les femmes et les hommes, des médicaments sont également utilisés pour réduire les symptômes – anti-inflammatoires non stéroïdiens, antipyrétiques, onguents et crèmes à usage externe.

Lagranmasade France