Ablation des os des jambes – périodes chirurgicales et postopératoires

L'os sur le pied n'est pas seulement un défaut esthétique, mais donne également à son propriétaire beaucoup de désagréments. Aux premiers stades du développement de la maladie, la bosse bombée apporte peu d'inconfort, dans le cas d'options avancées, elle nécessite une intervention chirurgicale.

Les types de techniques chirurgicales sont divers, le patient peut choisir celui qui lui convient le mieux. Le chirurgien est impliqué dans la sélection de l'option pour l'opération, après avoir déterminé le stade de la maladie et les maladies concomitantes associées.

Les varices sont facilement éliminées sans chirurgie! Pour cela, de nombreux Européens utilisent Nanovein. Selon les phlébologues, c'est la méthode la plus rapide et la plus efficace pour éliminer les varices!

Nanovein est un gel peptidique destiné au traitement des varices. Il est absolument efficace à n'importe quel stade de la manifestation des varices. La composition du gel comprend 25 composants cicatrisants exclusivement naturels. En seulement 30 jours d'utilisation de ce médicament, vous pouvez vous débarrasser non seulement des symptômes des varices, mais également éliminer les conséquences et la cause de son apparition, ainsi que prévenir le re-développement de la pathologie.

Vous pouvez acheter Nanovein sur le site Web du fabricant.

Les principaux objectifs de l'opération

La chirurgie des jambes est réalisée pour obtenir certains résultats:

  • suppression du syndrome de douleur persistante – l'évaluation de l'état du patient et de l'efficacité de l'intervention est déterminée après 24 heures à compter de la chirurgie;
  • le facteur esthétique est l’élimination d’un défaut esthétique évident qui aggrave l’état psycho-émotionnel du patient et ne semble pas attrayant du point de vue de la beauté;
  • retour de la mobilité précédente aux doigts – l'évaluation est faite après la guérison finale et la période postopératoire.

Techniques standard

Le traitement chirurgical des os des membres inférieurs est pratiqué depuis de nombreuses années et comprend de nombreuses options. Actuellement, les plus populaires sont:

  • méthode mini-invasive de retrait osseux;
  • reconstructrice;
  • piqûres au laser des jambes.

Type d'intervention minimalement invasif

Le traitement implique la possibilité d'exciser une croissance sur les membres inférieurs sans opérations abdominales étendues. Pour réaliser la technique, de petites incisions, pas plus de 3 mm, sont utilisées.

Après deux incisions sur le gros orteil, un os déformé est déposé à certains endroits avec un microscalpel. Le spécialiste aligne la position des os, le sac articulaire, pressé sur le fond de la pathologie, s'ouvre. Le résultat de la manipulation est un changement de direction du doigt par rapport au pied, l'élimination de sa déformation.

Une opération osseuse sur la jambe d'un type mini-invasif nécessite des chirurgiens hautement qualifiés, réalisés sous la surveillance constante d'une radiographie. A l'aide de matériel, le spécialiste fait la mise en œuvre aux points nécessaires, ajuste en permanence le déroulement de l'intervention. L'opération est considérée comme une percée parmi ses techniques similaires et se caractérise par une augmentation des coûts.

Les principaux avantages de ce type de manipulation sont:

  • attitude prudente envers les muscles et les ligaments, faible niveau de leurs dommages accidentels;
  • indicateurs mineurs de douleur;
  • faible gonflement, dans le contexte d'autres interventions chirurgicales.
Nanovein  Pression normale chez un adolescent

La rééducation après l'enlèvement des graines sur les jambes selon ce principe ne prend pas longtemps, dans la période postopératoire, il n'est pas nécessaire de fixer davantage la zone à problème avec une application de plâtre ou de pneu.

Le principal inconvénient de la technique est l'impossibilité de son utilisation avec 2 et 3 degrés de dégâts. La déformation de l'hallux valgus d'un stade avancé nécessite des méthodes sérieuses pour éliminer la croissance.

Type d'intervention reconstructrice

Les méthodes de reconstruction pour l'ablation osseuse de la jambe ont plusieurs options d'intervention. Tous sont produits selon un schéma séquentiel commun:

  1. Analgésie péridurale – l'anesthésique est administré au point situé entre les vertèbres et la moelle épinière. Il bloque toute sensibilité du bas du dos à la pointe des orteils.
  2. Après avoir déterminé le manque de sensibilité, une capsulotamie est réalisée. La poche articulaire est disséquée au niveau de l'os métatarsien et de la phalange du pouce. Il se mobilise.
  3. Le corps calleux est retiré de la surface de l'os – exostectomie.
  4. Ostéotomie métatarsienne – le premier os est coupé, dans la version distale ou proximale. Au premier – la partie distale de l'os métatarsien se brise, se déplace vers l'extérieur. Cela aide à réduire l'angle existant entre les os adjacents, à les fixer avec des vis spéciales en titane. Leur retrait est effectué un mois ou deux après la manipulation. La version proximale est réalisée selon le même principe, cette section de l'os étant sciée.
  5. La capsule articulaire est suturée.
  6. Du matériel de suture est appliqué, le champ chirurgical est fermé avec un pansement stérile.

