Causes de l’inflammation des ganglions lymphatiques de l’aine

Le système lymphatique dans le corps humain ne joue pas moins de rôle que le système circulatoire. Ses fonctions comprennent le nettoyage des tissus des produits métaboliques et la lutte contre les infections. Ganglions lymphatiques – organes spéciaux dans lesquels se produit la destruction d'agents étrangers (comme les bactéries, les cellules tumorales, etc.), les cellules spéciales du système immunitaire mûrissent.

L'inflammation des ganglions lymphatiques de l'aine chez la femme ou l'homme est une affection pathologique provoquée par une infection bactérienne ou virale.

Les vaisseaux lymphatiques élargis et leur douleur ne sont pas une maladie en soi, mais plutôt l'un des symptômes qui indiquent que quelque chose se passe dans le corps qui nécessite une intervention médicale.

Les varices sont facilement éliminées sans chirurgie! Pour cela, de nombreux Européens utilisent Nanovein. Selon les phlébologues, c'est la méthode la plus rapide et la plus efficace pour éliminer les varices!

Nanovein est un gel peptidique destiné au traitement des varices. Il est absolument efficace à n'importe quel stade de la manifestation des varices. La composition du gel comprend 25 composants cicatrisants exclusivement naturels. En seulement 30 jours d'utilisation de ce médicament, vous pouvez vous débarrasser non seulement des symptômes des varices, mais également éliminer les conséquences et la cause de son apparition, ainsi que prévenir le re-développement de la pathologie.

Vous pouvez acheter Nanovein sur le site Web du fabricant.

Les causes de l'inflammation des ganglions lymphatiques de l'aine chez les hommes

L'inflammation des ganglions lymphatiques de l'aine ou de la lymphadénite peut indiquer le développement de diverses maladies.

  • infections du système reproducteur, VIH, maladies sexuellement transmissibles;
  • infections des membres inférieurs;
  • tuberculose;
  • insuffisance rénale;
  • hypothermie sévère du corps;
  • maladies des organes pelviens (hernie inguinale, prostatite, tumeurs);
  • infections virales et autres: toxoplasmose, tuberculose, MST et autres);
  • l'inflammation peut être causée par des blessures mécaniques;
  • peut être une réponse à la prise de médicaments.
Nanovein  Exercices de yoga pour les varices (2)

La maladie survient à la suite de la pénétration de micro-organismes dans les ganglions lymphatiques inguinaux. Dans la plupart des cas, la cause de l'inflammation est:

  • staphylocoque;
  • E. coli;
  • les streptocoques;
  • diplokokki;
  • pathogènes des maladies sexuellement transmissibles (car les organes génitaux sont très proches).

Dès que des microorganismes sont détectés dans le ganglion lymphatique, les cellules responsables de la lutte contre l'infection et les réactions inflammatoires commencent progressivement à «affluer» là-bas. En conséquence, le nœud lui-même augmente considérablement en taille.

Les causes de l'inflammation des ganglions lymphatiques de l'aine chez les femmes

Le processus inflammatoire dans les ganglions lymphatiques de l'aine chez la femme peut se développer pour diverses raisons, mais les plus courantes sont:

  1. Néoplasmes oncologiques – avec la progression d'une tumeur maligne, tous les ganglions lymphatiques du corps augmentent et deviennent enflammés;
  2. Infections virales – le plus souvent, l'inflammation des ganglions lymphatiques inguinaux est précédée de rubéole, d'herpès et de rougeole;
  3. Le développement dans le corps du processus inflammatoire, dont l'agent causal est les cocci et le bacille tuberculeux;
  4. Rejet de greffe et développement du processus inflammatoire dans le domaine de l'intervention chirurgicale;
  5. Candidose vaginale (muguet);
  6. Maladies transmises par contact sexuel – gonorrhée, chlamydia, ureaplasmose, syphilis;
  7. Blessures à l'aine reçues – bosses, chutes.

Dans tous les cas, un diagnostic approfondi de l'état de la femme est réalisé afin d'identifier le facteur étiologique de la lymphadénite. Toute égratignure peut être la cause d'une adénopathie inguinale, mais elle doit être détectée.

Symptômes

Les manifestations de la lymphadénite chez les hommes et les femmes ne diffèrent pas. Tout d'abord, le nœud affecté augmente de taille, la peau au-dessus de lui devient rouge. Démangeaisons, un inconfort peut survenir.

Les principaux symptômes de l'inflammation:

  • élargissement des ganglions lymphatiques en taille;
  • la présence de douleur, en particulier lors du déplacement;
  • gonflement dans la zone du processus inflammatoire;
  • rougeur de la peau de la zone d'inflammation;
  • aggravation du bien-être;
  • frissons, fièvre;
  • l'apparition de signes d'intoxication;
Nanovein  Comment se débarrasser des veines d'araignée sur les jambes et pourquoi elles apparaissent

À mesure que le processus se développe, une personne ressent de la douleur. Une caractéristique de l'inflammation des ganglions lymphatiques inguinaux est leur mouvement constant lors de la marche – ce qui donne encore plus d'inconfort au patient.

Inflammation des ganglions lymphatiques de l'aine: photo

À quoi ressemble l'inflammation des ganglions lymphatiques dans l'aine d'une femme ou d'un homme sur la photo.

diagnostics

Pour établir la véritable cause de l'inflammation des ganglions lymphatiques de l'aine, il est nécessaire d'évaluer les plaintes du patient et les résultats de son examen clinique, sur la base desquels un programme d'examen est établi.

Il comprend nécessairement:

  • analyses cliniques et biochimiques;
  • hémoculture bactériologique;
  • biopsie de ponction du ganglion lymphatique affecté;
  • examen cytologique et histologique;
  • radiographie et échographie des organes adjacents;
  • imagerie par résonance magnétique et calculée.

Le traitement traditionnel de l'inflammation des ganglions lymphatiques inguinaux chez l'homme et la femme peut être effectué par des méthodes conservatrices et radicales.

Comment traiter l'inflammation des ganglions lymphatiques?

Une légère inflammation des ganglions disparaît d'elle-même, sans aucun traitement. Une tumeur prolongée (plus de 2 semaines), accompagnée de douleur, de fièvre et de faiblesse, indique généralement une maladie grave, que le médecin doit diagnostiquer et prescrire un traitement. D'autres symptômes suspects incluent des douleurs et des démangeaisons dans la région génitale, des mictions douloureuses, des urines ou des selles sanglantes, des ulcères génitaux, des douleurs dans le bas-ventre, des nausées ou des vomissements.

Les méthodes thérapeutiques conservatrices sont utilisées dans les premiers stades du développement de la maladie et comprennent:

  1. Le contenu de la zone affectée du corps au repos;
  2. L'utilisation de pansements antiseptiques locaux;
  3. L'utilisation d'antibiotiques;
  4. Onguents aux propriétés antiseptiques et antimicrobiennes. Il s'agit notamment de la pommade Levomekol et Vishnevsky;
  5. Physiothérapie, y compris traitement par ultrasons, galvanisation et électrophorèse en association avec des antibiotiques.

Lorsqu'un processus inflammatoire purulent est détecté, une opération est effectuée qui implique l'ouverture du nœud affecté et l'extraction du contenu purulent pathologique. Dans de telles situations, des agents antibactériens et antimicrobiens sont utilisés pour drainer la cavité résultante.

Lagranmasade France