Un os sur le gros orteil de ce type d'opération convient à tous les niveaux de dommages, quelle que soit leur gravité. L'intervention chirurgicale est très efficace, des rechutes se produisent dans de rares cas.

La durée de la manipulation varie d'une demi-heure à deux heures, inclusivement, et dépend du degré de courbure des doigts. La période postopératoire ne nécessite pas d'hospitalisation constante, le patient rentre à la maison le même jour. Le principal point négatif après l'intervention est une longue période de guérison et les cicatrices restantes.

La récupération après avoir retiré les os des jambes pendant les procédures de reconstruction prend environ deux mois. Pendant cette période, une charge excessive sur les membres inférieurs, des chaussures serrées, le port de chaussures à talons hauts et la course sont interdits. Le patient ne pourra marcher que quelques jours après l'opération.

Traitement au laser

Les piqûres au laser sont l'une des dernières techniques interventionnelles. Il est considéré comme le plus sûr et le plus efficace. Lorsqu'il est appliqué, les surfaces de la plaie sont automatiquement désinfectées – le faisceau n'affecte pas les tissus adjacents, agissant exclusivement dans les zones touchées.

L'ablation laser des os des jambes est réalisée par meulage des surfaces saillantes. À ce moment, la peau est soumise à de petites incisions et à des étirements – pour la commodité de l'application du matériel de suture. Sous l'influence de températures élevées, l'os s'évapore et le faisceau se déplace le long des zones problématiques avec une vitesse minimale – pour contrôler pleinement le processus.

Nanovein  Anatomie des veines des membres inférieurs

Dans certains cas, certaines techniques de traitement au laser sont nécessaires:

  • exostectomie – non seulement le corps calleux est partiellement retiré de la surface osseuse, mais aussi les tissus mous;
  • ostéotomie – excision laser de la phalange du doigt – sa réduction vous permet de donner au pied la même apparence;
  • arthroplastie de résection – elle supprime l'articulation entière (avec l'installation ultérieure de l'implant) ou ses parties individuelles.

L'ablation au laser des os des jambes est une intervention recommandée. Avec leur aide, la déformation de tout degré de complexité est corrigée, après eux, il n'y a pas besoin de longues classes d'exercices de physiothérapie. Le lendemain à partir du moment de la manipulation, le patient est capable de se déplacer de façon autonome, sans moyens improvisés (béquilles, etc.).

Une observation orthopédique est requise pendant les 14 jours suivants après le traitement au laser.

Période postopératoire

Les dispositions générales comprennent:

  1. Après l'opération, un traitement symptomatique est obligatoire, y compris un traitement antibactérien, anti-inflammatoire et anticoagulant. Cela commence dans un hôpital et se poursuit à la maison.
  2. Les pansements sont fabriqués exclusivement par du personnel médical – toute manipulation indépendante est interdite. Le pansement remplit une fonction de fixation et le patient ne pourra pas l'imposer selon les normes acceptées. La fréquence de leur remplacement est jusqu'à deux fois par semaine, la durée de port peut aller jusqu'à 3 semaines.
  3. Trois semaines après l'intervention, le développement progressif des mouvements des orteils commence.
  4. L'enflure après toute technique peut persister pendant six mois. Dans ce contexte, des applications à froid sont nécessairement appliquées sur les zones opérées dans les premières semaines de l'opération. La marche en ce moment est limitée.
  5. Le port de chaussures régulières est autorisé au plus tôt un mois et demi.
  6. Un certificat de congé de maladie est délivré pour une période d'environ un mois ou plus.
  7. L'auto-conduite est recommandée pour commencer un mois après la manipulation.
  8. Port obligatoire de semelles orthopédiques spécialement conçues – après 2 mois.
  9. Les chaussures à talons bas sont autorisées après six mois.
  10. Toute charge sportive est autorisée au plus tôt cinq mois plus tard.

Les bosses sur les orteils sont soumises à un traitement à la fois par des méthodes chirurgicales et conservatrices. Selon le degré de dommage, le médecin traitant choisira la thérapie la plus appropriée. Un refus prolongé de l'aide professionnelle entraînera une évolution complexe de la maladie, ce qui nécessitera des types d'interventions reconstructrices, l'ablation et le remplacement de vos propres articulations.

L'os du pied de l'auriculaire, comme sur les autres doigts, nécessite un contact immédiat avec l'orthopédiste local. La procrastination menace une intervention chirurgicale et une longue période de rééducation.

Lagranmasade France